Le Dieu de New York

Sherlock Holmes pose le délicat problème de l'adhésion à la fiction.
Natacha Levet - Sherlock Holmes : de Baker street au grand écran
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 09 décembre

Contenu

Roman - Policier

Le Dieu de New York

Ethnologique - Historique - Disparition MAJ jeudi 04 octobre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Lyndsay Faye
The Gods of Gotham - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Carine Chichereau
Paris : Fleuve noir, juin 2012
528 p. ; illustrations en noir & blanc ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09444-4
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 15/06 Édition: Parutions de la semaine - 15 juin
    Dan Wells revient aux éditions Sonatine avec Mr Monster. Dans le même temps, son précédent roman, Je ne suis pas un serial killer, réapparait en poche. Le Mexicain F. H. Haguenbeck, avec L'Affaire tequila, fait également son retour, mais chez Denoël. Exit les cocktails de son précédent opus, Martini Shoot, welcome star de cinéma nageuse sur le déclin, services secrets américains et mafia. Si l'on repère quelques habitués des parutions (Nadine Monfils en anthologie, Michael Byrnes, Elizabeth haynes, Aleksandra Marinina, Jennifer McMahon...), et l'inébranlable Elmore Leonard (combien en a-t-il eu de parus chez Rivages ?), il ne faudrait pas oublier son fils, Peter, qui lui aussi fait paraitre son deuxième roman, Ne tremble pas ! chez l'Archipel. Le roman fera d'ailleurs l'objet d'un concours dès lundi sur k-libre. Pour le reste, nous ne saurions trop appuyer sur la parution en poche de l'excellent Rasta Gang, de Philip Baker chez Moisson rouge-Alvik, et, si le soleil se décidait à nous taper sur la calebasse, nous pourrions nous réjouir du fait que PPDA se lit en corps 16. Il vaut mieux lire ça que d'être sourd...
    Mais comme d'habitude : faites votre choix !

    Grand format :
    Les Mystères du West End et autres aventures d'Albert Campion, de Margery Allingham (Omnibus)
    La Fille de l'archer, de Serge Brussolo (Fleuve noir)
    La Malédiction de Lilith, de Michael Byrnes (Belfond, "Noir")
    Noblesse de paille, de Guy Charmasson (De Borée, "Roman")
    Le Dieu de New York, de Lyndsay Faye (Fleuve noir)
    In vino veritas, de Bernard Fischbach (A. Sutton)
    Trois minutes avec la réalité, de Wolfram Fleischauer (Jacqueline Chambon, "Roman policier")
    Le Temple noir, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Fleuve noir, "Thriller")
    Les Dieux d'Atlantis, de David Gibbins (Les Escales, "Noires")
    Du sang sur la ligne, de Georges Gille (Vie du rail, "Rail noir")
    L'Affaire tequila, de F. G. Haguenbeck (Denoël, "Denoël & d'ailleurs")
    L'Évadé de Wan Chai, de Ian Hamilton (10-18, "Grand format")
    Écume de sang, d'Elizabeth Haynes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Ton tour viendra, de Gregg Hurwitz (Michel Lafon)
    Crime Academy, de Christian Jacq (J éditions)
    La Vie et les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin, de Maurice Leblanc (J'ai lu, "Grand format")
    Connivence avec l'ennemi, d'Elmore Leonard (Rivages, "Thriller")
    Ne tremble pas ! de Peter Leonard (L'Archipel)
    Le Péché des anges, de Charlotte Link (Presses de la Cité, "Suspense psychologique")
    Relique, de Scott Mariani (City, "Thriller")
    Quand les dieux se moquent, d'Aleksandra Marinina (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    La Symphonie interdite, de Jean-Pierre Martin (A. Sutton)
    La Nuit du croque-mitaine, de Jennifer McMahon (Belfond, "Noir")
    Les Enquêtes du commissaire Léon : 1 et 2, de Nadine Monfils (Belfond)
    Je connais tes œuvres, d'Isaac Pante (G d'encre)
    Meurtres et convictions, de Laurent Sarzier (Passionnés de bouquins, "Nouveaux talents")
    Mr Monster, de Dan Wells (Sonatine)

    Poche :
    Les Aventures de Guilhem d'Ussel, chevalier troubadour - 4. Montségur, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Littérature générale")
    Canyon Creek, d'Alexis Aubenque (Le Toucan, "Toucan noir")
    Rasta Gang, de Philip Baker (Moisson rouge-Alvik)
    The Poet Assassin, de Dani Boissé (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments")
    Lambersart-sur-Deuil, de Michel Bouvier (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Histoire d'os à Évreux, de Roger Delaporte (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Le Septième templier, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Pocket, "Thriller")
    Le Masque de Troie, de David Gibbins (Pocket, "Thriller")
    La Confession, de John Grisham (Pocket, "Thriller")
    Si douce sera la mort, de Charlaine Harris (J'ai lu, "Darklight")
    Les Lames, de Mo Hayder (Pocket, "Thriller")
    Tishomingo Blues, d'Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    N'ayez crainte ! de Peter Leonard (Pocket, "Thriller")
    Le Mystère de la chambre jaune, de Gaston Leroux (De Borée, "Poche classique")
    Promotion en enfer, de Sandra Martineau À l'arrache, de Bibi Nacéri (Le Toucan, "Toucan noir poche")
    Les Filles d'Albion, de Kate Sedley (10-18, "Grands détectives")
    Maigret en Vendée, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Harcelée, de Jason Starr (Rivages, "Noir")
    L'Heure des loups, de Shane Stevens (Pocket, "Thriller")
    Dérive sanglante, de William George Tapply (Gallmeister, "Totem")
    Boulogne stress, de Patrick S. Vast (Ravet-Anceau, "Polars en Nord")
    Zaïre adieu, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS")
    Un tour en enfer, de James Waddington (Libretto, "Littérature étrangère")
    Je ne suis pas un serial killer, de Dan Wells (Pocket, "Thriller")

    Grands caractères :
    Peuchère, de Frédéric Dard (La Loupe, "Roman")
    3 petits singes en Côtes d'Armor, de Bernard Enjolras (Corps 16)
    La Maison de soie, d'Anthony Horowitz (La Loupe, "Policier")
    La Demoiselle de Guilviner, de Firmin Le Bourhis (Corps 16)
    Meurtre sur le fleuve jaune, de Frédéric Lenormand (Corps 16)
    Rapaces, de Patrick Poivre d'Arvor (Corps 16)
    Liens : Rasta Gang |Le Septième Templier |Le Masque de Troie |La Maison de soie |N'ayez crainte |Harcelée |L'Heure des loups |Je ne suis pas un héros |Montségur, 1201 |Mr Monster |Jean d'Aillon |Phillip Baker |Serge Brussolo |Michael Byrnes |Frédéric Dard |Bernard Enjolras |Éric Giacometti |Francisco Gerardo Haghenbeck |Mo Hayder |Elizabeth Haynes |Maurice Leblanc |Frédéric Lenormand |Elmore Leonard |Peter Leonard |Gaston Leroux |Sandra Martineau |Nadine Monfils |Kate Sedley |Georges Simenon |Jason Starr |Patrick Samuel Vast |Dan Wells |Roger Delaporte |John Grisham

... et le diable de Gotham

On ne cessera jamais de parler de "l'effet papillon". Mais, il faut souvent plus qu'un battement d'aile d'un aimable lépidoptère pour déclencher des effets impressionnants et imprévus dans des zones aléatoires. Pourtant, Lyndsay Faye associe, pour son passionnant roman, la maladie de la pomme de terre et la création de la police de New York.

Timothy Wilde est barman sur l'île de Manhattan. Il aime son métier et Miss Mercy Underhill, la fille du pasteur. Il a économisé pour ouvrir son propre établissement et fonder un foyer. L'explosion d'un entrepôt, le 18 juillet 1845, l'incendie qui ravage le quartier détruit tous ses projets et le défigure.
Valentin, son frère aîné, est capitaine d'un groupe de pompiers. Il est proche des édiles municipaux et profite de la création de la première police de New York pour le faire embaucher, mettant en avant sa connaissance de l'argot des bas quartiers. Timothy se retrouve affecté dans l'un des pires, la 6e circonscription, "la fosse d'aisance des enfers".
Il est confronté à la misère noire des migrants irlandais, catholiques dans une ville où la religion réformée fait la loi. Après avoir démêlé une sombre affaire d'infanticide par une jeune mère, il rentre dans son meublé quand une gamine se jette dans ses jambes. Son léger vêtement est ensanglanté. Elle est terrorisée.
Avec sa logeuse, il finit par apprivoiser la gamine, une prostituée, qui raconte qu'un homme découpe les enfants. Elle l'a entendu parler d'un lieu où ses complices se débarrassent des restes des corps. Bien que très réservé sur la véracité d'une telle information, Timothy convainc sa hiérarchie. Les fouilles permettent de dénombrer l'équivalent d'une vingtaine de cadavres. Qui peut ainsi tuer ces enfants et pourquoi ? Il n'aura de cesse de démasquer cet assassin.

Lindsay Faye appuie son roman sur les conséquences de la maladie de la pomme de terre en Irlande, entraînant une famine sans précédent et l'émigration massive des populations vers les USA. Nombre de ces migrants, sans ressources, se sont fixés sur l'île de Manhattan. La population de la ville a crû de façon spectaculaire. La religion principale des habitants de l'époque est celle de l'Église réformée. Les migrants catholiques, des "papistes", font l'objet d'une discrimination supplémentaire. Les enfants sont exploités et nombre d'entre eux deviennent des "rivettes", des prostitués dans des bordels de Manhattan. Ils n'ont pas d'existence et personne ne s'inquiète de leur disparition.
Pour mettre un peu d'ordre, la municipalité décide de créer le 1er août 1845, une police. Les premiers agents sont recrutés en fonction de leur connaissance des quartiers où ils vont avoir à intervenir.

Dans ce cadre, dans ce contexte, Lyndsay Faye imagine une intrigue fort bien troussée qui prend en compte les incidences induites par ces événements. Elle fait référence à nombre d'éléments tant sociaux que politiques, tant religieux que scientifiques, avec un mystérieux tueur en série, dont le mobile reste flou.

L'auteur décrit un New York étonnant, une île de Manhattan occupée seulement dans sa pointe sud par l'industrie navale et dans sa partie Nord par plus de quatre cent mille personnes qui se concentrent sur quelques hectares. Elle fait vivre, à travers son héros, la naissance de la police municipale, les principaux artisans de son développement et de son fonctionnement. Elle décrit une population déchirée entre les gens déjà installés, (tous descendants d'anciens migrants !) et les nouveaux arrivés. Elle relate les conflits, articles de journaux à l'appui, sur l'intolérance religieuse, sur la lutte contre l'immigration massive.

On rencontre une galerie de personnages attractifs, animés de façon singulière, faisant revivre mille détails pertinents sur le quotidien de ces populations, les incendies violents et meurtriers, l'engagement politique et ses incontournables ajustements entre justice sociale et intérêts privés.

Le dieu de New York révèle, avec Lindsay Faye, un auteur prometteur !

Citation

Les maladies, d'après les religieux comme les scientifiques, naissent d'une mauvaise vie. Nourriture riche, air vicié, terre humide, piètre hygiène, alcool, drogue, vice et sexe. Par conséquent, les malades ont souvent une réputation douteuse, et les vertueux agents de la charité les traitent avec des pincettes.

Rédacteur: Serge Perraud mardi 25 septembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page