K-Cendres

Un jeu de meurtres où l'on joue gros, un homme contre un autre homme, contrôlés par de mystérieux commanditaires, les 'voix'. En y prenant part, on peut devenir très riche... ou très mort.
Arthur Ranson & John Wagner - L'Exécuteur. 2, La Confession
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Roman - Noir

K-Cendres

Musique - Drogue MAJ mardi 11 octobre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 14 €

Antoine Dole
Paris : Sarbacane, septembre 2011
192 p. ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-84865-479-9
Coll. "Exprim'Noir"

Rapper à en crever

Après avoir passée une grande partie de son enfance en HP, Alexandra a réussi, contre toute attente, à (s')en sortir. Elle rappe, c'est la seule façon pour elle de survivre. Et rapidement, elle balance ses textes noirs et sans espoir devant des milliers de fans dans le monde entier. Mais elle ne les partage pas car personne ne les comprend, elle et ses souffrances.
Jay, patron d'un label de rap, l'a découverte dans un petit concert. Il en a fait K-Cendres. Le milieu du rap, elle n'y connaît rien. Elle n'en a pas les codes, ce n'est pas sa culture. Elle s'en fout. La seule choses qui compte pour elle, c'est sa musique.
Mais certains ont vu en elle succès et grosses rentrées d'argent. Elle est donc rapidement noyée dans un business énorme. C'est son label qui la gère. Un patron prêt à tout pour faire du fric et pour l'image de sa boîte, une attachée de presse jalouse et marâtre, un "docteur" embauché pour lui concocter de quoi l'adoucir : Alexandra est mal tombée. Son label la torture plus qu'elle-même...

K-Cendres, c'est une longue plongée dans les ténèbres.
Celles d'un petit monde. Antoine Dole dévoile le côté sombre d'un milieu paillette. À sa manière, avec des formules choc et des phrases courtes, pas de demi-teinte. Il est direct et rend compte sans fioriture des dérives de la culture de masse et de son principal moteur, l'argent.
Et celles d'Alexandra. Car si la description qu'il fait de ce milieu est une réussite, le personnage de K-Cendres est excellent de noirceur et de talent. En cela, il a réussi à mettre sur pied une star de légende à la Amy Winehouse.

Citation

La plupart des artistes s'allongent dès qu'il faut palper, mais K-Cendres s'en balance, de la thune.

Rédacteur: Laura Durand mardi 11 octobre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page