L'Intrus

Tu attires les ennuis. Plus vite tu t'en vas, mieux c'est.
Michael Radford - B. Monkey
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 22 septembre

Contenu

Roman - Noir

L'Intrus

Psychologique MAJ vendredi 11 mai 2012

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Paul Harper
Pacific Heights - 2011
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Annie Hamel
Paris : Gallimard, mars 2012
296 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-013363-5
Coll. "Série noire"

L'infructueux

Vera List, psychologue, reçoit dans son cabinet la haute société de San Francisco. Parmi elle, deux femmes séduisantes aux lourds antécédents psychologiques, toutes deux mariées à deux riches industriels. Si leurs mariages ne font pas d'elles des femmes comblées, ils leurs ont au moins permis d'acquérir la sécurité financière. Sur le plan sentimental chacune a réussi à trouver le change dans les bras d'un amant attentionné et clairvoyant. Deux traits de caractère très développés dans chacune des deux relations. Trop pour ne pas éveiller les soupçons de la psychologue. Pour elle, il n'y a pas de doute les deux femmes fréquentent la même personne, un homme dont la perspicacité ne peut être due qu'à la connaissance des dossiers psychologiques de ses patientes. Comment les protéger sans leur faire part de la machination dont elles semblent être victimes ? Martin Fane, ancien membre des services secrets, semble être l'homme de la situation.
Si l'idée de départ de ce thriller psychologique peut sembler intéressante, son scénario faute par manque de profondeur. Servi par une écriture efficace qui parvient à entretenir le suspense et mener son lecteur jusqu'au dénouement final, le roman semble pourtant inachevé et tiré par les cheveux. Difficile de comprendre les raisons qui conduisent cet homme à manipuler ces pauvres femmes tout comme le passé mystérieux qui l'entoure. Il est même surprenant de remarquer que les différentes pistes évoquées par l'auteur pour semer le doute dans l'esprit de son lecteur paraissent bien plus intéressantes que celle révélée finalement, tant celle-ci n'est pas creusée. Si l'on perçoit la critique vers laquelle voulait tendre l'auteur, elle ne reste que trop suggérée pour donner de la profondeur à son roman.
Un roman distrayant certes mais loin de laisser un souvenir impérissable tant il est vain (mais pas davantage que de nombreux succès littéraires du même genre).

Citation

Cette femme existait dans les limites qu'il lui avait imparties et ne les lui laisserait pas franchir. Il lui fallait maîtriser ses mouvements : les enjeux étaient trop importants.

Rédacteur: Benjamin Fricard lundi 30 avril 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page