Atom[ka]

Mon coma n'est qu'une longue attente. La haine est mon venin. Je peux l'inoculer ou le cracher et vous brûler les yeux.
Dominique Sylvain - Cobra
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Atom[ka]

Disparition - Trafic - Scientifique MAJ dimanche 21 octobre 2012

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Franck Thilliez
Paris : Fleuve noir, octobre 2012
600 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-265-09356-0
Coll. "Thriller"

Atom[ik] Circus

Le nouveau roman de Franck Thilliez est arrivé comme chaque année depuis 2004, régulier comme un métronome, mais qui s'en plaira, tant l'auteur s'est fait sa place dans un genre encombré de thrillers industriels ? On peut d'ailleurs plus parler de roman populaire moderne (au sens évidemment noble !) que de polar stricto sensu car l'auteur bouscule les genres avec un souffle digne des feuilletonnistes de la grande époque. Après le dyptique Le Syndrôme [E] et Gattaca, qui ont dérouté certains de par sa complexité et son ambition, et le quasi-minimalisme de Vertige, on est reparti sur une grande fresque où l'on retrouve les policiers Frank Sharko et Lucie Henebelle.

Un criminel diabolique, des meurtres mystérieux liés au passé de Sharko, mais aussi un trafic d'enfants irradiés, une journaliste disparue enquêtant sur les dangers de l'atome, un moine démoniaque, des racines dans la science des siècles passés... Tout pour plaire à l'amateur, et le résultat s'oriente peu à peu vers la dénonciation des dangers du nucléaire à travers un saisissant voyage à Tchernobyl (comme le dit l'auteur, l'écriture était bien entamée au moment de la catastrophe de Fukushima !) pour finir sur des recherches sur un des grands mystères de l'humanité.

N'en jetez plus, serait-on tenté de dire ? Non, car Franck Thilliez manie tous ces éléments à travers une enquête où tout s'enchaîne de façon logique, et ces presque six cents pages écrites avec un souffle surprenant passent sans qu'on y trouve l'ombre d'une longueur et avec de ces petites touches d'atmosphère typiques de l'auteur qui enracinent le récit dans le présent. Reste ce petit supplément d'âme et de sincérité qui distingue le tout des productions des OS du thriller industriel. Sachant que Franck Thilliez se répète rarement, non seulement on se demande où ce diable d'homme va chercher tout ça, mais on a également hâte de voir ce qu'il va pouvoir inventer par la suite ! Et Atom[ka] d'être l'un de ses meilleurs romans.

Nominations :
Prix Interpol'Art "Roman" 2013

Citation

Elle détestait affronter le regard des fous parce que, au fin fond de leur iris, on lisait tout ce que notre conscience refoulait et nous empêchait de voir.

Rédacteur: Thomas Bauduret vendredi 19 octobre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page