Guerre sale

Les deux inspecteurs se regardèrent un instant, partageant horreur et dégoût, et cette idée qu'au moment où vous pensez avoir tout vu – le pire qu'un homme puisse faire à son prochain – quelque chose d'un peu plus horrible scintille au fond du puits, paré de sa mimique sanglante.
Nick Stone - Voodoo Land
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 24 février

Contenu

Roman - Policier

Guerre sale

Politique MAJ lundi 14 février 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Dominique Sylvain
Paris : Viviane Hamy, janvier 2011
318 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-87858-340-3
Coll. "Chemins Nocturnes"

Actualités

  • 14/03 Édition: Parutions de la semaine - 14 mars
  • 10/03 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix du meilleur polar des lecteurs de Points
  • 22/10 Bibliothèque: Rencontre sur les "Chemins nocturnes"
  • 26/03 Prix littéraire: Lion et Lionceau noir 2012 de Neuilly-Plaisance
  • 02/12 Prix littéraire: La rédaction de Lire choisit Guerre sale et Tijuana Straits
  • 16/09 Édition: Parutions de la semaine - 16 septembre
    Inutile d'y aller par quatre chemins ! Les parutions de la semaine sont asphyxiées par Harlan Coben : en grand format avec Remède mortel, la nouveauté de chez Belfond, en poche chez Pocket qui réédite dans une nouvelle édition l'intégralité de ses romans, et en gros caractères, enfin, chez Feryane avec Faute de preuves.
    Mais il serait dommage de se limiter à ces thrillers alors que des romans d'Olivier Bordaçarre, Laura Lippman et Carlos Salem pointent le bout de leur nez, et qu'en poche se découvrent ceux de Jean-François Vilar ou même Francisco Gonzalez Ledesma. Signalons également la résurrection de la maison d'édition L'Écailler (anciennement du sud) avec deux romans de Marie Neuser et Noël Simsolo.
    Comme d'habitude, vous restez maîtres de vos choix...

    Grand format :
    La Force tranquille, de Olivier Bordaçarre (Fayard, "Noir")
    Remède mortel, de Harlan Coben (Belfond, "Noir")
    Un corbeau au presbytère, de Caroline Graham (Pygmalion, "Policiers")
    Printemps, de Mons Kallentoft (Le Serpent à plumes, "Serpent noir")
    L'Arbre au poison, de Erin Kelly (Jean-Claude Lattès)
    L'Évangile selon Francy, de Amanda Lind (First, "Thriller")
    Tes dernières volontés, de Laura Lippman (Le Toucan)
    Pilleurs d'amphores, de Gérard Loridon (Presses du Midi)
    Force brute, de Andy McNab (Nimrod)
    Flétrissure, de Nele Neuhaus (Actes sud, "Actes noirs")
    Je tue les enfants français dans les jardins, de Marie Neuser (L'Écailler)
    Une si petite mort, de P. J. Parrish (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Lieutenant Eve Dallas. 19-20, Visions du crime ; Sauvé du crime, de Nora Roberts (J'ai lu, "J'ai lu grand format")
    L'Honneur d'Edward Finnigan, de Anders Roslund & Börge Hellström (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Je reste roi d'Espagne, de Carlos Salem (Actes sud, "Actes noirs")
    Bob Dylan et le p'tit quinquin, de Noël Simsolo (L'Écailler)
    Rouge Connemara, de Seamus Smyth (Fayard, "Noir")
    Séquestrée, de Chevy Stevens (L'Archipel)
    Dernière piste, de Taylor Stevens (Presses de la Cité, "Sang d'encre")

    Poche :
    Gurs 10.39, de Patrick Amand (Le Caïman)
    Blackburn, de Alex Barclay (J'ai lu, "Policier")
    Désordre du Tempe, d'Alain Blocier (Krakoen, "Forcément noir")
    Balle de match, de Harlan Coben (Pocket, "Noir")
    Une chance de trop, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Dans les bois, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Disparu à jamais, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Faux rebond, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Innocent, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Juste un regard, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Mauvaise base, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Ne le dis à personne, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Peur noire, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Promets-moi, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Rupture de contrat, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Du sang sur le green, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Sans un adieu, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Sans un mot, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Temps mort, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    La Princesse du Burundi, de Kjell Eriksson (Babel, "Noir")
    La Vie de nos morts, de Francisco Gonzalez Ledesma (Rivages, "Noir")
    Les Vents mauvais, de Michael Marshall (J'ai lu, "Thriller")
    Le Chant des sirènes, de Val McDermid (J'ai lu, "Thriller")
    Dans la vallée de l'ombre de la mort, de Kirk Mitchell (Folio, "Policier")
    Le Sixième commandement, de William Muir (Folio, "Policier")
    Le Seigneur de la mort, de Eliot Pattison (10-18, "Domaine policier")
    Le Bar parfait, de Jean-Bernard Pouy (Atelier in 8, "PolaroId")
    Frères de sang, de Richard Price (10-18, "Domaine policier")
    Nager sans se mouiller, de Carlos Salem (Babel, "Noir")
    Petite musique de la mort, de Frank Tallis (10-18, "Grands détectives")
    Djemila, de Jean-François Vilar (Folio, "Policier")

    Grands caractères :
    Faute de preuves, de Harlan Coben (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Les Silences de Margaret, de Paul Couturiau (Feryane Livres en gros caractères, "Roman")
    Tu l'aimais quand tu l'as fait ? de Hélène Couturier (Feryane Livres en gros caractères, "Détente")
    L'Oiseau de mauvais augure, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Arrêtez-moi là ! de Iain Levison (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    L'Importance d'être impuissant, d'Alexander McCall Smith (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Révélation de Noël, de Anne Parry (La Loupe)
    Portobello, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Les Caves du Majestic, de Georges Simenon (La Loupe, "Policier")
    Guerre sale, de Dominique Sylvain (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Liens : L'Oiseau de mauvais augure |Frères de sang |Nager sans se mouiller |Les Caves du Majestic |Séquestrée |Patrick Amand |Antoine Blocier |Olivier Bordaçarre |Mons Kallentoft |Camilla Läckberg |Iain Levison |Alexander McCall Smith |Val McDermid |Anne Perry |Jean-Bernard Pouy |Richard Price |Ruth Rendell |Carlos Salem |Georges Simenon |Taylor Stevens |Dominique Sylvain |Frank Tallis |Chevy Stevens |Amanda Lind

  • 25/07 Prix littéraire: Sélection des Trophées 813 (2011)
  • 20/06 Site Internet: Quatrième "Frelon noir"...
  • 08/03 Radio: Dominique Sylvain encensée
  • 09/02 Librairie: Association de bienfaiteurs en Alsace
  • 27/01 Bibliothèque: Un peu de polar à Dijon

Souffrance et faiblesse du Diesel

Prendre rendez-vous avec Lola Jost et Ingrid Diesel, c'est s'apprêter à passer de sales journées tout en étant en bonne compagnie. Joindre l'efficace et le redoutable à l'agréable.
C'est valable même si l'on se retrouve avec sur les bras le cadavre brûlé d'un avocat spécialisé dans la Françafrique. Brûlé de manière atroce : un pneu qu'on lui a passé tel un collier de mauvais goût autour du cou avant de l'enflammer, et de regarder l'homme tenter de se débattre dans une lente agonie. Quand on aime l'exotisme et qu'on est avide de connaissances, on est content d'apprendre que la chose à un nom : le supplice du père Lebrun. Alors, bien sûr, il n'y a là rien pour motiver les deux commères, si ce n'est que, près de dix années auparavant, c'est l'assistant de Lola Jost qui avait péri de la même manière. Ce meurtre, jamais élucidé et que l'on s'était empressé de classer, avait conduit la commissaire à aller faire des puzzles dans sa mansarde bien avant l'heure. Petit hic, c'est Sacha Duguin, un ancien petit ami d'Ingrid Diesel qui est en charge de l'enquête officielle. Et il reste entre eux deux tous ces petits trucs qui font qu'on est toujours dans un état mélancolique avec cette certitude ancrée au plus profond de soi que l'autre a encore plus merdé grave que nous. Et puis, il ne faut pas oublier qu'Ingrid, c'est une Américaine dont le visa ne tient qu'à un fil. Mettre les mains dans la Françafrique, c'est pire que dans le cambouis. Ça tâche, ça pue. Il n'y a aucune lessive pour nettoyer et enlever l'odeur. Lola et Ingrid avancent péniblement. Elles subissent plus qu'elles n'agissent. Mais elles ont pour elles qu'elles sont de sacrées garces qui ne reculent devant rien.
Il souffle un brin de fraîcheur sur cette aventure qui n'en fait pas une énième qu'on lirait d'un air blasé. Dominique Sylvain prend un malin plaisir à frustrer son lecteur qui par moment subit l'enquête comme ses deux héroïnes. L'intrigue classique prend toute son ampleur à la mesure que les pages défilent, que les personnages en apprennent de belles (que l'on pressentait mais il est nullement question ici de dévoiler un pan de la chose), qu'ils pleurent, souffrent et sourient. Plus que l'enquête, c'est comment Dominique Sylvain approfondit ses personnages qui est intéressant. Ceux-ci sont dépeints avec talent et maitrise. Ils sont éminemment faillibles, humains et beaux. Loin des ébauches manichéennes que l'on peut voir ici et là. Comme dans ses précédents romans mettant en scène ses deux héroïnes, Dominique Sylvain nous régale des barbarismes néologiques d'une Ingrid Diesel (eh oui, le français n'est pas toujours logique) reprise de belles volées par une Lola Jost précise dans sa rhétorique voire tatillonne. Sitôt le livre refermé, ils nous manquent tous ces personnages. Il ne reste plus alors que, pour les chanceux, attendre un rayon de soleil et partir dans la Capitale à la recherche de ce passage du Désir...


On en parle : Alibi n°2

Nominations :
Trophée 813 du roman francophone 2011
Trophée 813 du roman francophone 2012
Prix Orange/Sauramps 2011
Prix Virtuel du Polar 2011

Citation

Restons sur une bonne impression, commandant. Je viens admettre que je vous avais mal jugé. N'espérez pas d'autres compliments, j'en suis avare.

Rédacteur: Julien Védrenne vendredi 22 novembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page