L'Étoile de Strindberg

'L'enquête, l'enquête ?...' murmurèrent les animaux. Ce mot mit d'accord toute l'assemblée. Ils allaient chercher des indices, utiliser leur flair, ouvrir l'œil et faire fonctionner leur cerveau. Ça n'allait pas être facile pour tout le monde...
Alice de Poncheville - Le Tamanoir hanté
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 janvier

Contenu

Roman - Thriller

L'Étoile de Strindberg

Historique - Religieux - Ésotérique MAJ mardi 12 juillet 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Jan Wallentin
Strindbergs stjärna - 2010
Traduit du suédois par Patrick Vandar, Charlotte Drake
Paris : Fleuve noir, mai 2011
552 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09259-4

L'étoile et la croix font bon ménage !

La découverte d'un plongeur suédois entraine un historien dans une aventure échevelée, à la poursuite d'un secret ancestral. Un roman puissant, basé sur un nombre impressionnant d'événements, d'éléments ésotériques et sur une traque pleine de dangers.

Erik Hall pratique l'exploration des anciennes mines de cuivre noyées, dans la région de Falun. Pour tenter d'entrer en contact avec un groupe de femmes qui fréquente les mêmes lieux, il entreprend une plongée approfondie. Il découvre une salle et un cadavre au front percé par une croix ansée. La découverte du corps mobilise la police et les médias. Si Erik pense, dans un premier temps, qu'il s'agit d'une jeune femme, il s'avère que c'est le corps d'un homme mort depuis longtemps. Sa conservation exceptionnelle est due au vitriol de cuivre.
Don Titelman est historien. Il s'est spécialisé dans les mythes et les symboles secrets. Lors d'une émission de télévision sur la découverte d'Erik, ils font brièvement connaissance.
Quelques jours plus tard, le cadavre n'intéresse plus personne, mais Erik insiste beaucoup pour rencontrer Don, lui assurant avoir fait des trouvailles étonnantes, qu'il n'a pas divulguées.
Une journaliste italienne se présente pour l'interviewer, alors que Don est en route pour rencontrer le plongeur.

Jan Wallentin base la trame de son roman sur une partie de la mythologie nordique et égyptienne. Il emprunte aux notions du Niflheim et du Náströndu, ainsi que la croix ansée inspirée d'un hiéroglyphe. Il y mêle des découvertes du géographe Sven Hedin et de Nils Stindberg, donnant à son expédition tragique un sens bien différent.
L'auteur a mené une recherche détaillée sur de nombreux sujets, tant ésotériques que sociaux, géographiques ou historiques. Il a organisé de belle manière ces diverses informations pour en faire un récit cohérent et attrayant. Il sait faire naître un suspense graduel et susciter un intérêt croissant pour le devenir des personnages attachants qu'il a créés.

Il restitue avec précision les phénomènes sociétaux de notre époque. Ainsi, il rend palpable la pression que subit un témoin, sollicité sans cesse par de nombreux journalistes avides de sensationnel plus que d'informations solides et avérées. Mais à travers le parcours d'un stagiaire dans un journal local, il fait découvrir le travail des journalistes face à la versatilité de l'information.
L'auteur transporte son lecteur de l'époque actuelle à la guerre de 1914-1918, du désert du Taklamakan, dans les dernières années du XIXe siècle, au château de Wewelsburg pour les recherches historiques de l'Hanenerbe et le Bureau pour la race et le peuplement de SS, du Pôle Nord à Mourmansk.

Cependant, il se laisse emporter, dans son souci de créer des péripéties, dans quelques incohérences. Ainsi, par exemple, Erik, un plongeur chevronné qui n'hésite pas à plonger seul dans des conditions extrêmes se met à paniquer parce que son détendeur lui sort de la bouche.

L'Étoile de Strindberg possède les atouts d'un excellent roman, avec une large palette d'éléments mystérieux, une galerie de personnages empathiques et un enchaînement soutenu de péripéties.

Citation

Les yeux d'Elena étaient déjà rivés sur l'objet qu'il portait dans l'autre main : une croix blanc ivoire, terminée à son sommet par une boucle.
- Bentornata, bon retour parmi nous, murmura-t-elle.

Rédacteur: Serge Perraud jeudi 23 juin 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page