Deux dans Berlin

Un enchevêtrement de poutres et de cadres en bois disloqués avait dégringolé sur la carcasse du canapé. En ressortaient un bras boursouflé couleur de cire et une main ouverte, dont les doigts écartés semblaient vouloir interdire le passage, une main si gonflée qu'il eut bien du mal à distinguer le scintillement de l'alliance en or à son annulaire.
C.J. Box - Piégés dans le Yellowstone
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 18 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Deux dans Berlin

Historique - Vengeance MAJ lundi 23 avril 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Richard Birkefeld & Göran Hachmeister
Wer übrig bleibt, hat Recht - 2002
Traduit de l'allemand par Georges Sturm
Paris : Le Masque, mars 2012
432 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-7024-3698-6
Coll. "Grands formats"

Actualités

  • 03/05 Édition: Parutions de la semaine - 3 mai
    Voilà une semaine placée sous le triple signe de James Lee Burke. Entre une nouveauté en grand format et deux rééditions en poche, les amateurs de Louisiane seront ravis. Nous ne reviendrons pas sur la énième réédition en grand format du Da Vinci Code, mais attirerons votre attention sur Le Cinquième témoin, de Michael Connelly, La Pendue de Londres, de Didier Decoin, La Prophétie de l'abeille, de Keigo Higashino, Le Mort aux quatre tombeaux, de Peter May et Agent 6, de Tom Rob Smith. Beaucoup de bonnes rééditions en poche et, aussi, un roman de Bill James inédit aussi décapant qu'incisif.
    Pour le reste, faites votre choix car il y en a pour tous les goûts !

    Fictions adulte grand format :
    Massacre à la sulfateuse, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard, "Policier")
    Silver rose, de Christoff Baron (Gueule de bois)
    Da Vinci code, de Dan Brown (Jean-Claude Lattès)
    L'Arc-en-ciel de verre, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
    Tatouée, de Pamela Callow (Mosaïc)
    À l'aveugle : polar en Côtes du Rhônes, de Jean-Charles Chapuzet (Glénat, "Le Verre et l'assiette")
    La Conjuration primitive, de Maxime Chattam (Albin Michel, "Thriller")
    Le Cinquième témoin, de Michael Connelly (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    La Vie déplorable de Charles Buscarons, de Jean-Pierre Cottet (Plon)
    La Pendue de Londres, de Didier Decoin (Grasset, "Ceci n'est pas un fait divers")
    L'Inconnue du train Paris-Vanves, de Jean-Jacques Égron (Liv'éditions)
    La Prophétie de l'abeille, de Keigo Higashino (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack, de Mark Hodder (Bragelonne, "Steampunk")
    L'Inconnue de Beychevelle, de Martine Janicot-Demaison (Vents salés, "Pourpre")
    En attendant Sarah, de René Le Gal (Presses du Midi)
    Le Mort au quatre tombeaux, de Peter May (Le Rouergue)
    On se retrouvera, de Laëtitia Millot (Fayard, "Noir")
    Le Mausolée, d'Édouard Moradpour (Michalon, "Roman")
    Mémoire meurtrière, de Waldeck Moreau (Du fil à retordre, "Polars")
    Défense de tuer, de Louise Penny (Actes sud, "Actes noirs")
    Agent 6, de Tom Rob Smith (Belfond, "Noir")
    Tempête rousse en Morbihan, de Jean Vigne (Liv'éditions)
    Angela Sloane, de James Whorton Jr. (Le Masque, "Grands formats")
    Le Maître des orphelins, de Jean Zimmerman (10-18, "Grands formats")

    Fictions adulte poche :
    Deux dans Berlin, de Richard Birkefeld & Göran Hachmeister (LGF, "Policier")
    Les Étranges talents de Flavia de Luce, d'Alan Bradley (10-18, "Grands détectives")
    La Descente de Pigalle, de James Lee Burke (Rivages, "Noir")
    La Nuit la plus longue, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
    Disparu à jamais, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Volte-face, de Michael Connelly (LGF, "Policier")
    La Piste des Templiers, de William Dietrich (Pocket, "Best")
    Dérapage en picardie, de Francis Essique (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Les Mystères de Djeddah, de Zoë Ferraris (10-18, "Domaine policier")
    Le Passager, de Jean-Christophe Grangé (LGF, "Thriller")
    De bons voisins, de Ryan David Jahn (Babel, "Noir")
    En de bonnes mains, de Bill James (Rivages, "Noir")
    Le Brasier de justice, d'Andrea H. Japp (J'ai lu, "Roman historique")
    Le Sixième homme, de Monica Kristensen (Babel, "Noir")
    Le Prédicateur, de Camilla Läckberg (Babel, "Noir")
    Au lieu d'exécution, de Val McDermid (J'ai lu, "Thriller")
    Vengeance à froid, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")

    Bandes dessinées :
    Bag men, de Amazing Améziane (KSTR)
    Iron Man. 3, de Kurt Busiek, Sean Chen & Patrick Zircher (Panini comics, "Marvel. Best comics")
    Iron Man, de Howard Chaykin & Gérald Parel (Panini comics, "100 % Marvel")
    Le Monde des quatre de Baker Street, de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand & David Étien (Vents d'ouest)
    La Nuit du météore, de Richard D. Nolane & Olivier Roman (Soleil, "Détectives de légende")
    Cauchemar dans la rue, de David Sala (Casterman, "Rivages-Casterman-Noir")
    Cowboy Henk, de Herr Seele & Kamagurya (Frémok, "Amphigouri")
    la Conspiration Heike, de Sergio Sierra & Alexis Sierra (12 bis)
    Wolverine; 3, de Frank Tieri, Sean Chen & Mark Texeira (Panini comics, "Marvel. Best comics")
    FAFL, Forces aériennes françaises libres. 4, Squadron 340 : Île-de-France, de JG Wallace & Stéphan Agosto (Zéphyr)
    Air Force Vietnam. 1, Opération Desoto, de JG Wallace & JL Cash (Zéphyr)
    Batman : un deuil dans la famille, de Mary Wolfman & Jim Starun (Urban comics, "DC classiques")

    Mangas :
    Arago : police investigator. 4, de Takahiro Arai (Pika, "Pika shônen")
    Border. 1, de Kazuma Kodaka (Tonkam, "Boy's love")

    Littérature jeunesse :
    Le Pacte des assassins, d'Anne Beddingfeld (Rageot, "Thriller")
    Le Club des Cinq. 32, Les Cinq et le rayon Z, d'Enyd Blyton (Hachette, "Les Classiques de la Rose")
    En route vers l'Ouest, de Bonnie Bryant (Bayard jeunesse, "Grand galop")
    La Prisonnière du djébel, de Didier Daeninckx (Encre bleue, "Facilire")
    L'Enlèvement, de Rosalind Elland-Goldsmith (Le Livre de poche jeunesse)
    Alex Rider, quatorze ans, espion malgré lui. 9, Le Réveil de Scorpia, d'Anthony Horowitz (Le Livre de poche jeunesse)

    Essais littéraires :
    Les Blondes flashantes d'Alfred Hitchcock, de Serge Kauster (Léo Scheer, "Littérature")

    Criminologie & prison :
    Dernières nouvelles du milieu, de Michel Ardouin (la Manufacture de livres)
    Crimes et criminels, de Juliette Benzoni (Perrin, "Synthèses historiques")
    Paris : capitale du crime, de Frédéric Diefenthal & Paul-Henri Moinet (Michel Lafon)
    Un mensonge d'État : l'imposture sécuritaire, de Jean-François Impini (Michalon)
    J'aimerais qu'on m'entende, d'Amanda Knox (Michel Lafon, "Témoignage")
    Grands criminels lyonnais, de Nicolas Le Breton (Ouest-France)

    Problème sociaux & sécurité publique :
    Casquettes contre képis : enquête sur la police de rue et l'usage de la force dans les quartiers populaires, de Manuel Boucher (L'Harmattan, "Recherche et transformation sociale)
    Liens : L'Arc-en-ciel de verre |Le Cinquième témoin |La Descente de Pégase |La Nuit la plus longue |Volte-face |Volte-face |Le Passager |De bons voisins |Le Brasier de Justice |Vengeance à froid |Alex Rider - 9 : Le Réveil de Scorpia |Le Sixième homme |Jean-Pierre Alaux |Dan Brown |James Lee Burke |Maxime Chattam |Michael Connelly |Keigo Higashino |Peter May |Louise Penny |Tom Rob Smith |Jean Vigne |Richard Birkefeld |Alan Bradley |William Dietrich |Zoë Ferraris |Ryan David Jahn |Bill James |Andrea H. Japp |Camilla Läckberg |Val McDermid |Lincoln Child |Didier Daeninckx |Martine Janicot Demaison |Monica Kristensen

Quand prime la vengeance...

L'être humain est, par nature, enclin à se laisser mener par ses envies. Aussi, quand un pouvoir corrompu donne l'exemple, le déferlement des bas instincts n'a plus de limites. Comment s'étonner alors que ceux qui ont été spoliés se transforment en blocs de haine ? Un roman atypique qui ne vous lâche pas !

Au camp de Buchenwald, Ruprecht Hass survit soutenu par la haine. Il est allemand. Avant d'être dénoncé et envoyé en enfer, il était épicier à Berlin. Une attaque aérienne lui offre l'occasion de s'échapper.
Hans-Wilhelm Kalterer est un cadre de la Gestapo. Il a participé, depuis des années, à toutes sortes d'opérations relevant du renseignement. Blessé à la cuisse, il est rapatrié sur Berlin. Pendant sa convalescence, on lui demande de reprendre son ancienne activité pour enquêter sur le meurtre d'un des plus anciens membres du parti nazi. Cette mission le satisfait car il retrouve : "... le travail honnête, propre et socialement utile d'un fonctionnaire de police."
Hass a rejoint Berlin. Lui qui avait voulu rester en vie pour sa famille, apprend que sa femme et son fils, ont été tués pendant un bombardement. Il ne songe plus qu'à se venger de ceux qui l'ont dénoncé.
Commence alors le parcours de deux hommes, un bourreau et une victime du nazisme. L'un qui vit dans la crainte d'être tué avant d'avoir terminé sa vengeance, le second qui n'est pas spécialement pressé de boucler son enquête, car il n'a pas envie de retourner au combat, des combats inutiles face à l'avancée combinée des Alliés.

Beaucoup de romans policiers historiques prennent comme cadre l'Allemagne de l'entre-deux-guerres, la montée du nazisme, la période où se met en place ce régime avec les conséquences que l'on connait. Peu d'auteurs, par contre, retiennent comme décor de leur roman, l'effondrement du régime, les derniers mois de l'Allemagne nazie. C'est ce choix qu'ont fait Richard Birkefeld et Göran Hachmeister. Ils placent leur intrigue pendant l'hiver 1944, alors que Berlin devient un champ de ruines. Ils font revivre le quotidien des populations soumises au froid et à la faim, aux bombardements incessants. Ils dépeignent les trafics de toutes natures, le pillage, la propagande qui glorifie la résistance glorieuse de l'armée et exalte le sacrifice ultime. Ils font ressentir la terreur des Berlinois dans l'attente de l'arrivée de l'Armée rouge, des hordes réputées pour ses atrocités. Ils font ainsi, partager, avec un réalisme confondant, les comportements, les situations à travers une galerie de personnages, bâtie avec un soin méticuleux, issus du peuple, des gens ordinaires : "ni juif, ni belge, ni suisse", en proie à des situations peu ordinaires.

Le duo d'auteurs combine un regard d'historiens, pour un exposé de la réalité sans fioritures, ni tentative de moralisation. Il n'épargne personne, montrant une population capable du meilleur comme du pire.
Ils basent leur intrigue sur une vengeance et le parcours de deux hommes que tout semble séparer. Mais, ils nourrissent leur récit de multiples rebondissements, de péripéties tous plus attractifs les uns que les autres. Ils offrent un récit extrêmement bien structuré avec une approche du sens de l'intrigue remarquable. Ils font ressortir un côté surréaliste avec cet enquêteur, soucieux de se refaire une virginité par rapport à son proche passé, qui pourchasse un assassin alors que tout s'effondre autour d'eux, que les morts se comptent par milliers.

On connait peu de choses de ces deux auteurs, mais s'ils ont publié, en Allemagne, d'autres livres de cet acabit, il est urgent de faire travailler des traducteurs.


On en parle : La Tête en noir n°159 |La Tête en noir n°167

Citation

La majorité des gens ne connaissent plus aucune limite. Ils volent tout ce qui leur tombe sous la main. Tout ce qui est rare : du linge, de la nourriture, des chaussures, du schnaps, des cigarettes, enfin tout quoi... Vous savez, nous avons un vrai marché noir à Berlin, comme après la guerre de 14, tout bonnement.

Rédacteur: Serge Perraud jeudi 15 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page