Les Fantômes du Delta

Je suis toujours celui qui dérange ; c'est mon rôle. Pire encore, si je ne dérange pas, je me sens mal ; j'ai une peur si terrible de ressembler à mes sœurs si sérieuses, les pauvres.
Norma Huidobro - Le Mystère du majordome
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 25 mai

Contenu

Roman - Espionnage

Les Fantômes du Delta

Corruption - Finance MAJ lundi 09 juillet 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,3 €

Aurélien Molas
Paris : Albin Michel, mars 2012
516 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-226-23995-2
Coll. "Romans français"

Saga Africa Delta

Après Burma club, l'Afrique est à nouveau à l'honneur avec ce gros roman d'aventures qui, lui aussi, traite des concessions pétrolières et de la fameuse Françafrique implantée au Niger. Mais ce sont des aventuriers d'un autre genre que Aurélien Molas choisit dans ses Fantômes du Delta comme protagonistes, en l'occurrence des membres de l'association Médecins sans frontières aux mobiles altruistes. Leur route va croiser celle d'Umaru, l'albinos du MEND, un des nombreux mouvements de libération aux méthodes musclées, dont le chef, Heney Okah, vient d'être libéré. Or si les médecins n'ont pas d'autre vocation que soigner malades et blessés, Umaru recherche bien autre chose : une fillette, fille d'un prêtre marxiste, qui pourrait être la sœur jumelle de Brooke Greenberg, cette Américaine qui semble immunisée au vieillissement... Enjeu immense dans cette région sous la coupe des compagnies pétrolières. Avec les désormais traditionnels chapitres courts, le roman passe sans heurt d'un décor à l'autre, d'une scène à l'autre, avec juste ce léger flou artistique qui est la marque du roman d'espionnage, ancien ou moderne. Outre une documentation qu'on imagine imposante, on retient cette impression nette de lieu et d'atmosphère qu'on n'obtient pas en se contentant de Googlemap. Aurélien Molas rajoute à ce mélange une écriture plus soignée que le thriller industriel de base, et qui évoque plus le duo d'écrivains que forment Jérôme Camut et Nathalie Hug. En ces temps de cynisme, il est agréable de lire un roman qui se préoccupe avant tout de l'humain... Le clin d'œil direct au séminal Transparences, de Yal Ayerdhal annonce la couleur. Et tout cas, pour un second roman seulement, le résultat donné par Aurélien Molas force l'admiration.


On en parle : Alibis n°43

Récompenses :
Lion noir 2013

Nominations :
Prix du Meilleur polar francophone 2012

Citation

Il avait toujours soutenu que le vœu de célibat d'un prêtre ne signifiait pas chasteté. Cependant, une crainte inféodée l'avait empêché de céder à toutes ses pulsions. Il comparait ce sentiment à celui d'un mari tenté de tromper sa femme, mais que quelque chose retient au seuil de la chambre d'hôtel.

Rédacteur: Thomas Bauduret jeudi 05 juillet 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page