Les Agents de M. Socrate - 2. La Cité bleue d'Icaria

Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Mehdy Brunet - Sans raison...
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 octobre

Contenu

Roman - Espionnage

Les Agents de M. Socrate - 2. La Cité bleue d'Icaria

Énigme MAJ jeudi 23 février 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 12 €

Arthur Slade
The Dark Deeps - 2011
Traduit de l'anglais (Canada) par Marie Cambolieu
Paris : Le Masque, février 2011
288 p. ; 19.5 x 13.5 cm
ISBN 978-2-7024-3464-2
Coll. "MsK"

Voyage vers un monde sous-marin idéal

On retrouve Modo avec plaisir pour une nouvelle aventure, radicalement différente de celle que l'on avait découvert dans La Confrérie de l'horloge. Cette fois, il enquête auprès de l'Ambassade de France à Londres. La grande Nation a en effet une longueur d'avance sur les services secrets britanniques au sujet d'un monstre marin, l'Ictineo qui provoque des naufrages au large de l'Islande. La seconde mission de Modo consiste à jouer le jeune marié d'Octavia pour se rendre à New York où un agent de Monsieur Socrate a disparu tandis qu'il enquêtait aussi sur ce mystérieux poisson géant. L'occasion pour Modo de se rapprocher d'Octavia, mais ce ne sera que de courte durée.... Car ce voyage va en entrainer d'autres en particulier sous la mer où se déroulera l'essentiel du roman.

À la lecture de ce livre, d'autres fictions nous reviennent en mémoire : évidemment, Vingt mille lieues sous les mers, de Jules Verne, arrive en tête de liste, mais également L'Homme invisible de H. G. Wells ou encore L'Étrange cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, de Robert Louis Stevenson. C'est là l'un des points forts du roman d'Arthur Slade qui donne envie de découvrir quelques grands classiques de la littérature.
Ce roman reste divertissant et agréable à lire, on se réjouit de retrouver les personnages récurrents et de les voir évoluer. Il est regrettable qu'Octavia n'apparaisse qu'au début et à la fin du roman. L'agent secret français Colette Brunet qui a du piquant, la supplante pour l'essentiel de l'histoire. Leur relation entre solidarité et séduction reste complexe et réaliste. Les dialogues sont bien écrits. Deux autres volumes vont venir compléter cette série décidément très attachante. On attend donc la suite avec impatience !

Citation

Colette retint son souffle, stupéfaite par tant d'audace et de génie.

Rédacteur: Valérie Sebag dimanche 10 juillet 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page