Le Crime de l'Orient-Express

C'est le problème de tous les flics. À force de côtoyer la lie de la société, on devient de plus en plus fous, à garder notre calme.
Mathieu Croizet - Polka
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 05 décembre

Contenu

Roman - Policier

Le Crime de l'Orient-Express

Huis-clos MAJ lundi 09 mai 2011

Note accordée au livre: 6 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 5,2 €

Agatha Christie
Murder in the Orient Express - 1933
Traduit du par Jean-Marc Mendel
Paris : Le Masque, septembre 1999
250 p. ; illustrations en noir & blanc ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-7024-2359-0
Coll. "Agatha Christie", 169

Actualités

  • 17/05 Édition: Parutions de la semaine - 17 mai
    Hormis le nouvel opus de Karine Giébel (Fleuve noir) et celui de Liza Marklund (Hachette), il faut aller chercher dans les poches pour trouver quelques romans dignes d'un intérêt profond - nous ne parlons pas là de ces Agatha Christie proposés dans un format poche élargi avec photos de couverture prises par l'Anglais Martin Parr - mais de romans de Gregorio Leóon, Roger Martin, Robert Pobi, Antonin Varenne et S. J. Watson.
    Mais nous ne saurions vous recommander l'adaptation BD de Boulevard... Ossements ! faite par Nicolas Barral d'après un roman de Léo Malet, le tout dans l'univers de Jacques Tardi. Tout comme nous ne pourrions vous reprocher de vous plonger dans la biographie noire mais mise en couleur de Rimbaud par Xavier Coste. L'essai de Jean-Michel Rey La Vengeance par le crédit ou Monte-Cristo est passionnant, et prend une autre dimension aujourd'hui que nous sommes en pleine crise, et que nous avons vu des banques s'écrouler.
    Mais comme d'habitude, faites votre choix...

    Fictions adulte grand format :
    Les Lumineuses, de Lauren Beukes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Le Poète, de Michael Connelly (Retrouvées)
    Méfiez-vous du chat qui dort, de Roger Coupannec (D'Orbestier, "Carbone")
    Léviathan. 3, Le Pouvoir, de Lionel Davoust (Don Quichotte)
    La Méthode du crocodile, de Maurizio de Giovanni (Fleuve noir, "Thriller")
    Purgatoire des innocents, de Karine Giébel (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Jugement dernier : l'énigme du Codex Lucis, de Stéphane Haument (J)
    Les Mystères de Druon de Brévaux. 4, In anima vili, d'Andrea H. Japp (Flammarion)
    Deadline, de Liza Marklund (Hachette, "Blackmoon thriller")
    Embrouille en Provence, de Peter Mayle (NIL)
    L'Ultime secret du Christ, de José Rodrigues dos Santos (HC)
    La Fille qui avait de la neige dans les cheveux, de Ninni Schulman (Le Seuil, "Policiers")
    L'Or est un poison, de Jean-Louis Tourné (Albiana)
    Et la malédiction s'abattra sur la ville, de David Verdier (La Bouinotte, "Black Berry")

    Fictions adulte poche :
    Black Berry ! Meurtres au pays : histoires courtes, collectif (La Bouinotte, "Black Berry")
    Le Requiem des abysses, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    Le Crime de l'Orient-Express, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    L'Heure zéro, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Un meurtre sera commis le..., d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Miss Marple au club du mardi, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Nuit qui ne finit pas, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Poète, de Michael Connelly (Points, "Policiers")
    Les Larmes d'Aral, de Jérôme Delafosse (Pocket, "Thriller")
    L'Interprétation des peurs, de Wulf Dorn (Pocket, "Thriller")
    Le Visiteur du vendredi, de Jean Failler (Du Palémon, "Une enquête de Mary Lester")
    L'Avalanche, de Grégoire Gauchet (Le Verger, "Enquêtes rhénanes)
    Juste une ombre, de Karine Giébel (Pocket, "Thriller")
    Real Murders Club, de Charlaine Harrison (J'ai lu)
    L'Ultime secret de Frida K., de Gregorio Leon (Pocket, "Thriller")
    Jusqu'à ce que mort s'ensuive, de Roger Martin (Pocket, "Thriller")
    L'Invisible, de Robert Pobi (Points, "Thriller")
    L'Invisible, de Robert Pobi (Pointdeux, "Pointdeux")
    Garde à vie, de Pierre Ricour (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments")
    Maigret en Auvergne, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Le Mur, le Kabyle et le marin, d'Antonin Varenne (Points, "Roman noir")
    Le Bras du diable, de Julie Waeckerli (Pocket, "Thriller")
    Avant d'aller dormir, de S. J. Watson (Pocket, "Thriller")

    Bandes dessinées :
    Boulevard... Ossements, de Nicolas Barral (Casterman)
    Il pleut sur Beyrouth, de Caroline Bourgeret & Sophie Raynal (Nova)
    Rimbaud : l'indésirable, de Xavier Coste (Casterman)
    Virginie. 1, Morphée, de Séverine Gauthier & Benoît Blary (Casterman)
    Les Indes noires, de Marc Jakubowski & Éric Rückstül (Le Sphinx des glaces, "Jules Verne et ses voyages")
    Du rififi chez les yéyés, de Jérôme Lebrun & Philippe Pinard (Paquet, "Calandre")
    Les Cosaques d'Hitler. 1, de Valérie Lemaire & Olivier Neuray (Casterman)
    Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg, de Roger Seiter & Giuseppe Manunta (Le Verger)

    Littérature de jeunesse (documentation) :
    Condamné au XVIIIe siècle, d'Arlette Farge (Le Bord de l'eau, "3e culture")

    Fiction jeunesse :
    Une moitié de Wasicun, de Jean-François Chabas (Casterman, "Poche")
    L'Énigme du grenat perdu, de Catherine Cuenca (Gulf Stream)
    L'Occasion fait le larron, de Claire Gratias (Thierry Magnier, "Le Feuilleton des Incos")

    Littérature (théorie et études) :
    La Vengeance par le crédit ou Monte-Cristo, de Jean-Michel Rey (L'Olivier, "Penser rêver")
    Liens : Le Jugement dernier... : l'énigme du Codex Lucis |Le Requiem des abysses |La Nuit qui ne finit pas |L'Ultime secret de Frida K. |L'Invisible |Le Mur, le Kabyle et le Marin |Le Bras du diable |Avant d'aller dormir |Boulevard... ossements |L'Or est un poison |Le Poète |Michael Connelly |Karine Giébel |Andrea H. Japp |Liza Marklund |David Verdier |Maxime Chattam |Agatha Christie |Roger Martin |Georges Simenon |Antonin Varenne |Julie Waeckerli |Nicolas Barral |Claire Gratias |Jean-François Chabas

  • 29/06 Bibliothèque: Trains du mystère à Concarneau
  • 18/11 Édition: Parutions de la semaine - 18 novembre

Enquête prise au vol

De tous les romans d'Agatha Christie, Le Crime de l'Orient-Express est assurément le plus connu ne serait-ce que par son adaptation cinématographique réalisé en 1974 par Sydney Lumet. Mais ce qui avant tout a grandement contribué à son succès - en dehors de l'intrigue, bien sûr -, c'est ce train, l'Orient-Express, avec l'exotisme luxueux qu'il dégage.

Le plan du wagon du crime, qui ouvre le roman, plante d'entrée un décor cluédesque. Aussitôt, le charme agit. Le roman est écrit en pleine Entre-Deux-Guerres, en 1933. À la même époque, Eric Ambler nous trame des histoires d'espionnage sur fond de pétrole et de montée des fascismes. Agatha Christie, elle, se concentre sur ses personnages, multiplie les esquisses caricaturales et nous offre un puzzle de première.

Quoi de plus jouissif qu'un huis-clos dans un train bloqué par des chutes de neige ? Un Américain que tout le monde trouve antipathique est assassiné la nuit dans son compartiment. Hercule Poirot, le grand détective belge, va enquêter une pleine journée et démasquer le coupable avec aisance en s'appropriant la devise de Sherlock Holmes : "Quand toutes les possibilités ont été exclues, envisageons l'impossible". L'interrogatoire des passagers du train (enfin ceux de première classe et quelques-uns de seconde) permet à chacun des suspects d'avoir un alibi. "Pour moi, dit-il [on parle ici de Poirot], c'est bien là ce qui fait tout l'intérêt de cette affaire. Toutes les voies normales de la procédure d'enquête nous sont interdites. Tous ces gens qui nous ont fourni un témoignage, nous disent-ils la vérité, ou bien mentent-ils ?"
Heureusement, Poirot découvre très vite la véritable identité du tué par un biais scientifique que ne renieraient pas les Experts contemporains. Il s'agit d'un chef de bande qui a kidnappé et assassiné une enfant avant d'être innocenté dans un procès où de toute évidence lui et sa bande ont intimidé les jurés et acheté les juges. Petit à petit, Poirot découvre également que chacun des passagers a un lien même ténu avec cette tragédie.

Le talent d'Agatha Christie ne s'arrête pas à la résolution de cette enquête. Car, au final, c'est un Hercule Poirot humain et de façon surprenante qui s'accommode de la réalité qui montre un visage étrange. À partir de cette aventure, c'est avec plus de circonspection que l'on va observer l'enquêteur dans ses futures aventures...

Citation

Tout de même, on aurait pu le tuer ailleurs que sur l'Orient-Express. Ce ne sont pas les endroits qui manquent.

Rédacteur: Julien Védrenne dimanche 16 août 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page