Interventions : du RAID à la police judiciaire

Quand on ne dit pas les choses, c'est comme si elles n'étaient pas tout à fait vraies. Quand on les dit...
Pierre Pelot - Givre noir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 26 mars

Contenu

Mémoires - Policier

Interventions : du RAID à la police judiciaire

Géopolitique - Autobiographie - Superhéros MAJ jeudi 21 avril 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

François Griscelli
Avec la collaboration d'Antoine Albertini
Paris : Nova, mars 2011
238 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-36015-017-5

10 ans en noir...

Le RAID. L'élite policière. L'excellence au service des populations en danger. Voire... Un ancien du RAID témoigne, de ce que fut sa création, rendant un hommage appuyé à Pierre Joxe, qui l'initia, aux actions d'éclat sous les feux de la rampe, sans faire l'impasse, presque au jour le jour, de toutes ces interventions risquées qu'une presse en mal de légendes dorées n'a pas voulu chroniquer. Un témoignage qui n'occulte rien des échecs et des réussites d'une élite confrontées au pire la plupart du temps. Déments, situations désespérées, on retiendra au fond surtout de ce quotidien vécu dans l'imminence du danger de mort, paradoxalement, moins le courage et l'intégrité de ces hommes en noir, que leur instrumentalisation par des politiques enclins à risquer leurs vies pour de miteuses raisons. Comme ce fut souvent le cas en Françafrique, où le RAID dut intervenir sur des territoires souverains, certes sous couvert d'une aide technique, mais bel et bien dans des engagements réels auprès de dictateurs confirmés ou en herbe. Jetés dans les failles de la politique intérieure française, on découvre alors, stupéfait, combien ils furent exposés, voire tout simplement envoyés au casse-pipe pour de simples rivalités politiciennes. Un prix bien dur à payer ! Un témoignage écrit pourtant sans amertume, tout compte fait, dans une langue simple au service d'une histoire somme toute peu commune.

Citation

Nous n'avons pas la moindre nouvelle de notre hiérarchie, décidément très gênée.

Rédacteur: Joël Jégouzo jeudi 31 mars 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page