La Véritable histoire d'Harrison Travis, hors-la-loi, racontée par lui-même

Ils avaient toujours fait le mal pour survivre. Et ils n'étaient pas près d'arrêter.
Jacques Olivier Bosco - Aimer et laisser mourir
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 22 novembre

Contenu

Roman - Aventure

La Véritable histoire d'Harrison Travis, hors-la-loi, racontée par lui-même

Social - Road Movie - Faits divers MAJ vendredi 05 octobre 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 9,8 €

Pascale Maret
Véronique Figuière (illustrateur de couverture)
Paris : Thierry Magnier, août 2012
192 p. ; 21 x 12 cm
ISBN 978-2-36474-125-6
Coll. "Romans ados"

Un envol en liberté

L'histoire était trop romanesque pour ne pas être écrite, trop fascinante pour être vraie. Elle s'inspire pourtant de la vie de Colton Harris-Moore qui a défrayé la chronique dans les années 2009-2010 aux États-Unis. Dans le roman, Harrison Travis est un gamin livré à lui même vivant sur une île au large de Seattle. Il ne sait pas quoi faire de l'école, de la plupart des autres enfants de son âge, et des modèles que lui offre la société. Il vit dans un trailer avec sa mère qui ne s'occupe guère de lui. Malgré quelques belles rencontres, il ne parvient pas à trouver sa place. Très jeune, l'ailleurs l'attire, les bois, la nature et toute sortes de véhicules qui procurent un sentiment de liberté. Mais c'est d'abord motivé par la faim et le froid qu'il s'introduit dans les villas cossues de l'île désertée par ses habitants hors saison. Et de petits larcins en grandes escapades, le voilà pris dans la spirale d'une cavale extraordinaire pour échapper à la police sur les dents. Dans les appartements qu'il habite, il découvre non seulement de quoi subsister, mais aussi de quoi nourrir sa curiosité, comme apprendre à piloter un avion en jouant sur des simulateurs. Mais au bout d'un moment même cela ne lui suffit plus et il essaie en vrai... C'est là que sa renommée auprès de la police et de la presse commence à prendre de l'ampleur.... Harrison a soif de liberté, il assume sa vie hors-norme ni en héros, ni en raté mais avec un incroyable sens de l'improvisation. On espère qu'au bout de sa course il trouvera ce qu'il cherche.
Pascale Maret écrit un récit à la première personne. Elle a su parfaitement trouver la voix du narrateur, mettant le lecteur en totale adhésion avec le personnage. On dévore ce livre avec beaucoup de plaisir, les yeux ronds d'étonnement. L'auteur rend Harrison attachant, sans nous apitoyer, car sa force de vie fascine. Un roman de rentrée à ne louper sous aucun prétexte.

Citation

L'avenir pour moi, ç'a toujours été un grand couloir noir. Je vivais au jour le jour et dans ce couloir obscur où j'avançais je voyais guère plus loin que le bout de la journée.

Rédacteur: Valérie Sebag vendredi 28 septembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page