Au lieu-dit Noir-Étang...

Malgré les apparences, il y avait dans ce monde des gens censés. Et tous ceux qui poussaient des cris d'orfraie en brandissant l'importance de la réinsertion et le droit à la seconde chance étaient des hypocrites, des abrutis ou un mélange des deux : elle n'en connaissait pas un qui ait pour voisin un ancien criminel.
Marie Battinger - Ainsi meurent les étoiles
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 04 avril

Contenu

Roman - Noir

Au lieu-dit Noir-Étang...

Social MAJ mardi 01 janvier 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Thomas H. Cook
The Chatham School Affair - 1996
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Philippe Loubat-Delranc
Paris : Le Seuil, janvier 2012
320 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-02-104786-8
Coll. "Policiers"

Actualités

  • 10/03 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix du meilleur polar des lecteurs de Points
  • 11/01 Édition: Parutions de la semaine - 11 janvier
  • 10/07 Prix littéraire: Sélections GPLP 2012
  • 28/03 Librairie: Thomas H. Cook à Sauramps
  • 20/01 Édition: Parutions de la semaine - 20 janvier
    C'est la semaine des retrouvailles. Les héros sont en effet de retour. D'un côté, il y a Emma Graham, la jeune détective récurrente de Martha Grimes dont on apprécie l'impétuosité, d'un autre il y a le commissaire aux sicilianismes savoureux Montalbano d'Andrea Camilleri, d'un autre encore il y a le boyard Artem de l'empire de Kiev imaginé par Elena Arseneva, d'un autre enfin le gentleman cambrioleur Arsène Lupin de Maurice Leblanc.
    Mais c'est aussi la semaine des nouveautés. Parmi les plus originales, cette collection "Petit noir" à la dénomination hautement caféiné, œuvre des éditions Krakoen, et qui propose des nouvelles noires, forcément, à déguster une tasse à la main, encore plus forcément. Gageons d'ailleurs que la lecture ne dure guère plus longtemps que le dit breuvage le matin au réveil.
    Enfin, c'est surtout la semaine de la confirmation avec les deux nouveaux romans de Thomas H. Cook, Au lieu-dit Noir-Étang, et Steve Mosby, Les Fleurs de l'ombre
    Comme d'habitude : faites votre choix !

    Grand format :
    Freaky Fridays, de Brigitte Aubert (La Branche, "Vendredi 13")
    Below zero, de C. J. Box (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Lucifer code, de Charles Brokaw (Calmann-Lévy)
    Un avion sans elle, de Michel Bussi (Presses de la Cité, "Romans terres de France")
    Le Champ du potier, d'Andrea Camilleri (Fleuve noir, "Thriller")
    La Prophétie d'Osiris, de Laly Chame (Thot)
    Au lieu-dit Noir-Étang..., de Thomas H. Cook (Le Seuil, "Policiers")
    La Sentinelle de l'ombre, de Robert Crais (Belfond, "Noir")
    L'Or de Sparte, de Clive Cussler & Grant Blackwood (Grasset, "Grand format")
    Un vrai jeu d'enfant, de François-Xavier Dillard (Fleuve noir, "Thriller")
    La Mort est mon amie, de Michael Genelin (Marabout)
    Le Mystère de la chambre 51, de Martha Grimes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    La Maison des tocards, de Mick Herron (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Dernier homicide connu, de Olivier Kourilsky (Glyphe, "Roman")
    Quand les vautours approchent, de Miguel Miranda (L'Aube, "L'Aube noire")
    221B Baker Street, de Graham Moore (Le Cherche Midi, "Thriller")
    Les Fleurs de l'ombre, de Steve Mosby (Sonatine)
    Rouge abattoir, de Gilda Piersanti (Le Passage, "Polar")
    Une femme dans la tourmente, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")

    Poche :
    Le sang d'Aphrodite, d'Elena Arseneva (10-18, "Grands détectives")
    Punis-moi par des baisers, de William Bayer (Rivages, "Noir")
    Le Chat qui connaissait un cardinal, de Lilian Jackson Braun (10-18, "Grands détectives")
    La Patience de l'araignée, d'Andrea Camilleri (Pocket, "Policier")
    Règle n° 1, de Robert Crais (Pocket, "Thriller")
    Super haine, de Jeanne Desaubry (Krakoen, "Petit noir")
    United victims : parents proches, de Elsebeth Egholm (10-18, "Domaine policier")
    Ce que savait le chat, de Martha Grimes (Pocket, "Thriller")
    Traqués, de Brian Haig (Pocket, "Thriller")
    Dans l'œil du gabian, de Françoise Laurent (Krakoen, "Forcément noir")
    Les Aventures extraordinaires d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc (Pointdeux, "Pointdeux")
    L'Homme aux papillons, de David Moitet (Pocket, "Thriller")
    Un sur deux, de Steve Mosby (Pointdeux, "Pointdeux")
    Sniper bleu, de José Noce (Krakoen, "Petit noir")
    Gun, de Max Obione (Krakoen, "Petit noir")
    L'Année de la moule, de San-Antonio (Pocket)
    Pigeon d'hiver, de Claude Soloy (Krakoen, "Petit noir")
    Rouge sur blanc, de Gérard Streiff (Krakoen, "Petit noir")
    Identité volée, de Charles den Tex (10-18, "Domaine policier")
    Nuoc Mâm baby, deJan Thirion (Krakoen, "Forcément noir")
    Amères thunes, de Zolma (Krakoen, "Forcément noir")
    Liens : Le Sang d'Aphrodite |Un avion sans elle |United victims |L'Homme aux papillons |Les Fleurs de l'ombre |Lucifer code |Brigitte Aubert |C.J. Box |Michel Bussi |Thomas H. Cook |Clive Cussler |Jeanne Desaubry |Martha Grimes |Olivier Kourilsky |Françoise Laurent |Maurice Leblanc |David Moitet |Steve Mosby |Max Obione |Gilda Piersanti | San-Antonio |Gérard Streiff |Jan Thirion | Zolma |Robert Crais

Chatham tempétueux

Le nouveau roman de Thomas H. Cook nous amène à percevoir les États-Unis des années 1920 à travers les souvenirs d'un homme, Henry, et de sa jeunesse passée à Chatham, petite ville située sur le Cape Cod. Un lieu au paysage tourmenté tout comme l'histoire vécue et narrée par cet homme, alors jeune lycéen, sensible et esseulé. Le point de départ de celle-ci est l'arrivée de Mlle Channing, une nouvelle enseignante au lycée de garçons dirigé par le père d'Henry. Une femme dont le physique lui-même jure avec celui de ses collègues féminines, tout comme l'attachement qu'elle porte à son émancipation. Déjà, les tensions naissantes de cette nouvelle arrivée se font sentir, et, lorsque M. Reed un de ses collègues s'éprend de la jeune femme, celles-ci n'iront qu'en s'amplifiant. Le fait que M. Reed soit déjà marié et qu'il ne prenne que peu de précautions pour fréquenter Mlle Channing, fait jaser le village entier. Désormais dans le village tous les regards sont portés sur ces deux jeunes gens, des regards réprobateurs, induits par ce qu'ils considèrent comme un manque de moralité flagrant. Seul le regard porté par Henry sur ces mêmes personnes reste pur et idéaliste. Lui, qui rêve de fuir ce village, et par la même occasion, se libérer des espoirs et déceptions qu'il génère auprès de sa famille, voit en eux l'incarnation de ce qu'il considère comme un idéal de vie, l'affranchissement des contraintes sociales et, par la même, le seul moyen de vivre pleinement. La tension et l'intérêt suscités par ce qui ressemble de plus en plus à un couple adultère nous pousse à écouter les confessions d'Henry, mais les révélations distillées tout au long de ce récit nous laisse entrevoir une fin bien plus sinistre voire morbide que celle qu'imagine alors le jeune homme.

Ce thème de l'adultère tout comme la société dans laquelle Thomas H. Cook place son roman, fait que l'on ne peut s'empêcher de penser au roman écrit par Nathaniel Hawthorne, La Lettre écarlate. Si trois siècles séparent ces deux histoires, les lieux et les mœurs ne sont pas si éloignés. Chatham, comme Boston, se trouve sur les rives du Cape Cod, non loin de là où les pèlerins puritains du Mayflower débarquèrent et fondèrent la plus ancienne ville des États-Unis. Un puritanisme, qui trois siècles après l'arrivée de ces colons, se ressent encore et sert la trame de ce roman plus sinistre que noir, révélant son intérêt historique et social. Un roman où l'on retrouve les qualités stylistiques de l'auteur tout comme un de ses thèmes de prédilection, la filiation. Et si la gaieté n'est toujours pas au rendez-vous, Cook parvient une fois de plus à s'amuser de son lecteur, le dérouter, lui délivrer peu à peu les subtilités de son intrigue, pour en avoir une vision complète qu'une fois les dernières pages achevées.


On en parle : Carnet de la Noir'Rôde n°45

Nominations :
Grand Prix des Lectrices de "Elle" Policier 2013
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2012

Citation

Comme si j'étais une sorte d'agent secret que le passé envoyait en mission pour lui rapporter des nouvelles du présent, informer ses légions de fantômes de ce qu'il était advenu.

Rédacteur: Benjamin Fricard mercredi 22 août 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page