Le Saboteur

Nous saisirons ses biens. Nous le ruinerons et le forcerons à rendre la terre !
Lesley Selander - L'Heure de la vengeance
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 17 juin

Contenu

Roman - Policier

Le Saboteur

Historique - Énigme MAJ jeudi 24 mai 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,5 €

Clive Cussler & Justin Scott
The Wrecker - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Rosenthal
Paris : Grasset, mars 2012
462 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-246-76781-7

Isaac Bell contre le Saboteur.

Avec Le Saboteur, Clive Cussler propose la seconde enquête d'Isaac Bell, dans les USA des années 1900. Il place son intrigue dans le milieu ferroviaire, quand la fièvre qui préside à son développement, pousse à tous les excès.

Osgood Hennessy, le président de la Southern Pacific Railroad, a décidé de construire une voie ferrée express traversant la Chaîne des Cascades, entre l'Oregon et la Californie, pour relier San Francisco aux grandes villes du nord et de l'est des États-Unis. De nombreux accidents mortels se produisent. Le dernier en date se solde par l'effondrement d'un tunnel. Leur répétition inquiète Hennessy, car les travaux prennent du retard. La jonction doit être absolument terminée avant l'hiver, sinon les conséquences seront catastrophiques pour sa compagnie.
Convaincu qu'il s'agit de sabotages, il fait appel à Joseph Van Dorne, le grand patron d'une célèbre agence de détectives qui emploie Isaac Bell. Celui-ci, très vite, acquiert la conviction que le Saboteur, comme l'appellent les ouvriers et les vagabonds, agit seul, utilisant des complices dont il se défait leur tâche accomplie.
La zone à surveiller est immense. Sur les lieux d'un nouvel attentat, qui précipite un train de voyageurs dans un canyon, les détectives trouvent un crochet fabriqué à partir d'une ancre de marine. Avec ses équipes, Bell recherche un forgeron qui s'est mystérieusement évaporé.
Une scierie indépendante, qui travaille en sous-traitance pour la Southern Pacific Railroad, a une singulière gestion. Peu à peu des indices, des faits, forment un faisceau qui converge vers un individu. Mais, celui-ci semble insoupçonnable.
Cependant, le Saboteur poursuit son œuvre de destruction et prend Bell dans sa ligne de mire, comprenant qu'il est le seul à pouvoir contrecarrer ses actions. Et le chasseur devient la proie...

Dans ce roman, Clive Cussler et Justin Scott montrent, à travers le périple du détective, l'intérêt capital du chemin de fer à cette époque, dans ces zones immenses. C'était le seul système rapide de déplacement. Déjà, la nécessité d'aller de plus en plus vite multipliait les projets d'extension des réseaux, même à travers des zones particulièrement hostiles.
Les auteurs détaillent l'usage de ces trains privés, aménagés luxueusement, où ne manquait aucun élément de confort. Ils étaient construits pour les entrepreneurs passant de longues heures, voire des journées dans ces moyens de transport.
Ils illustrent également les rapports entre les entreprises et les financiers, les moyens de pression, les prises d'intérêt avec pour seul souci la rentabilité. Ils évoquent les luttes sociales très dures qui ont secoué le monde du travail, l'émergence des syndicats.
Dans ce contexte historique, les auteurs placent une intrigue attractive utilisant au mieux les éléments sociaux, politiques et financiers du début du XXe siècle, le poids des compagnies, les compromis politico-financiers, le mélange des genres et les conflits d'intérêts.

Isaac Bell est un héros dans la lignée de ceux que Clive Cusler a construits tout au long de sa carrière de romancier. Isaac Bell est le "Dirk Pitt terrestre" ayant le goût de la justice, la volonté de faire respecter la loi, qui mène une vie exemplaire au service de la communauté.
Il met en scène une organisation à l'image des grandes agences de détectives qui ont fleuri aux USA, dont la plus connue reste à ce jour la "Pinkerton", pour sa lutte contre le banditisme, mais surtout pour ses actions de briseuse de grèves.

Clive Cussler travaille, pour ce livre, avec Justin Scott, un spécialiste des univers maritimes, qui a déjà signé plus de vingt-cinq romans sous divers pseudonymes. Son seul roman traduit en France est Le Tueur des mers (édité par Grasset en 1978).
Il faut saluer la performance des deux romanciers qui, malgré un penchant pour le monde marin, restituent, avec minutie, le monde ferroviaire de l'époque, les matériels, les moyens techniques de construction des lignes et des ouvrages d'arts.

Le Saboteur est un roman remarquable pour la richesse de son contenu documentaire et pour l'intrigue rouée menée par des romanciers maniant avec brio l'art du récit.

Citation

Il s'est protégé pour ne pas être identifié. Un criminel aussi ingénieux que celui que tu as décrit imiterait pour sa 'retraite', dirons-nous, les marchands d'armes européens. Où les rois des cartels de l'opium. Je connais des spéculateurs, des affairistes et des escrocs qui ont poursuivi trente années durant leurs activités illicites sans être inquiétés.

Rédacteur: Serge Perraud samedi 31 mars 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page