Nuit d'ivresse en Castille

Les fédéraux étaient dans le noir le plus complet. Pareil pour la police. Par contre, tout le monde savait la même chose : cela commençait à devenir dangereux de vivre à Washington.
James Patterson - Tirs croisés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 22 janvier

Contenu

Roman - Policier

Nuit d'ivresse en Castille

Ethnologique - Gastronomie MAJ mardi 10 janvier 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €

Jean-Pierre Alaux & Noël Balen
Paris : Fayard, novembre 2011
214 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-213-66657-0

In vino veritas

Pour les plus anciens d'entre nous, dans la célèbre série, "Les 5 dernières minutes", l'accent était mis sur une profession, une région, une activité. Jean-Pierre Alaux et Noël Balen ont décidé eux de se consacrer à un corps professionnel : ceux qui travaillent autour de la vigne et de décliner "Le Sang de la vigne", une série qui permet, à travers des intrigues policières, de voyager dans les différents crus de France et du monde.
Afin de nous introduire dans ces univers variés, le personnage central est Benjamin Cooker, un œnologue qui, au gré de ses déplacements pour goûter les vins et conseiller les producteurs, se trouve confronté au crime.
Dans Nuit d'ivresse en Castille, Benjamin Cooker et son assistant ont posé leur valise en... Espagne (le titre aurait dû vous mettre sur la piste). Chargé d'aider un grand domaine à se perfectionner, le professionnel est contrarié car son employeur vient de disparaître en vacances, dans un tsunami meurtrier. Il laisse une jeune femme, orpheline, qui doit reprendre en main l'appellation. Tout le monde pense qu'elle pourra compter sur un régisseur, mais ce dernier est retrouvé assassiné. Pourquoi ? Cooker et son assistant essayent de mener, en parallèle de la police, leur propre enquête, rencontrant des personnages pittoresques, et épuisant les questions de la qualité vinicole, de la nécessité de l'augmentation des surfaces, de la remise en état d'une nouvelle plantation plus rentable et, peut-être la plus importante du lot, celle du maintien artisanal des anciennes variétés de raisin.
À l'instar de Raquel Osunera Platero, la jeune femme qui entend à la fois préserver les traditions (l'enterrement de ses parents), mais s'insérer dans le monde moderne (une relation amoureuse qu'elle aimerait moderne), la description du monde viticole espagnol oscille, comme une parabole du mond emoderne, entre ce besoin de tradition évoqué par un noble espagnol qui fait remonter ses origines à la reconquista et ses nécessités d'aujourd'hui, notamment en ce qui concerne les financements capitalistes.
C'est ainsi que dans ce cadre précis d'une description d'un milieu à travers le prisme d'une enquête, Nuit d'ivresse en Castille remplit parfaitement sa fonction de littérature plaisir de découverte.

Citation

Cooker jaugea la dextérité du marquis en connaisseur. Au moins cet homme savait dépuceler un flacon.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 09 janvier 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page