Bonus

Je ne serai jamais philosophe, admit Burns. Mails il y a une chose pire encore, une seule. C'est que toi, t'en seras toujours un.
Edward Abbey - Seuls sont les indomptés
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 12 décembre

Contenu

Roman - Noir

Bonus

Enlèvement - Finance MAJ mardi 05 juin 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 0 €

Laurent Chalumeau
Paris : Rivages, mai 2012
448 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-7436-2354-8
Coll. "Noir", 870

Racket familial

Romain et Charlotte vivent dans une petite baraque à la campagne dans le Var. Romain est dans les travaux publics, Charlotte se partage entre l'esthétique et sa vocation, le chant, qui porte enfin ses fruits : elle est candidate à la Nouvelle star cette saison ! Ils retapent leur maison, surtout l'extension comme ils l'appellent, pour en faire du locatif. En ce moment, dans l'extension si bien nommée, dort Fabrice, le demi-frère de Charlotte, venu se mettre au vert dans cette famille qu'il connaît si peu, à sa sortie de prison. Un soir qu'ils matent religieusement (on ne parle pas !) le JT de 20 heures, ils voient un reportage sur Jean-Rémy Felliaire. Felliaire vient de démissionner de sa boîte à la suite de mauvais résultats et de soupçons de fraude. Ça ne l'a pas empêché de toucher une retraite chapeau de vingt-neuf millions d'euros, à laquelle s'ajoute une indemnité de non-concurrence de neuf millions. Sans compter qu'on le soupçonne d'avoir planqué douze millions au Lichtenstein... Felliaire est actuellement, est en résidence chez des amis... Résidence à côté de laquelle bosse Romain ! Et là, devant cette belle télévision, germe l'idée un peu folle du "et si on le kidnappait contre une rançon ?"
Quand on connaît le parcours de Laurent Chalumeau, on ne s'étonne pas que cela fuse dans les dialogues de cette histoire parfaitement débridée. Car ils vont être nombreux à courir après les millions de Felliaire : une avocate, son père, un flic, notre bande de bras cassés... Tous pour diverses raisons. Et dans un monde où l'on ne peut faire confiance à personne, les trahisons et retournements de situations vont être nombreux. C'est mené à cent à l'heure, toujours tristement d'actualité (le roman était sorti chez Grasset en 2010) et on ne voit pas passer ces 435 pages qui vous redonneront le sourire.

Citation

Non, toi, limite, ce qui pourrait me gêner, c'est pas le fait que t'es gay, ça serait plutôt le fait que tu sortes de prison.

Rédacteur: Christophe Dupuis mardi 05 juin 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page