Les 500

J'ai un peu honte des petites arnaques auxquelles il me mêle. Au début, j'observais plus que je ne participais. Maintenant, je m'habitue. Je prends de l'assurance. Je saigne moins souvent. Peut-être vais-je devenir, comme Meisner ou la routine, pour qui l'arnaque est une façon comme une autre de gagner sa vie.
Loustal & Jean-Claude Götting - Pigalle 62.27
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 03 juin

Contenu

Roman -

Les 500

Finance - Complot MAJ lundi 10 décembre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,8 €

Matthew Quirk
The Five Hundred - 2012
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Hubert Tézenas
Paris : Le Cherche midi, octobre 2012
410 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-2331-8
Coll. "Thriller"

Actualités

  • 26/06 Prix littéraire: Sélection 2014 du Prix du Polar Sud-Ouest/Lire en poche
  • 17/01 Édition: Parutions de la semaine - 17 janvier
  • 05/10 Édition: Parutions de la semaine - 5 octobre
    Pleins feux sur les éditions Rivages qui avec Bill James, Elmore Leonard et un étrange duo composé de Ken Bruen et Reed Farrel Coleman proposent trois romans délectables. Le premier vaut le détour ne serait-ce que parce qu'il reprend ce qui a fait le succès des littératures romantiques du XIXe siècle : c'est un roman épistolaire (mais noir). Les nouveaux romans de Marin Ledun (chez Ombres noires, un nouvel éditeur), Elizabeth George, Donna Leon, Peter May, Arni Thorarinsson, Pierre Lemaitre et Don Winslow arrivent sur les tables avec des avis très partagés. Winslow et George cèdent ainsi aux facilités américaines. C'est de l'efficace mais sûrement pas du dérangeant, du déstabilisant. Du neuf fait avec du vieux. Et c'est bien dommage. Le Seuil publie des nouvelles mettant en scène Wallander, le personnage de Henning Mankell, pendant que L'Opportun en dégotte cinquante de Maurice Leblanc. Rayon des rééditions poche, nous ne saurions vous conseiller de vous plonger dans Paperboy, de Pete Dexter ou L'Affaire Vargas, de Fernando Pessoa. Pour les amateurs, il y a aussi les romans de Philip Kerr, Ian Rankin et Robert Littell. Très différents dans leurs genres, mais sobres et efficaces...

    Grand format :
    L'Ange du matin, de Arni Thorarinsson (Métailié, "Noir")
    Mauvais pas, de Linwood Barclay (Belfond, "Noir")
    Ce bonheur trop parfait, de Suzanne Bugler (Presses de la Cité, "Suspense psychologique")
    Comme au cinéma : petite fable judiciaire, de Hannelore Cayre (Métailié)
    Jeunes pousses en folie, de Jean Céa (L'Harmattan)
    Ligne de mire. 1, de Tom Clancy (Albin Michel, "Thrillers")
    Ligne de mire. 2, de Tom Clancy (Albin Michel, "Thrillers")
    Mauvaises fréquentations, de Marcia Clark (Albin Michel, "Spécial suspense")
    Le Souilleur de femmes d'Oxford : et autres cas mystérieux du Dr Henry St Liver, de Gary Dexter (Le Dilettante)
    L'Automne meurtrier, de Andrea Ellison (Mosaïc)
    Un goût de cendres, de Elizabeth George (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    La Ronde des mensonges, de Elizabeth George (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Lettres de Carthage, de Bill James (Rivages, "Thriller")
    Beau parleur, de Jesse kellerman (Les 2 Terres, "Best-seller")
    Freezing, de Clea Koff (Héloïse d'Ormesson)
    Nouvelles inédites, de Maurice Leblanc (L'Opportun)
    Dans le ventre des mères, de Marin Ledun (Ombres noires)
    Sacrifices, de Pierre Lemaître (Albin Michel, "Thrillers")
    Les Joyaux du paradis, de Donna Leon (Calmann-Lévy)
    La Faille souterraine : et autres enquêtes, de Henning Mankell (Le Seuil, "Policier")
    Le Braconnier du lac perdu, de Peter May (Le Rouergue, "Noir")
    La Politique du tumulte, de François Médéline (La Manufacture de livres)
    Le Murmure de l'ogre, de Valentin Musso (Le Seuil)
    Sonate pour un espion, de Jean-Pierre Pochon (Robert Laffont)
    Les 500, de Matthew Quirk (Le Cherche midi, "Thriller")
    L'Évadée du bocal, de Patty Siyha (Chloé des Lys)
    Cool, de Don Winslow (Le Seuil, "Policier")
    Aventure de Newton Poppleford : le jeu des 7 terreurs, de Gordon Zola (Le Léopard démasqué)

    Poche :
    Et l'ange de Reims grimaça, de Jean-Pierre Alaux (10-18, "Grands détectives")
    Va, brûle et me venge !, de Philippe Bouin (Archipoche, "Archipoche")
    Tower, de Ken Bruen & Reed Farrel Coleman (Rivages, "Noir")
    Lazhadeg, de Maxime Chattham (Hor Yezh)
    Un père idéal, de Paul Cleave (LGF, "Thriller")
    Caïds, de Martina Cole (LGF, "Thriller")
    Paperboy, de Pete Dexter (Points, "Roman noir")
    Les Yeux de Lira, de Eva Joly & Judith Perrignon (Points)
    Jusqu'à la folie, de Jesse Kellerman (J'ai lu, "Thriller")
    La Paix des dupes : un roman dans la Deuxième Guerre mondiale, de Philip Kerr (LGF, "Policier")
    L'Élixir du diable, de Raymond Khoury (Pocket)
    La Parole perdue, de Frédéric Lenoir & Violette Cabesos (LGF, "Thriller")
    Cat Chaser, d'Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    Philby : portrait de l'espion en jeune homme, de Robert Littell (Points, "Policier")
    Le Mensonge dans la peau : la ruse de Bourne, de Eric van Lustbader (LGF, "Thriller")
    les Charmants travers de nos semblables, d'Alexander McCall Smith (10-18, "Grands détectives")
    L'Affaire Vargas, de Fernando Pessoa (Folio)
    Lost Girls, de Andrew Pyper (Points, "Thriller")
    Exit music, de Ian Rankin (LGF, "Policier")
    Panique à Bamako, de Gérard de Villiers (Gérard de Villiers, "SAS)
    Satori, de Don Winslow (Points, "Policiers")
    Liens : Va, brûle et me venge ! |Un père idéal |La Ronde des mensonges |L'Élixir du diable |Philby : portrait de l'artiste en jeune homme |Le Braconnier du lac perdu |Exit Music |Cool |Satori |La Politique du tumulte |Tower |Jusqu'à la folie |Freezing |La Faille souterraine et autres enquêtes |Les Joyaux du paradis |Jean-Pierre Alaux |Árni Thórarinsson |Linwood Barclay |Philippe Bouin |Ken Bruen |Hannelore Cayre |Maxime Chattam |Paul Cleave |Martina Cole |Pete Dexter |Elizabeth George |Bill James |Jesse Kellerman |Philip Kerr |Raymond Khoury |Maurice Leblanc |Marin Ledun |Pierre Lemaitre |Donna Leon |Elmore Leonard |Robert Littell |Henning Mankell |Peter May |Alexander McCall Smith |Valentin Musso |Ian Rankin |Don Winslow |Gordon Zola |François Médéline |Clea Koff

Lobby repetita

Il existe dans le thriller américain une sous-catégorie particulière où le héros est un jeune homme naïf qui se trouve projeté dans la cage aux requins. Cela avait permis à John Grisham d'entrer dans un monde de best-sellers avec La Firme. Avec Les 500, de Matthew Quirk, nous quittons le monde strict de la finance pour entrer dans celui plus spécifique des lobbys. Le Davies Group semble en être le fleuron le plus accompli, et le jeune Mike est tout heureux, non seulement d'y être embauché, mais de devenir le chouchou du maitre des lieux. À partir de ce moment, c'est argent à gogo, fêtes somptueuses, cuillères en argent, appartement tout équipé et l'amour simulé ou pas d'une très jolie et très intelligente jeune femme. Mike pourrait s'en contenter, lui qui vient d'un milieu pauvre, pourchassé par les huissiers, avec un père en prison. Mais c'est compter sans une phrase entendue au détour d'un rendez-vous. Le groupe ne cacherait-il pas d'obscurs cadavres dans ses placards ?

L'intérêt principal de ce roman réside sans aucun doute dans la description du personnage central, finalement pas si innocent que cela, car son père escroc et sa petite délinquance vont être des atouts dans la lutte qui l'oppose à une puissance occulte de Washington et à une armée de Serbes. Sa façon de jongler entre ses propres intérêts, de manière cynique, et les restes de morale qui lui restent, sont racontés avec réalisme. S'il sent bien qu'il déplait à son futur beau-père, il ne va cependant pas hésiter à utiliser les ressources du groupe pour repérer la faille dans un passé dont il pourrait se servir comme levier pour parvenir à son but.

Ses petites pointes de cynisme donnent quelques touches d'humour dans un récit qui vaut surtout par la suite d'actions trépidantes menées et livrées dans un style limpide et classique, plutôt que dans une suite de révélations fracassantes - ciel, il y a des comploteurs dans l'ombre qui gèrent la politique au sommet de leurs tas d'argent et qui jouent les maîtres-chanteurs !... Mais l'ensemble est conçu comme un thriller efficace, impossible à lâcher avant la fin et de ce point de vue, il remplit parfaitement sa fonction, happy end inclus.

Nominations :
Prix du Polar Sud-Ouest/Lire en Poche 2014

Citation

C'est de ce côté-là qu'il faut chercher les leviers capables de changer le monde. Tout homme a un prix. Et il suffit de le trouver pour qu'il vous appartienne, corps et âme.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 14 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page