Voodoo Land

Modération ? Qui c'est celui-là ? Je ne le connais pas, dit-il en sifflant d'un trait le verre que je viens de lui servir.
Joseph Farnel - Escort girl à louer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 09 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Voodoo Land

Fantastique - Procédure MAJ lundi 04 juillet 2011

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,5 €

Nick Stone
King of Swords - 2007
Traduit de l'anglais par Samuel Todd
Paris : Gallimard, avril 2011
590 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-012790-0
Coll. "Série noire"

Actualités

  • 15/02 Édition: Parutions de la semaine - 15 février
    "Actes noirs" et la "Série noire" sont à l'honneur cette semaine. Si Elsa Marpeau et Carlos Salem font maintenant figure d'habitués des lieux, après tout, ces deux romanciers nous proposent un nouvel ouvrage par an, et qu'on les redécouvre avec plaisir, que dire de Nick Stone ? Tonton Clarinette l'avait révélé, Voodoo Land avait été le roman de la confirmation. Alors, oui, Cuba libre est attendu avec impatience. Mais il serait malhonnête de limiter les parutions de la semaine à ces deux collections. En effet, Gaïa avec Indrek Hargla et Gallmeister avec Craig Johnson, offrent des éclaircies noir exotique. Au rayon des poches, Le Masque avec sa nouvelle gamme de "Masque" remet à l'honneur Boileau-Narcejac, redonne vie à Voltaire sous la plume de Frédéric Lenormand. Craig Johnson, Nick Stone et Carlos Salem sont aussi présents, accompagnés de James Bradley et de son Résurrectionniste. À noter que l'excellent roman d'Emily St. John Mandel, Dernière nuit à Montreal, côtoie La Sirène de Camilla Läckberg en grands caractères. En bande dessinée, les éditions Futuropolis font paraitre le second volet de Motherfucker, un récit qui plonge au sein du mouvement des Black Panthers, et Casterman réédite en un volume l'intégrale Du plomb dans la tête, de Matz et Colin Wilson. Peu de nouveautés à strictement parler en littérature jeunesse puisque Cherub fait ses onzième et quatorzième apparitions. Il y a bien sûr ce livre-enquête de Shen Shan, Mission au centre de la terre paru chez Sarbacane, de Didier Lévy et Fabien Laurent et ce Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne et Manola pour les vraiment tous petits. Enfin, dans les nombreux documents et essais de la semaine, il y a du bagnard, du SDF, de la police napoléonienne et aussi (et surtout) une étude sur Simenon et un essai de Jean-Yves Tadié sur le roman d'aventures. Tout un programme...

    Fictions adulte grand format :
    E 16, de Christine Brunet (Chloé des Lys)
    L'Énigme de Saint-Oleg, de Indrek Hargla (Gaïa, "Polar")
    Passé à vif, de Lisa Jackson (Mosaïc)
    Emergency 911, de Ryan David Jahn (Actes sud, "Actes noirs")
    Dark Horse, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire")
    L'Expatriée, d'Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire")
    Betibou, de Claudia Piñeiro (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Ange pleureur fait son cirque : enquête à Amiens et sa région, de Laurent Pocry (Coëtquen, "Policier")
    Un jambon calibre 45, de Carlos Salem (Actes sud, "Actes noirs")
    Un dollar le baril, de Christopher Selac (Les 2 Encres)
    Cuba libre, de Nick Stone (Gallimard, "Série noire")
    Rosa mortalis, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Noir")

    Fictions adulte poche :
    Crains le pire, de Linwood Barclay (J'ai lu, "Thriller")
    La Poudrière : Arsène Lupin, de Pierre Boileau & Thomas Narcejac (Le Masque, "Masque jaune")
    Le Résurrectionniste, de James Bradley (Rivages, "Noir")
    Infiltrée, de John Connor (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Libertinage fatal, de Charlaine Harris (J'ai lu, "Darklight")
    L'Indien blanc, de Craig Johnson (Gallmeister, "Totem")
    Meurtre dans le boudoir, de Frédéric Lenormand (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")
    Meurtres au manoir, de Willa Marsh (J'ai lu, "Littérature générale")
    Un démon sous mes yeux, de Ruth Rendell (Le Masque, "Masque poche : jaune")
    Je reste roi d'Espagne, de Carlos Salem (Babel, "Noir")
    Voodoo Land, de Nick Stone (Folio, "Policier")
    Carmen (Nevada), de Alan Watt (Le Masque, "Masque poche : contemporain")
    Les Mystères d'East Lynne, de Mrs Henry Wood (Le Masque, "Masque poche : suspense historique")

    Fictions adulte grands caractères :
    Lundi mélancolie : le jour où les enfants disparaissent, de Nicci French (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Sirène, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Braconnier du lac perdu, de Peter May (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Mon plus vieil ennemi, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Dernière nuit à Montreal, d'Emily St. John Mandel (À vue d'œil, "Collection 16-17")

    Bandes dessinées :
    Pacifique, de Romain Baudy & Martin Trystam (KSTR)
    Urban. 2, Ceux qui vont mourir, de Luc Brunschwig & Roberto Ricci (Futuropolis)
    X-Men, la fin. 1, de Christopher Claremont & Sean Chen (Panini comics, "Marvel Select")
    Tueur en scierie, de Delan & Francis Cold (Moule-à-gaufres)
    RN 66, de Frankyravi (Les Requins marteaux)
    Mexico'n carne, d'Emmanuel Herzet, Orville & Giuseppe Liotti (Le Lombard, "Troisième vague")
    X-Men : Pixie contre-attaque !, de Kathryn Immonen & Sara Pichelli (Panini comics, "100 % Marvel")
    Geoff Johns présente Superman. 1, Le Dernier fils, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DC classiques")
    Blackest night. 1, Debout les morts, de Geoff Johns & Doug Mahnke (Urban comics, "DE classiques")
    X-Force : sex + violence, de Craig Kyle, Chris Yost & Gabriele Dell'Otto (Panini comics, "Marvel graphic novels")
    Motherfucker. 2, de Sylvain Ricard & Guillaume Martinez (Futuropolis)
    Le Concierge, de Tarek & Seb Cazes (Le Moule-à-gaufres)
    Cent millions de pesos, de Jean Van Hamme & Christian Denayer (Dargaud)
    Du plomb dans la tête, de Colin Wilson & Matz (Casterman, "Ligne rouge")
    X-Men : l'intégrale. 1, 1975-1976, de Christopher Claremont, Len Wein & Bill Mantlo (Panini comics, "Marvel Classic")

    Mangas :
    Psychic detective Yakumo. 3, de Suzuka Oda (Panini maga, "Shonen")
    MPD psycho : le détective schizophrène. 16, de Sho-U Tajima & Eiji Otsuka (Pika, "Pika senpai")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Le Mystérieux voleur de goûter, de Lætitia Étienne & Manola (Alpha Book)

    Fiction jeunesse :
    Dans le camp des assassins, de Marie-Claude Bérot (Flammarion, "Tribal")
    Mission au centre de la terre, de Didier Lévy & Fabien Laurent (Sarbacane)
    L'Ange gardien, de Robert Muchamore (Casterman)
    Vandales, de Robert Muchamore (Casterman)
    L'Île au trésor, de Robert Louis Stevenson (L'École des loisirs, "Classiques abrégés")

    Criminologie & prisons :
    Confession authentique d'un bagnard, de Jean Bonnardot (Ibis rouge, "Espace outre-mer")
    Violences sexuelles, régime juridique et limites à la répression de ces crimes en République démocratique du Congo, de Joël Mapatano Karune (L'Harmattan Italia, "Africultura")
    Dans l'enfer du bagne, de Alexis Trinquet (Les Arènes, "Document")

    Problèmes et services sociaux :
    D'ailleurs et de nulle part : mendiants, vagabonds, clochards, SDF en France depuis le Moyen Âge, d'André Gueslin (Fayard, "Histoire")

    Problèmes sociaux et sécurité :
    Maintien de l'ordre : enquête, de David Dufresne (Pluriel, "Pluriel")
    Police et gendarmerie dans l'Empire napoléonien : actes du colloque, le 10 octobre 2010, organisé par l'Institut Napoléon et le Centre d'histoire du XIXe siècle (SPM, "Collection de l'Institut Napoléon")

    Essais littéraires :
    Scènes de la vie carcérale, de Aïssa Lacheb-Boukachache (Au diable vauvert, "Document")

    Littérature (théorie & études) :
    Georges Simenon, dirigé par Laurent Demoulin (Herne, "Cahiers de l'Herne")
    Le Roman d'aventures, de Jean-Yves Tadié (Gallimard, "Tel")


    Liens : Crains le pire |Le Résurrectionniste |L'Indien blanc |Je reste roi d'Espagne |La Sirène |La Sirène |Le Braconnier du lac perdu |Dernière nuit à Montréal |Mène l'enquête avec Shen Shan - 4 : Mission au centre de la Terre |L'Île au trésor |Un jambon calibre 45 |L'Énigme de Saint-Olav |Du plomb dans la tête |Christine Brunet |Craig Johnson |Elsa Marpeau |Carlos Salem |Nick Stone |Élisa Vix |Linwood Barclay |Pierre Boileau |Thomas Narcejac |John Connor |Frédéric Lenormand |Ruth Rendell |Nicci French |Camilla Läckberg |Peter May |Emily St. John Mandel |Colin Wilson | Matz |Robert Muchamore |Robert Louis Stevenson |Indrek Hargla

Au jeu de la mort, tire la bonne carte sinon…

Dès le titre de son roman, Voodoo Land, on se doute de l'ambiance trouble et particulière dans laquelle Nick Stone va nous plonger. Mais c'est en commençant la lecture des premières pages qu'on découvre le grand tourbillon sanglant dans lequel il nous embarque et dont on a du mal à en sortir pour notre plus grand plaisir d'amateurs de romans policiers.

L'action de Voodoo Land se situe en Floride, dans le Miami des années 1980. Attention pas celui de la cité de villégiatures proposé par les brochures pour touristes aisés en mal de soleil ou de parcs d'attractions. Nick Stone nous décrit des quartiers où le faste des immeubles Art déco semble décrépi par les affres du temps et ravagé par tous les trafics des différentes minorités qui se disputent le terrain. Le commerce de la drogue y fait rage, contrôle par les Cubains, les Dominicains...
L'histoire démarre sur les chapeaux de roues avec la découverte d'un corps en sale état abandonné dans l'enclos des primates du zoo de Miami. Quel endroit bizarre pour y abandonner un cadavre ! Mais ce n'est pas un banal homicide ; loin de là. L'autopsie permet de trouver dans l'estomac du mort une drôle de mixture à la sauce magie noire accompagnée d'une étrange carte de tarots découpée en petits carrés en guise de garniture. Et pour assombrir encore plus cette macabre mise en scène, la famille du mort est retrouvée entièrement massacrée, les corps disposés en un morbide tableau en décomposition.
Les deux flics chargés de l'enquête ont du pain sur la planche. Ce sont les inspecteurs Max Mingus et Joe Linston, dont la complicité n'est guère appréciée par leur supérieur Eldon Burns qui, ironiquement, les surnomme son duo vanille-chocolat combattant le crime car les connotations racistes ne sont jamais très loin.
Très rapidement l'enquête s'oriente vers la communauté haïtienne très portée sur les pratiques de magie noire. Max et Joe vont croiser des personnages plus particuliers les uns que les autres et leurs pratiques le sont tout autant. L'enquête les porte vers une sombre diseuse de bonne aventure, Eva Desamours, aux pouvoirs puissants. Elle a un fils, Carmine, qu'elle tyrannise, maltraite depuis l'enfance et avec lequel elle entretient d'étranges rapports de domination. C'est un petit maquereau qui classifie ses filles suivant les couleurs d'un jeu de cartes leur accordant plus ou moins de valeurs sur le trottoir. Il y a également Sam Ismael, le gérant de la boutique Haïti Mystique, spécialisée dans le parfait attirail vaudou. Mais l'apothéose est Salomon Boukman, homme énigmatique que personne n'a vraiment vu mais dont tout le monde parle. Il semble avoir des dons d'ubiquité, de transformation et a visiblement comme signe distinctif une langue fourchue comme un serpent.

Toute cette jolie brochette de personnages pourrait faire penser à du grand Guignol mais c'est sans compter sur le talent de Nick Stone qui livre avec Voodoo Land un roman policier fort, puissant et irrévérencieux sur la politique américaine au début de l'ère Reagan dont certains membres politiques ne craignent pas de s'acoquiner avec la dictature haïtienne. Il n'hésite pas à montrer les manipulations policières pour fabriquer des coupables idéaux servant au mieux les intérêts des puissants politiques ou mafieux en place.

Les amateurs du rêve américain peuvent passer leur chemin, la corruption a tissé sa toile dans toutes les couches de la société américaine. On a devant les yeux le grand jeu de la domination montrée sous tous ses aspects, celle qui glorifie certains êtres et en détruit d'autres au nom de l'amour, de l'argent, de la croyance, du pouvoir. L'humain est décidément souvent très cupide et on en a sur presque six cents pages une magnifique démonstration grâce à l'écriture acerbe et sans complaisance de Nick Stone.


On en parle : La Tête en noir n°152 |La Tête en noir n°151

Citation

Les deux inspecteurs se regardèrent un instant, partageant horreur et dégoût, et cette idée qu'au moment où vous pensez avoir tout vu – le pire qu'un homme puisse faire à son prochain – quelque chose d'un peu plus horrible scintille au fond du puits, paré de sa mimique sanglante.

Rédacteur: Fabien Maurice dimanche 10 mars 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page