L'Armée furieuse

Nous n'avons pas la moindre nouvelle de notre hiérarchie, décidément très gênée.
François Griscelli - Interventions : du RAID à la police judiciaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 juin

Contenu

Livre sonore - Policier

L'Armée furieuse

Fantastique - Énigme - Assassinat MAJ mardi 08 mai 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 21,3 €

Fred Vargas
Thierry Janssen (lecteur)
Paris : Audiolib, janvier 2012
19 x 14 cm
ISBN 978-2-35641-425-0
Coll. "Chemins nocturnes"
Extrait audio :


Conte normand

Une vieille femme allongée. Dans le salon, le mari patiente. Il attend que les policiers aient fini de relever les indices dont ils ont besoin pour clore leur dossier. Cinquante-neuf ans de mariage, la vieille à côté, morte d'un arrêt cardiaque semble-t-il. Dans la nuit. Décor impeccable. Le salon, la cuisine. Tout est en ordre. Impeccable. N'étaient ces miettes de pain, dans le lit, qui intriguent le commissaire. Un quignon ? Qu'elle aurait mangé ? Le commissaire ne comprend pas vraiment. C'est qu'il faut être rusé, dans toute enquête. Comme dans la vie. Face à ce vieux cruciverbiste, particulièrement. Alors il revient aux miettes, au quignon qui n'est pas dans la poubelle contrairement à ce que le vieux avançait, qui n'est pas vraiment rassis non plus, et dont toute la mie a été mangée. Un mystère domestique peut-être. Mais peut-être pas. L'indice d'autre chose, de plus trouble. D'autant qu'en se prolongeant, la conversation révèle que le vieux en avait un peu marre, de sa vieille. La voix du vieux, dans l'interprétation qu'en donne Thierry Janssen, se fait du reste plus intrigante, la diction ralentit, pèse sur chaque syllabe, qui vient sonner à l'oreille comme un défi : le vieux se fiche de nous, cache quelque chose. Ses rats peut-être, qui trottent çà et là. Des rats : l'armée furieuse. Une impression fugace du commissaire. L'armée furieuse... Celle que Lina, la fille de Valentine Vendermot, a vu passer dans la forêt d'Alance ? Bousculade de revenants, brigade criminelle, farandole tenace inscrite dans l'histoire locale depuis le XIe siècle... N'était que parmi eux, Lina a reconnu quelques vivants dont l'un vient de disparaître mystérieusement... Une fantaisie qui dérape, effrénée soudain, où viennent à croiser et se recroiser des personnages improbables, une société blessée qui n'en finit pas d'ausculter ses plaies, d'y creuser sa fosse d'une voix grave et circonspecte, celle de Thierry Janssen logeant sa lecture entre deux ponctuations sonores somptueuses, cavalcade de notes sur un clavier mal tempéré, détachées les unes des autres comme venant à pas de loup pour creuser l'ironie du récit.

NdR - 2 CD MP3, 12 heures d'écoute.

Citation

C'est juste que je ne comprends pas cette histoire de quignon.

Rédacteur: Joël Jégouzo lundi 07 mai 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page