Les Soldats de l'or gris

Le Poulpe parcourut la rubrique faits divers du journal sans trouver de sujet bien palpitant. À part une femme qui s'était jetée du haut d'une tour de la Défense. [...] Une cinquantaine de témoins l'avaient vu se défenestrer, certains l'avaient même aidée à sauter, d'autre saluée par les fenêtres sur son passage, puis à partir du cinquième étage, elle avait été perdue de vue, plus rien, aucune trace.
Serguei Dounovetz - Sarko et Vanzetti
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 janvier

Contenu

Roman - Thriller

Les Soldats de l'or gris

Géopolitique - Médical - Scientifique MAJ mardi 29 novembre 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Sébastien Bohler
Paris : Odile Jacob, octobre 2011
380 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-7381-2708-2
Coll. "Thriller"

Science sans conscience

Autrefois les espions avaient les dents qui brillaient, des gadgets qui les sauvaient de toutes les situations et des filles à la plastique irréprochable qui leur tombaient nues dans les bras. Puis, ils sont devenus de petits êtres gris et glauques qui passaient leur temps à se faire des coups fourrés entre services avant ces dernières années de regagner un punch salvateur et fédérateur contre les islamistes. Aujourd'hui, le renseignement, ne se gagne plus, parait-il, dans les arrières-cours de la diplomatie et des ruelles obscures, mais au cœur de l'intelligence, caché derrière les percées scientifiques. Cela a même provoqué quelques remous en 2001 lorsque les "anciens" se sont gaussé des modernes alors que les satellites espions n'ont pu anticiper le 11-Septembre.

On a pensé que cette nouvelle guerre se déroulerait devant les ordinateurs et d'ailleurs le roman Les Soldats de l'or gris ouvre sur une scène où une taupe chinoise essaye de transmettre des informations secrètes sur les nouveaux systèmes hyper-secrets de la Chine populaire. Mais le projet échoue. Il faut alors convaincre un autre officiel chinois de trahir. C'est alors que l'on pense à ces expériences qui avaient été menées autour des drogues qui pourraient être utilisées mais sont aujourd'hui dépassées. Car aujourd'hui, de nouvelles études sur le cerveau montrent que certains endroits abritent les notions de peur, de joie, de colère. Si l'on peut jouer sur ces endroits pour transformer un communiste chinois en apôtre de la liberté... Mais il manque le scientifique capable de le faire. C'est peut-être ce jeune Allemand, scientifique de haut vol, qui utilise ces techniques pour chercher à soigner la maladie de Parkinson. Comment mettre à profit ses compétences au service de buts inavouables ?

Odile Jacob est une éditrice plutôt spécialisée dans les sciences mais sa collection "Thriller" essaye d'utiliser des compétences scientifiques pour proposer des interactions entre la science et le monde concret au travers d'enquêtes policières ou géopolitiques. Le plus difficile est de trouver un vulgarisateur qui sait transcrire des informations sur l'état de la science et les intégrer à une intrigue intelligente pour mieux les faire passer. C'est le cas avec ce roman où Sébastien Bohler montre qu'aux manipulations traditionnelles (chantage, torture, menaces, corruption) l'on peut ajouter des manœuvres encore plus pernicieuses fondées sur les découvertes les plus récentes et qui font froid dans le dos.

Citation

On verrait alors si le cortex cingulaire d'une femme, fut-elle remplie de contradictions, pouvait résister à des billes de ferrite de quelques millionièmes de millimètre, couplées à des anticorps d'une précision chirurgicale, pénétrant à travers le fin réseau de la barrière hématoencéphalique pour s'infiltrer dans les maillons neuronaux de la pensée et de l'affect.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 28 novembre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page