Code Salamandre

C'est ainsi qu'en l'espace de vingt-quatre heures, Tony Guarino tuait son premier homme, adhérait à un gang avec pignon sur rue, et se retrouvait à la tête d'une épouse légitime. Les choses bougent rapidement dans les quartiers chauds.
Armitage Trail - Scarface
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 23 juillet

Contenu

Roman -

Code Salamandre

Historique - Tueur en série - Énigme MAJ mercredi 02 novembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Samuel Delage
Paris : Belfond, octobre 2011
380 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-7144-5150-7
Coll. "Littérature française"

Actualités

  • 15/03 Prix littéraire: Prix coup de cœur du Polar 2012
  • 14/10 Édition: Parutions de la semaine - 14 octobre
    Inutile d'y aller par quatre chemins : il y en a beaucoup plus à la fin de cette semaine de parutions éditoriales. Tous les genres sont présents. Dans quasiment toutes les collections dites de polars. Au rayon des curiosités, évidemment, l'anthologie Mexico Noir, des éditions Asphalte (bon, d'accord, inutile de lever un loup comme dirait Martine A., nous connaissons très bien les deux éditrices), mais également (là, la fin de la partialité est évidente), l'arrivée de Samuel Delage chez Belfond pour un thriller ésotérique (Code Salamandre), la nouvelle orientation vers le roman historique de Henri Lœvenbruck chez Flammarion (L'Apothicaire). Fabien Hérisson vous a déjà dit tout le bien qu'il pensait du dernier opus de Frank Delaney au Cherche Midi (Les Enfants de la peur), quant à moi, j'aborderai sérieusement et doublement le cas Paul Cleave (Un père idéal, Sonatine). L'auteur réalise un bon thriller noir, qui aurait été très bon si amputé de ses vingt dernières pages. J'en reparle plus tard ! La dernière parution de chez Gallmeister de Trevanian (Incident à Twenty-Mile) ravira les lecteurs en mal de westerns agonisants. Quelques curiosité japonaises pointent le nez du côté des éditions Philippe Picquier. Promis, on en recause. Pour le reste, faites-vous plaisir :

    Grand format :
    La Femme d'un homme qui, de Nick Barlay (Quidam, "Made in Europe")
    Dimiter, de William Peter Blatty (Robert Laffont, "Best-sellers")
    Le Moulin de la vieille morte, de Jean-Louis Boncœur (Pavillon noir)
    Va, brûle et me venge, de Philippe Bouin (L'Archipel)
    Un père idéal, de Paul Cleave (Sonatine)
    Random, de Mathieu Croizet (L'Écailler)
    Code Salamandre, de Samuel Delage (Belfond, "Romans français")
    Les Enfants de la peur, de Frank Delaney (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Du son sur les murs, de Frantz Delplanque (Le Seuil)
    Jaguars, de Sophie Di Ricci (Moisson rouge)
    Mortelle confidence, de Heather Graham (Harlequin, "Mira")
    Pour te retrouver, de Heather Gudenkauf (Harlequin, "Mira")
    Nuit de tonnerre, de Stephen Hunter (Le Rocher, "Thriller")
    Rendez-vous à Biarritz ou... lâchez-moi les basques ! de Ji-Pi (Atlantica)
    Alaïss, la délivreuse de vie, de Geny Laffitte (Pierre Philippe)
    La Baraque à Raymond, de Dominique Lemaire (Étrave)
    L'Apothicaire, de Henri Lœvenbruck (Flammarion, "Thriller")
    La Veuve de la place Saint-Pierre, de Alain Loison (Libra diffusio)
    La Rose d'ébène, de Philippa Deanne Martin (Harlequin, "Mira")
    Les Mystères de Yoshiwara, de Kesaco Matsui (Philippe Picquier)
    Chaleur blanche, de Melanie J. McGrath (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Mexico Noir, collectif (Asphalte, "Noir")
    The City & the city, de China Miéville (Fleuve noir, "Thriller")
    Les Archives alsaciennes de Sherlock Holmes, de Christine Muller (Le Verger, "Les Enquêtes rhénanes")
    Tout Harry Dickson. 3, de Jean Ray (Ananké-Lefrancq)
    Ceux de Podlipnaïa, de Théodore Rechetnikov (L'Arbre vengeur)
    Les Lois de la vengeance, de Christopher Reich (Belfond, "Noir")
    Coupable innocence, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")
    Mission Iceberg, de James Rollins (Fleuve noir, "Thriller")
    Plus gros que le ventre, de Linda Stift (Absalon, "K. 620)
    Vertige, de Franck Thilliez (Fleuve noir, "Thriller")
    Incident à Twenty-Mile, de Trevanian (Gallmeister, "Noire")
    Le Mauvais, de Shuichi Yoshida (Philippe Picquier)

    Poche :
    Un Noël à River Falls, de Alexis Aubenque (LGF, "Thriller")
    Embrasse-moi, Judas, de Will Christopher Baer (Folio, "Policier")
    Paraître à mort, de Philippe Bouin (Archipoche)
    Oscar Wilde et le nid de vipères, de Gyles Brandreth (10-18, "Grands détectives")
    Les Yeux d'Harry, de Jérôme Camut et Nathalie Hug (LGF, "Thriller")
    Hiéroglyphes, de William Dietrich (Pocket, "Best")
    Le Dernier hiver, de Åke Edwardson (10-18, "Domaine policier")
    À vif, de Dianne Emley (Pocket, "Thriller")
    Le Rituel de l'ombre, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Pocket, "Thriller")
    Tremblements, de Joel Goldman (J'ai lu, "Thriller")
    L'Heure d'avant, de Colin Harrison (10-18, "Domaine policier")
    La Mort, simplement, de Andrea H. Japp (LGF, "Thriller")
    Cris de mes chats, le dimanche, de Jacques Jouet (Baleine, "Le Poulpe")
    Le Meurtrier de l'avent, de Thomas Kastura (Points, "Thriller")
    Le Fantôme de l'Opéra, de Gaston Leroux (Archipoche, "Bibliothèque du collectionneur")
    Les Soldats de l'aube, de Deon Meyer (Pointdeux)
    Requiem sous le Rialto, de Nicolas Remin (10-18, "Grands détectives")
    Le Dernier oracle, de James Rollins (Pocket, "Thriller")
    Maigret à Paris, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Maigret et le client du samedi, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Les Algues mortes, de Claude Soloy (Krakoen, "Forcément noir")
    Le Syndrome [E], de Franck Thilliez (Pocket, "Thriller")
    La Chute, de Guillermo del Toro & Chuck Hogan (Pocket, "Thriller")
    Un lieu incertain, de Fred Vargas (J'ai lu, "Policier")
    Le Sceau de l'ombre, de Marie Vindy (Krakoen, "Forcément noir")
    Liens : Les Enfants de la peur |Le Dernier hiver |L'Heure d'avant |Le Meurtrier de l'Avent |Mexico noir |Le Syndrome [E] |Vertige |Un lieu incertain |Le Sceau de l'ombre |Philippe Bouin |Gyles Brandreth |Jérôme Camut |Paul Cleave |Mathieu Croizet |Samuel Delage |Frank Delaney |Sophie Di Ricci |William Dietrich |Åke Edwardson |Éric Giacometti |Colin Harrison |Thomas Kastura |Gaston Leroux |Henri Lœvenbruck |Alain Loison |Deon Meyer |Georges Simenon |Franck Thilliez | Trevanian |Fred Vargas |Marie Vindy |China Miéville

  • 10/10 Jeux: Code Salamandre sur Facebook à gagner

Les codes mystérieux de la Renaissance

Une chasse au trésor qui trouve son origine sous le règne de François Ier et dans les codes de la Renaissance. Code Salamandre est le nouveau livre d'un jeune auteur au talent romanesque prometteur.

Yvan Sauvage est commissaire-priseur chez Christie's. Quelques minutes avant une vente, il retrouve son ami Henri qui converse avec M. Faure, leur ancien professeur à l'école du Louvre. Dans la confusion qui suit un léger malaise de ce dernier, le dossier qu'il tenait reste sur place. Le lendemain, Henri annonce à Yvan que leur mentor est hospitalisé. Yvan décide de lui rendre visite et de lui redonner son dossier, qui porte, en couverture, une salamandre. Faure lui révèle qu'il travaille, depuis des décennies, à décrypter la piste d'un dépôt secret, d'un trésor artistique. Le 8 en est la clé... et il meurt.
Yvan traverse des difficultés familiales et matérielles. Séparé de son épouse et de sa fille, il doit quitter la maison. Henri, en dépannage, lui propose, une chambre sous les toits.
Lors du cours qu'il assure à la Sorbonne, une conférence débridée car il a oublié ses notes, il parle des codes, de Chambord, éléments qui interpellent Marion Evans. Celle-ci se passionne pour ces secrets. Yvan accepte son aide. Et ils s'engagent sur une piste qui les mène de château en œuvres d'art, de monuments en basilique...
Ils ne se doutent pas qu'ils sont sous une surveillance commanditée par un mystérieux inconnu, assurée par un tueur en série de jeunes femmes, guide saisonnier à Chambord, le point de départ de leurs recherches. Et Marion correspond au type de femmes apprécié par le tueur...

Code Salamandre est la seconde aventure d'Yvan Sauvage. Celui-ci est apparu dans Arrêt Wagram (Les Nouveaux auteurs, 2010), dans une sombre histoire de trafic d'œuvres d'art et de manipulations biologiques. Sa vie familiale en a été totalement bouleversée.
Dans le présent roman, il se retrouve seul avec une quête à mener à partir de codes dont les artistes et érudits de la Renaissance étaient friands. Il suit un parcours fait de symbolisation, de codes mathématiques, un immense puzzle qui s'étend sur un territoire entier. L'auteur fait partager son grand intérêt pour les arts en général.

Samuel Delage construit des personnages ayant subi de graves difficultés psychiques ou sentimentales et qui présentent une certaine fragilité. Ils tentent de les combattre par l'immersion dans une passion, la drogue...
Il bâtit une intrigue astucieuse basée sur deux volets principaux : le décryptage d'un ensemble de codes imaginés il y a presque cinq siècles et un danger immédiat, sous la double forme d'un suivi de leurs recherches par un individu énigmatique et par un tueur en série. L'auteur sait ménager ses effets et faire monter une pression avec la menace d'un danger latent dont on ne sait quand il frappera. La piste codée prend en compte un certain nombre d'ensembles architecturaux, de localisations qui ne doivent rien au hasard.

Il donne à son livre un côté pédagogique, explicitant la construction et l'usage d'œuvres architecturales et d'arts, l'histoire de monuments, de tableaux. Il en fait une vulgarisation qui ne freine pas le déroulement de l'intrigue mais alimente celle-ci en éléments de suspense.
La complicité, le rapprochement autour d'une même passion amènent deux êtres de sexes différents à des relations plus sentimentales. Il fait état de beaucoup de tact dans cette évolution des émotions des héros, relatant les doutes, les incertitudes de chacun.

Code Salamandre se découvre avec beaucoup de plaisir pour l'intrigue et grand intérêt pour la mise en valeur des données artistiques, au point de susciter l'envie d'approfondir les domaines approchés et de revisiter ces lieux avec une lecture différente.

Nominations :
Prix du roman policier de Serre-Chevalier 2011

Citation

Il y a trois châteaux de Chambord : le réel, l'imaginaire et le symbolique. La majorité des esprits s'arrête aux limites du réel. En se laissant pénétrer par l'Histoire, les portes de l'imaginaire s'ouvrent.

Rédacteur: Serge Perraud lundi 27 octobre 2008
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page