Borderland

L'histoire du merdeux, je l'ai lue dans le journal, peu importe, ou tu le tuais toi ou ceux de l'autre bande le tuaient ou la drogue le tuait. Il est né mort celui-là, elle aurait mieux fait d'avorter sa mère.
Boris Quercia - Les Rues de Santiago
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 juillet

Contenu

Roman - Policier

Borderland

Disparition MAJ vendredi 15 juin 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18,5 €

Vamba Sherif
Bound to Secrecy - 2010
Traduit de l'anglais (Liberia) par Xavier Luffin
Paris : Métailié, février 2012
152 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-86424-853-8
Coll. "Bibliothèque anglo-saxonne"

Wologizi et ses secrets

Wologizi, ville frontière du Libéria, ville loin de tout, cernée par les montages. Saison sèche, chaleur écrasante, la ville est au point mort. Rien ne bouge jusqu'au bus arrivant de Monrovia. En sort un homme, grand, vêtu d'un costume trois-pièces impeccable. Son nom, William Soko Mawolo. Mawolo est envoyé par le gouvernement pour enquêter sur la mystérieuse disparition de Tetese, l'ancien chef coutumier. Dans cette étrange ville, où les gens parlent peu mais mentent tout le temps, où les castes et le pouvoir importent, où la magie et l'étrange ne sont pas loin, où les femmes sont dures à comprendre et la police corrompue, Mawolo aura bien du mal à accomplir sa mission.

Rares sont les livres arrivant du Liberia et Borderland (mais pourquoi les éditeurs s'acharnent-ils à traduire les titres anglais par un autre titre anglais ?) est une petite perle. Wologizi, son histoire et sa situation géographiques (ses montages à la dualité particulière, ses forêts...) sont très importantes dans ce roman. La chaleur écrasante donne le rythme et le livre oscille entre le réel et ce qui le paraît moins. Les gens aux multiples facettes sont difficilement cernables, nombreux sont ceux qui mentent régulièrement et le pauvre Mawolo, seul sur place, ne saura sur qui compter. Habile mélange de polar contemporain et de traditions ancestrales, Borderland vous happe et ce court (à peine 150 pages) voyage est particulièrement réjouissant.


On en parle : La Tête en noir n°157 |Alibis n°43

Citation

Il n'y a pas de ville au monde plus remplie de menteurs que Wologizi.

Rédacteur: Christophe Dupuis dimanche 10 juin 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page