Remède mortel

Aux yeux de Benton, Josh Feinberg n'avait guère la dégaine d'un président-directeur général de haute volée. Ni même d'un docteur en médecine. C'était un homme menu, au visage émacié et sinistre, aux yeux de fouine, qui ressemblait davantage à un vendeur de voitures d'occasion un peu escroc sur les bords qu'à un dirigeant de groupe hospitalier.
Robin Cook - Cobayes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 10 décembre

Contenu

Roman - Thriller

Remède mortel

Tueur en série - Médical MAJ dimanche 25 septembre 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Harlan Coben
Miracle Cure - 1991
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Arnaud
Paris : Belfond, septembre 2011
440 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-7144-4720-3
Coll. "Noir"

Actualités

  • 07/09 Édition: Parutions de la semaine - 7 septembre
  • 25/05 Édition: Parutions de la semaine - 25 mai
    Outre les anciennetés qui se lisent toujours avec délectation (replongez-vous dans les romans d'Agatha Christie !), nous ne saurions trop vous conseiller de jeter quelques paires d'yeux sur les nouveaux romans de Carl Hiaasen, Bernardo Fernández, Frédérique Molay, James Sallis ou encore Paco Ignacio Taibo II. Nous le savons, et pas seulement de Marseille, comme disait Pierre Desproges, ce sont pour l'essentiel des romans noirs. Eh bien, si vous n'aimez pas, replongez-vous dans les romans d'Agatha Christie (comment ça, nous tournons en rond ?). Sinon, pour les inconditionnels, il reste toujours le nouvel opus de Mary Higgins Clark, ou la réédition de La Rivière noire, d'Arnaldur Indridason... Vous avez également la possibilité de faire votre choix (en petits ou grands caractères) :

    Grand format :
    Sombres créatures, de Doug Allyn (Télémaque, "Entailles")
    Tahoé : l'enlèvement, de Todd Borg (Ma, "Roman thriller")
    Les Années perdues, de Mary Higgins Clark (Albin Michel, "Spécial suspense")
    Cousu main, de Carl Hiaasen (Les 2 terres)
    Avant la fin, de Liz Jensen (Le Seuil, "Policiers")
    Déjeuner sous l'herbe, de Frédérique Molay (Fayard, "Noir")
    Qui a tué Mamadou ? de Gérard Pince (Godefroy de Bouillon)
    Mangé cochon à Karukera : drôle de tambouille en Guadeloupe, de Germain Sensbras (L'Harmattan, "Lettres des Caraïbes")
    Meurtre en Périgord, de Martin Walker (Le Masque)

    Poche :
    La Rivière noire, d'Arnaldur Indridason (Points, "Policiers")
    Suite rouge, de François Boulay (Folio, "Policier")
    Affaires de famille, d'Agatha Christie (LGF, "Policier")
    Meurtres en Mésopotamie, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Mort dans les nuages, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Train bleu, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Les Vacances d'Hercule Poirot, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Ouragan sur le cairn, de Alain Emery (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Villa des Quatre-Vents, de Jean Failler(Le Palémon)
    Hielo Negro, de Bernardo Fern&a&cute;ndez (J'ai lu, "Policier")
    Un léger bruit dans le moteur, de Jean-Luc Luciani (L'Écailler, "Le Petit écailler")
    La Prophétie du dernier jour, de Scott Mariani (City, "Poche. Thriller")
    Les Yeux des morts, d'Elsa Marpeau (Folio, "Policier")
    Les Cendres froides, de Valentin Musso (Points, "Thriller")
    Dans l'ombre, d'Édouard Philippe & Gilles Boyer (LGF, "Policier")
    L'Œil du criquet, de James Sallis (Folio, "Policier")
    Défunts disparus, de Paco Ignacio Taibo II (Rivages, "Noir")
    Les Extravagantes. 1, de Gilda Tang (Ovadia, "Intrigues & destinées")
    Bac mention meurtre : Ploërmel-Vannes, de Guénolé Troudet (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Les Filles de Dinard, de Roger-Guy Ulrich (Ouest et compagnie, "Roman policier")
    Hong Kong express, de Gérard de Villier (Gérard de Villiers, "SAS")

    Grands caractères :
    Red room lounge, de Megan Abbott (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Crains le pire, de Linwood Barclay (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    L'Hermine était pourpre, de Pierre Borromée (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Remède mortel, de Harlan Coben (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Le Dévouement du suspect X, de Keigo Higashino (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Le Crime de la momie, de Christian Jacq (Feryane Livres en gros caractères, "Policier")
    Cyanure, de Camilla Läckberg (À vue d'œil, "Collection 18-19")
    L'Homme de Lewis, de Peter May (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Les Charmants travers de nos semblables, de Alexander McCall Smith (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    La Maison du lys tigré, de Ruth Rendell (À vue d'œil, "Collection 16-17")
    Liens : Red Room Lounge |La Rivière noire |La Rivière noire |Crains le pire |Le Dévouement du suspect X |Les Yeux des morts |L'Homme de Lewis |Les Cendres froides |Megan Abbott |Arnaldur Indridason |Linwood Barclay |François Boulay |Agatha Christie |Carl Hiaasen |Keigo Higashino |Camilla Läckberg |Jean-Luc Luciani |Elsa Marpeau |Peter May |Alexander McCall Smith |Frédérique Molay |Valentin Musso |Ruth Rendell |James Sallis |Paco Ignacio Taibo II

Thriller de jeunesse

Parfois lorsqu'un chanteur devient célèbre, on ressort ses vieux albums et l'on peut y découvrir de petites perles. En bande dessinée, les éditions Dupuis avaient même crée une collection intitulée "Pêchés de jeunesse", dans laquelle elles rééditaient des œuvres anciennes de dessinateurs devenus majeurs. Le fait est plus rare pour un écrivain, même si récemment Dan Brown avait ressorti la première aventure de son héros après le succès du Da Vinci Code. Comme il n'y a que le premier pas qui coûte, Harlan Coben et ses éditeurs ont décidé de promouvoir ses premiers textes. L'expérience a été tentée l'année dernière, et elle a obtenu un succès qui permet de mieux appréhender commercialement la réédition de ses autres romans plus anciens. Avec Remède mortel, se pose quand même la question de la traduction du titre en français qui donne des éléments de réponse absents dans le titre original (Miracle Cure).

Ce texte prend une valeur archéologique dans la mesure où une partie de l'intrigue se déroule sur fond de rivalités entre différents groupes de médecins pour obtenir des subventions aux États-Unis. Une nouvelle maladie étiquetée comme celle des homosexuels et des drogués vient de se déclarer, le Sida. L'un de ces groupes de médecins obtient des premiers résultats probants dans la recherche d'un vaccin, mais s'attire la foudre d'autres médecins d'autres services, d'associations, de Républicains bon teint et de prédicateurs religieux. Des patients qu'ils ont guéri sont tués, les privant des preuves de l'efficacité de leur remède. Deux personnes vont alors mener parallèlement l'enquête : un policier spécialisé dans les tueurs en série tout en cachant sa propre homosexualité et une jeune journaliste qui a épousé un grand basketteur, atteint de la terrible maladie - comment ne pas penser à Magic Jonhson, star emblématique des Los Angeles Lakers, qui a annoncé sa séropositivité lors de la saison 1991-1992 ?

Certains auteurs, lorsqu'ils republient un texte ancien, en profitent pour lui redonner un peu de lustre, brosser les poussières dans les coins, améliorer un petit détail par-ci, par-là comme par exemple la rapidité d'une intervention policière en pays étranger, un final avec le coupable un peu grandiloquent, ou des personnages un peu trop taillés à la hache et sans trop de nuances. Mais Harlan Coben n'a pas de ses pudeurs. Malgré ses petits défauts de jeunesse qu'il n'a pas pris le temps de gommer, le récit est rapide et rythmé, et entraine le lecteur dans la suite de l'histoire, le poussant à continuer sa lecture comme tout bon page turner.

Citation

Bruce ne pouvait plus que lever vers lui des yeux implorants et terrorisés. Du sang lui dégoulinait sur le visage, dans le cou et sur la poitrine.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 16 juin 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page