Zorro

La Crim', le dimanche, ressemblait à un navire sans capitaine. Un sous-marin plutôt qu'un paquebot d'ailleurs, vu l'architecture intérieure et le calme des lieux ce jour-là
Hervé Jourdain - Sang d'encre au 36
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 décembre

Contenu

Bande dessinée - Aventure

Zorro

Western - Vengeance MAJ vendredi 29 avril 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 25 €

Alex Toth (scénario & dessin)
Grenoble : Glénat, avril 2011
240 p. ; illustrations en noir & blanc ; 29 x 22 cm
ISBN 978-2-7234-8000-0

Retour du vengeur masqué

C'est un recueil de douze aventures de Zorro, qui représentent l'adaptation de la série télévisée produite par Disney à partir de 1957, que les éditions Glénat nous proposent. À l'origine, c'est un personnage créé par Johnston McCulley en 1919.

Derrière le masque devenu légendaire, se cache Don Diego de La Vega, un fils d'aristocrate que son père rappelle d'Espagne où il poursuivait son éducation, pour revenir en Californie, à la hacienda familiale, dans le petit village de Los Angeles. Bretteur expérimenté, fin lettré, accompagné de Bernardo, son serviteur muet qui deviendra sourd pour mieux écouter, Don Diego est rusé comme le renard - zorro en espagnol -, et réunit toutes les qualités et aptitudes du héros romantique. Il va réparer les injustices que l'infâme commandant Monasterio multiplie, vengeant les pauvres, les Indiens, les riches tous autant oppressés. Il se range au côté de l'Église, évite de tuer, mais tourne en ridicule les sbires du commandant, l'obèse sergent Garcia en tête. Puis, Monasterio démasqué, il déjoue les complots indépendantistes car fidèle au roi d'Espagne dont il défend farouchement les intérêts. Toujours présent au bon endroit au bon moment, il n'a que faire qu'on pense son personnage de Don Diego couard. Bien aidé en cela par Tornado, un étalon noir fougueux, il arpente la campagne et signe ses bienfaits d'un Z qui veut dire Zorro.

Ces douze aventures en noir et blanc, au ton forcément passéiste et au contenu très Walt Disney sont excessivement gentilles et simplissimes mais laissent éclater le talent d'un dessinateur qui maîtrise parfaitement le clair/obscur. Idéales pour un jeune public en mal d'identification ou en lutte intestine - Zorro ou d'Artagnan ? -, elles ont en outre l'énorme avantage d'éviter de regarder une série toujours malheureusement programmée sur France 3 et qui, elle, a très mal vieilli. Et puis découvrir Los Angeles en petit village pauvre et opprimé dépayse fortement !

Citation

Quand tu ne peux pas te mettre dans la peau d'un lion, prends celle d'un renard !

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 24 avril 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page