Avec tant d'amour

Bien que ne voyant pas leurs yeux, on les devinait brillants de mille feux, incendiant au napalm et aux balles explosives chaque concession à la fatalité et à Dieu lui-même, Dieu qui avait justement détourné le regard quand il leur avait fallu tuer, torturer, dynamiter les maisons des proches de terroristes, faire pleurer les gamins de disparus, questionner dans les sous-sols des casernes de tout le pays et tirer à bout portant sur les preneurs d'otages.
Adlène Meddi - 1994
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 septembre

Contenu

Roman - Policier

Avec tant d'amour

Procédure MAJ jeudi 15 décembre 2011

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Jérôme Jarrige
Toulon : Presses du Midi, novembre 2010
236 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-8127-0199-3

Les petits indices font les grandes enquêtes

Les écrivains de romans policiers français sont souvent attirés par le roman noir, les tendances politiques ou la psychologie intense, mais rarement par la description pure et dure des techniques policières, comme dans le roman procédurier anglo-saxon. Sans doute, l'ambiance littéraire où il faut se défier quelque peu du souci du réalisme quotidien pour proposer une vision d'écrivain ! C'est évidemment vous vous en doutez exactement l'inverse avec ce nouveau volume de la série consacrée au commissaire Dupin. Le cadavre d'une femme inconnue est découvert dans l'enceinte d'un hippodrome. Scènes de crime, autopsie, détails, recherches des éléments pour savoir qui elle est, fouille des poubelles, etc. tout est mis en œvre pour retrouver son identité. Puis Jérôme Jarrige décrit tout le mécanisme de l'enquête : suspects qu'il faut confondre ou innocenter, témoignages à recouper, fausses pistes (notamment un loueur de voiture qui a croisé la morte et qui cache de l'argent suspect chez lui), filatures, poursuites...
La procédure , c'est également une suite de démarches administratives compliquées : entretiens avec la hiérarchie qui doit rendre des comptes, allers-retours chez le procureur ou le juge d'instruction pour obtenir des moyens juridiques, obligation de travailler avec la gendarmerie (une scène très détaillée et intéressante sur la façon d'aller enquêter et récupérer un suspect dans un camp gitan). Comme dans le roman procédurier anglo-saxon, Jérôme Jarrige n'oublie pas de créer des personnages crédibles qui vivent, mangent, ont des peines de cœur, arrivent difficilement à concilier vie familiale et professionnelle. Avec tous ces éléments, il écrit un roman efficace, rapide, facilement adaptable en série télévisée. Situé sur la Côte d'Azur, le texte gagne en soleil et en farniente, en délassement, ce que les britanniques gagnent en noirceur, en vision désespérée de la société. En France, pour contribuer à la défense d'une vision juste et honnête de l'activité policière, le prix du quai des Orfèvres récompense chaque année un ouvrage qui a manifesté son intérêt pour le roman réaliste de procédure. Faut-il donc s'étonner que Jérôme Jarrige ait gagné ce prix en 2003 avec le volume inaugural de cette série ? CQFD...

Citation

Un flic impassible soulève la bande jaune qui isole la scène de crime.
- Doucement patron. Les scientifiques ne sont pas encore arrivés.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 13 décembre 2011
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page