Caché

S'occuper d'une fillette de neuf mois était plus épuisant que traquer une bande de truands.
Jacques Vandroux - Le Sceau des sorcières
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 20 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Caché

Procédure MAJ dimanche 16 septembre 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

David Ellis
The Hidden Man - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marion Tissot
Paris : Le Cherche midi, août 2012
464 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-7491-1469-9
Coll. "Thriller"

Avocat fatigué

Le thriller judiciaire est désormais un genre bien codifié, décrivant un système judiciaire qui, lorsqu'il est américain, semble toujours exotique à nos yeux européens. Bien souvent, l'avocat se fait enquêteur et remplace la figure quelque peu galvaudée du détective privé, un pied dans la légalité et un autre hors du système. Avec ce deuxième roman traduit et premier d'une nouvelle série, David Ellis nous évite le cliché du jeune-avocat-idéaliste, au contraire son Jason Kolarich relève plutôt de ce que Michel Lebrun appelait le DAP (Détective À Problème). Comme un fort pourcentage de héros de polars actuels, celui-ci porte un lourd passé, en l'occurrence sa culpabilité dans la mort de sa femme et sa fille dans un accident de voiture. Par contre, l'affaire qu'on lui propose est plutôt proche de lui car il s'agit de défendre un vieil ami, Sammy Cutler. Celui-ci est accusé du meurtre de l'assassin présumé de sa petite sœur, commis vingt-six ans plus tôt par un pédophile nommé Griffin Perlini, qui a été libéré faute de preuves. Son commanditaire nommé Smith fournit à l'avocat des témoins à loisir et même un bouc émissaire ! Mais Jason Kolarich commence à croire tout ceci un peu pratique, surtout lorsqu'on lui conseille de ne pas faire preuve de créativité... C'est le début d'une enquête délicieusement complexe qui plonge dans le passé des protagonistes tout au long de ces plus de quatre cent cinquante pages bien tassées jusqu'à une solution qui, pour une fois, est à la fois logique et satisfaisante. Dommage que le début un rien confus avec ses deux prologues puisse dérouter, et que l'écriture un brin relâchée limite le plaisir (quoique, qui se soucie encore du style de nos jours ?). Mais pour l'amateur, voilà un moment de lecture qui, s'il ne restera pas dans les mémoires, remplit très correctement son contrat. C'est déjà ça...

Citation

D'instinct, j'ai toujours fait preuve de gentillesse à l'égard du personnel, dans l'idée qu'il pouvait me faciliter la vie, même si je ne vois pas vraiment l'intérêt de compter un gardien de prison parmi ses alliés. Quoi qu'il en soit, pour une raison que j'ignore totalement, les matons ne raffolent pas des avocats de la défense. Et dans l'ensemble, j'ai connu des alligators affamés avec un sens de l'humour plus développé.

Rédacteur: Thomas Bauduret samedi 15 septembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page