Vengeance à froid

Tous les flics vous le diront, dès que l'affectif entre en jeu, on perd en objectivité. C'est ainsi, il faut apprendre à accepter que des personnes innocentes se fassent agresser, violer, escroquer, kidnapper et assassiner chaque jour que Dieu fait. Mais d'un autre côté, quel est l'intérêt d'être flic si on n'est pas prêt à donner tout ce qu'on a dans les tripes ? Pour le même salaire, autant poinçonner des tickets de train.
James Patterson & Maxine Paetro - 10e anniversaire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 17 février

Contenu

Roman - Policier

Vengeance à froid

MAJ vendredi 18 mai 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 0 €

Douglas Preston & Lincoln Child
Cold Vengeance - 2011
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sebastian Danchin
Paris : Archipel, mai 2012
350 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-8098-0708-0

Actualités

  • 03/05 Édition: Parutions de la semaine - 3 mai
    Voilà une semaine placée sous le triple signe de James Lee Burke. Entre une nouveauté en grand format et deux rééditions en poche, les amateurs de Louisiane seront ravis. Nous ne reviendrons pas sur la énième réédition en grand format du Da Vinci Code, mais attirerons votre attention sur Le Cinquième témoin, de Michael Connelly, La Pendue de Londres, de Didier Decoin, La Prophétie de l'abeille, de Keigo Higashino, Le Mort aux quatre tombeaux, de Peter May et Agent 6, de Tom Rob Smith. Beaucoup de bonnes rééditions en poche et, aussi, un roman de Bill James inédit aussi décapant qu'incisif.
    Pour le reste, faites votre choix car il y en a pour tous les goûts !

    Fictions adulte grand format :
    Massacre à la sulfateuse, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard, "Policier")
    Silver rose, de Christoff Baron (Gueule de bois)
    Da Vinci code, de Dan Brown (Jean-Claude Lattès)
    L'Arc-en-ciel de verre, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
    Tatouée, de Pamela Callow (Mosaïc)
    À l'aveugle : polar en Côtes du Rhônes, de Jean-Charles Chapuzet (Glénat, "Le Verre et l'assiette")
    La Conjuration primitive, de Maxime Chattam (Albin Michel, "Thriller")
    Le Cinquième témoin, de Michael Connelly (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    La Vie déplorable de Charles Buscarons, de Jean-Pierre Cottet (Plon)
    La Pendue de Londres, de Didier Decoin (Grasset, "Ceci n'est pas un fait divers")
    L'Inconnue du train Paris-Vanves, de Jean-Jacques Égron (Liv'éditions)
    La Prophétie de l'abeille, de Keigo Higashino (Actes sud, "Actes noirs")
    L'Étrange affaire de Spring Heeled Jack, de Mark Hodder (Bragelonne, "Steampunk")
    L'Inconnue de Beychevelle, de Martine Janicot-Demaison (Vents salés, "Pourpre")
    En attendant Sarah, de René Le Gal (Presses du Midi)
    Le Mort au quatre tombeaux, de Peter May (Le Rouergue)
    On se retrouvera, de Laëtitia Millot (Fayard, "Noir")
    Le Mausolée, d'Édouard Moradpour (Michalon, "Roman")
    Mémoire meurtrière, de Waldeck Moreau (Du fil à retordre, "Polars")
    Défense de tuer, de Louise Penny (Actes sud, "Actes noirs")
    Agent 6, de Tom Rob Smith (Belfond, "Noir")
    Tempête rousse en Morbihan, de Jean Vigne (Liv'éditions)
    Angela Sloane, de James Whorton Jr. (Le Masque, "Grands formats")
    Le Maître des orphelins, de Jean Zimmerman (10-18, "Grands formats")

    Fictions adulte poche :
    Deux dans Berlin, de Richard Birkefeld & Göran Hachmeister (LGF, "Policier")
    Les Étranges talents de Flavia de Luce, d'Alan Bradley (10-18, "Grands détectives")
    La Descente de Pigalle, de James Lee Burke (Rivages, "Noir")
    La Nuit la plus longue, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
    Disparu à jamais, de Harlan Coben (Pocket, "Thriller")
    Volte-face, de Michael Connelly (LGF, "Policier")
    La Piste des Templiers, de William Dietrich (Pocket, "Best")
    Dérapage en picardie, de Francis Essique (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Les Mystères de Djeddah, de Zoë Ferraris (10-18, "Domaine policier")
    Le Passager, de Jean-Christophe Grangé (LGF, "Thriller")
    De bons voisins, de Ryan David Jahn (Babel, "Noir")
    En de bonnes mains, de Bill James (Rivages, "Noir")
    Le Brasier de justice, d'Andrea H. Japp (J'ai lu, "Roman historique")
    Le Sixième homme, de Monica Kristensen (Babel, "Noir")
    Le Prédicateur, de Camilla Läckberg (Babel, "Noir")
    Au lieu d'exécution, de Val McDermid (J'ai lu, "Thriller")
    Vengeance à froid, de Douglas Preston & Lincoln Child (J'ai lu, "Thriller")

    Bandes dessinées :
    Bag men, de Amazing Améziane (KSTR)
    Iron Man. 3, de Kurt Busiek, Sean Chen & Patrick Zircher (Panini comics, "Marvel. Best comics")
    Iron Man, de Howard Chaykin & Gérald Parel (Panini comics, "100 % Marvel")
    Le Monde des quatre de Baker Street, de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand & David Étien (Vents d'ouest)
    La Nuit du météore, de Richard D. Nolane & Olivier Roman (Soleil, "Détectives de légende")
    Cauchemar dans la rue, de David Sala (Casterman, "Rivages-Casterman-Noir")
    Cowboy Henk, de Herr Seele & Kamagurya (Frémok, "Amphigouri")
    la Conspiration Heike, de Sergio Sierra & Alexis Sierra (12 bis)
    Wolverine; 3, de Frank Tieri, Sean Chen & Mark Texeira (Panini comics, "Marvel. Best comics")
    FAFL, Forces aériennes françaises libres. 4, Squadron 340 : Île-de-France, de JG Wallace & Stéphan Agosto (Zéphyr)
    Air Force Vietnam. 1, Opération Desoto, de JG Wallace & JL Cash (Zéphyr)
    Batman : un deuil dans la famille, de Mary Wolfman & Jim Starun (Urban comics, "DC classiques")

    Mangas :
    Arago : police investigator. 4, de Takahiro Arai (Pika, "Pika shônen")
    Border. 1, de Kazuma Kodaka (Tonkam, "Boy's love")

    Littérature jeunesse :
    Le Pacte des assassins, d'Anne Beddingfeld (Rageot, "Thriller")
    Le Club des Cinq. 32, Les Cinq et le rayon Z, d'Enyd Blyton (Hachette, "Les Classiques de la Rose")
    En route vers l'Ouest, de Bonnie Bryant (Bayard jeunesse, "Grand galop")
    La Prisonnière du djébel, de Didier Daeninckx (Encre bleue, "Facilire")
    L'Enlèvement, de Rosalind Elland-Goldsmith (Le Livre de poche jeunesse)
    Alex Rider, quatorze ans, espion malgré lui. 9, Le Réveil de Scorpia, d'Anthony Horowitz (Le Livre de poche jeunesse)

    Essais littéraires :
    Les Blondes flashantes d'Alfred Hitchcock, de Serge Kauster (Léo Scheer, "Littérature")

    Criminologie & prison :
    Dernières nouvelles du milieu, de Michel Ardouin (la Manufacture de livres)
    Crimes et criminels, de Juliette Benzoni (Perrin, "Synthèses historiques")
    Paris : capitale du crime, de Frédéric Diefenthal & Paul-Henri Moinet (Michel Lafon)
    Un mensonge d'État : l'imposture sécuritaire, de Jean-François Impini (Michalon)
    J'aimerais qu'on m'entende, d'Amanda Knox (Michel Lafon, "Témoignage")
    Grands criminels lyonnais, de Nicolas Le Breton (Ouest-France)

    Problème sociaux & sécurité publique :
    Casquettes contre képis : enquête sur la police de rue et l'usage de la force dans les quartiers populaires, de Manuel Boucher (L'Harmattan, "Recherche et transformation sociale)
    Liens : Deux dans Berlin |L'Arc-en-ciel de verre |Le Cinquième témoin |La Descente de Pégase |La Nuit la plus longue |Volte-face |Volte-face |Le Passager |De bons voisins |Le Brasier de Justice |Alex Rider - 9 : Le Réveil de Scorpia |Le Sixième homme |Jean-Pierre Alaux |Dan Brown |James Lee Burke |Maxime Chattam |Michael Connelly |Keigo Higashino |Peter May |Louise Penny |Tom Rob Smith |Jean Vigne |Richard Birkefeld |Alan Bradley |William Dietrich |Zoë Ferraris |Ryan David Jahn |Bill James |Andrea H. Japp |Camilla Läckberg |Val McDermid |Lincoln Child |Didier Daeninckx |Martine Janicot Demaison |Monica Kristensen

Une étude en noir

La série consacrée à l'inspecteur Pendergast prend de plus en plus des allures de saga tant les personnages s'entremêlent - on retrouve D'Agosta, l'inspecteur de Relic, et également la jeune femme introduite dans Les Croassements de la nuit. Chaque roman se fait suite. Délicieux et frustrant, puisqu'il vaut mieux être à jour pour ne rien rater ! Ce n'est cependant pas difficile car le duo Preston & Child s'est fait une place de choix dans le roman populaire moderne, contemporain certes, mais avec des accents XIXe assez délicieux, jusqu'à l'introduction de l'équivalent d'une bonne vieille société secrète. L'excentrique mais mortel Pendergast ressemble d'ailleurs de plus en plus à Sherlock Holmes. L'intrigue débute sur une lande. Il ne manque qu'un chien fantôme ! Elle embraye rapidement avec la mort apparente de Pendergast par l'un de ses adversaires du roman précédent (nous ne préciserons pas qui pour ne pas déflorer, bien que la quatrième de couverture vende la mèche), mais impossible de retrouver son cadavre... On s'en doute, Pendergast n'est pas mort et déploie un don du déguisement digne du maître de Baker Street. Cette fois l'intrigue devient personnelle, puisque en plus de sa lutte contre la ténébreuse Alliance, l'inspecteur apprend que son épouse Hélène serait bien vivante... Et, en cours de route, Pendergast va même découvrir quelques vérités déplaisantes sur sa propre famille jusqu'à un dénouement trépidant digne de Piège de Cristal... On passe sans effort d'un personnage à l'autre avec l'extraordinaire fluidité narrative dont témoignent les deux auteurs et sans les longueurs qui émaillent certains de leurs romans. La fin ouverte peut rebuter, mais malgré les contraintes de la saga, elle n'a rien de frustrante. On quitte ce roman avec l'envie de redécouvrir toute cette incroyable série qui dure déjà depuis près de quinze ans, et qui introduit un héros/anti-héros décidément à part de toute la production actuelle, et des personnages secondaires tout aussi attirants qu'on a plaisir à retrouver. Toute la définition du bon roman populaire, quoi... En tout cas, cet opus compte parmi les plus grandes réussites des auteurs et, entre deux thrillers industriels laborieux, fait figure de bouffée d'air pur !

Citation

Préparer le repas, qualité rare chez un homme, lui permettait d'exprimer sa passion pour Laura mieux qu'en lui offrant des fleurs ou des bijoux.

Rédacteur: Thomas Bauduret jeudi 15 mai 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page