Dans l'ombre du monde

Cette affaire commence à prendre une tournure égyptienne, pensa Sudenmaa.
Martti Linna - La Maison de vos rêves
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 décembre

Contenu

Nouvelle - Noir

Dans l'ombre du monde

Politique - Social - Prison - Guerre MAJ mercredi 14 mars 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 14 ans

Prix: 13 €

Maud Tabachnik
Paris : Flammarion jeunesse, février 2012
216 p. ; 21 x 13.5 cm
ISBN 978-2-0812-6372-7
Coll. "Tribal"

Huit regards sur le monde

Maud Tabachnik n'avait encore jamais écrit pour la jeunesse. C'est chose faite avec ces huit nouvelles. Très riches et variées, elles nous entrainent aux quatre coins du monde. Elles posent un regard sans concession sur la réalité.

La première nouvelle s'ouvre en décalage avec la suite puisqu'il s'agit d'une histoire de cambriolage qui vire au fantastique ("Home sweet home"). "Coup de pouce", la seconde nouvelle, nous emmène à New York où deux policiers enquêtent sur des meurtres ayant pour point commun d'être commis sur des personnes atteintes du sida.... "Elle était si jolie" nous plonge dans l'univers carcéral. Un prisonnier en pleine dépression se laisse attendrir par une rencontre improbable et qui bouleversera sa vie. "Comment l'esprit vient au filles" aborde l'excision pratiquée sur des jeunes filles en Égypte. Dans "Haine, où est ta victoire ?" nous sommes à Jérusalem Est avant la première Intifada en 1988 quand deux familles voisines, l'une juive et l'autre palestinienne apprennent la méfiance puis la haine jusqu'aux pires tragédies. "Cœur noir, douleur blanche" nous met en face du génocide qui a fait huit cent mille morts au Rwanda en 1994. "No right zone" nous ramène en France dans la banlieue parisienne, où des bandes rivales et d'origines différentes s'affrontent, entrainant les gens du quartier dans leur folie. Enfin, "La Vie conjugale", la dernière nouvelle, parait, comme la première, en décalage. Cette fois, c'est à cause de sa trivialité ; la lassitude bien sentie entre un homme et une femme mariés depuis quinze ans.

Maud Tabachnik nous mène de main de maître au dénouement de chacune de ses intrigues souvent pessimistes sans pour autant être résignées. Elle parvient en très peu de mots à créer une atmosphère, des personnages attachants, à confronter son lecteur à la réalité sans tabou et avec une ironie souvent grinçante.
Bien que proche de l'actualité, ce livre ouvre des horizons, des réflexions mais ne donne pas de leçons. Il ne s'adresse pas spécifiquement aux adolescents et peut aussi bien être lu par les adultes. Il pourrait cependant avoir du mal à trouver son public.

NdR - Le recueil comporte les nouvelles suivantes : "Home sweet home", "Coup de pouce", "Elle était si jolie", "Comment l'esprit vient au filles", "Haine, où est ta victoire ?", "Cœur noir, douleur blanche", "No right zone" & "La Vie conjugale".

Citation

Ce que j'ai toujours craint, Sonia, c'est de ne plus entendre battre mon cœur. Tant qu'il me parle, et que je l'écoute, c'est que je suis vivant.

Rédacteur: Valérie Sebag jeudi 08 mars 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page