Contractors

Le chef du gouvernement provisoire avait protégé le jeune garçon en le couvrant de son corps, quand les explosions avaient commencé à déchirer le ciel, qu'est-ce qu'ils fabriquaient tous là ? Pavel avec un jeune arabe et... il se frottait les yeux, il rêvait ou bien il était mort, entourés de ceux qu'il avait le plus aimés, mais alors où étaient son père et de sa mère ?
Alexandra Schwartzbrod - Les Lumières de Tel-Aviv
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Vigilance
Dans un futur proche et indéterminé des États-Unis, une émission de téléréalité captive les populations :...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 27 octobre

Contenu

Roman - Thriller

Contractors

Politique - Écologique MAJ vendredi 25 novembre 2011

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Marc Wilhem
Paris : Scrineo, octobre 2011
314 p. ; 25 x 15 cm
ISBN 978-2-919755-08-0
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 22/03 Prix littéraire: Sélection Intramuros 2012 à Cognac
    On connait dès à présent la sélection des six romans amenés à se retrouver en compétition carcérale pendant près de trois mois avant que l'heureux élu ne se retrouve au Festival de Cognac, libéré de toute pression mais non d'obligations.
    Voici la liste :

    - Contractors, de Marc Wilhem (Scrinéo) ;
    - L'Homme qui en voulait trop, de Patrice Pelissier (Presses de la Cité) ;
    - Va, brûle et me venge, de Philippe Bouin (L'Archipel) ;
    - Le Dernier contrat, d'Olivier Maulin (La Branche) ;
    - La Petite fêlée aux allumettes, de Nadine Monfils (Belfond) ;
    - Environnement mortel, de Pascal Vatinel (Le Rouergue).

    À partir du lundi 19 mars 2012, les jurys des établissements pénitentiaires d'Angoulême (16), de Bédenac, Rochefort, Saintes et Saint-Martin-de-Ré (17) se mettront en place et leurs membres auront jusqu'au mardi 12 juin 2012 pour lire et noter les six ouvrages et ainsi choisir le huitième lauréat du Prix.
    Le vendredi 15 juin 2012, les six auteurs iront à la rencontre de leurs lecteurs en milieu carcéral et le lendemain, le samedi 16 juin 2012, participeront de 14 h 30 à 18 h 30 à un café-littéraire et à une séance de signatures à Cognac.
    Le Prix Intramuros 2012, huitième du nom, sera décerné ensuite à 22 h 30.
    Liens : Va, brûle et me venge ! |La Petite fêlée aux allumettes |Environnement mortel |Patrice Pelissier |Philippe Bouin |Nadine Monfils

Tout se paie et s'achète

Lorsqu'un empire devient riche, et c'est après tout le but d'un empire, ses citoyens sont forcément bénéficiaires d'une manne intéressante de richesses et de conforts. Aussi, les obliger à se battre pour conserver ce bien-être devient difficile. L'empire romain, matrice des États à venir, n'a pas échappé à cette problématique. Les empereurs ont utilisé des mercenaires, des armées de supplétifs, des barbares qui ont vite compris qu'après tout ils étaient les maitres au sein de cette décadence. Nos "empires" modernes, démocraties ou non, se trouvent confrontés au même souci. Mais nous sommes dans un système capitaliste et les barbares ont évolué en conséquence. Aujourd'hui il s'agit bien plus de sociétés importantes, cotés en bourse, dont les missions sont devenues si importantes qu'elles sont des actrices incontournables de la force et qu'elles sont même entrées dans les mœurs des instances internationales.

Cette violence contrôlée s'empare de missions complexes, autrefois dévolues aux États, qu'il s'agisse de guerres au sens classique du terme, de missions de maintien de la paix ou de simples réserves de police. C'est le cas de la société de mercenaires au cœur de cette histoire. Composé de militaires ayant servi en Irak ou en Afghanistan, un groupe est à présent chargé de protéger des ouvriers qui s'occupent d'un chantier en Amazonie et d'aider à sécuriser le transport des bois précieux depuis Manaus jusqu'en Asie. Mais ils vont s'opposer à un nationaliste brésilien prêt à les poursuivre à l'autre bout du monde.
Dans le même temps, les élections en France voient s'opposer deux candidats de droite. L'un d'eux a décidé de savonner la planche de son concurrent en l'impliquant dans un scandale. Pour ce faire, il va utiliser un groupe de fondamentalistes chrétiens et les faire surveiller par une compagnie de mercenaires. Les deux intrigues vont évidemment se télescoper.

L'intérêt de la collection "Thriller" des éditions Scrineo est de manier une documentation précise (présente en un dossier en fin de volume) et une intrigue qui met en perspective les informations récoltées. Marc Wilhem sait écrire une histoire crédible qui touche à l'actualité (la rivalité des deux hommes politiques ou l'histoire des maitres chanteurs qui posaient des bombes sur les voies ferrées), construit une manipulation qui met en jeu des éléments réalistes et s'appuie sur des personnages peints à grand traits pour aboutir avec Contractors à un thriller fort bien agencé.

Citation

On mouille cette ordure dans un complot terroriste et ces abrutis votent quand même pour lui... Quel peuple de cons !

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 30 janvier 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page