La Loi du sang

En quoi croyait-il ? En la philosophie de Confucius, et celui-ci n'avait jamais fait état d'ectoplasmes errant parmi les hommes.
Frédéric Lenormand - Mort d'un maître de go
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 08 août

Contenu

Roman - Policier

La Loi du sang

Disparition - Drogue - Assassinat MAJ jeudi 27 décembre 2012

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Deborah Crombie
Necessary as Blood - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Nicole Hibert
Paris : Albin Michel, octobre 2012
420 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-226-24437-6
Coll. "Spécial suspense"

Actualités

  • 04/07 Édition: Parutions de la semaine - 4 juillet
  • 02/11 Édition: Parutions de la semaine - 2 novembre
    Les habitués des séries littéraires trouveront sûrement leur bonheur auprès du couple Jean-Pierre Alaux-Noël Balen ou de Pieter Aspe. Celui qui est assurément attendu, c'est bien James Lee Burke. Après, il y a les inconditionnels d'Andrea Camilleri, ceux de Deborah Crombie ou même de Clive Cussler. Enfin, il reste pour les plus forcenés James Patterson (accompagné de Maxine Paetro). Mais pour ceux en recherche d'originalité, cette semaine risque fort d'être particulièrement inféconde. Peut-être cet obscur roman de l'étrange Orso Sinedy (chez Pascal Galodé) ou Raymond Castells (chez Rivages). Sûrement pas en région où la Bretagne se pare d'un noir habituel.
    La bande dessinée est quelque peu au diapason de la littérature policière. Bien sûr, il y a ce satané Largo Winch qui refait surface, et puis ce troisième volet de Sienna, et puis Mako sans compter cette incursion chez les super-héros en compagnie de Butcher Baker, pour nous dire qu'il y a quelque peu démarque...
    Le reste des publications fait la part belle à l'agent secret 007 (au cas ou vous auriez loupé et Skyfall et les cinquante ans cinématographiques - sacré Sean Connery, sacrée Ursula Andress et satané Dr No), mais la jeunesse fait une immersion dans le conte (Charles Perrault) et le roman social (Charles Dickens) tandis que pour les plus mordus des lettres pas très digestes, nous avons remarqué la première partie d'un séminaire de Jacques Derrida...
    À vous de choisir !

    Fictions adulte grand format :
    Médoc sur ordonnance, de Jean-Pierre Alaux & Noël Balen (Fayard, "Policier")
    Le Messager du pendu, de Pieter Aspe (Albin Michel, "Romans étrangers")
    Le Soleil noir de Thulé, de Raphaël Aurillac & Philip O'Gyer (De la Hutte)
    La Moitié du paradis, de James Lee Burke (Rivages, "Thriller")
    Lignes de sang, de Gilles Caillot (Le Toucan, "Toucan noir")
    Le Coup du filet, d'Andrea Camilleri (Fayard, "Littérature étrangère")
    La Loi du sang, de Deborah Crombie (Albin Michel, "Spécial suspense")
    Méduse bleue, de Clive Cussler & Paul Kemprecos (Grasset, "Grand format")
    La Peur à fleur de peau, de Lori Foster (Mosaïc)
    Une question de principes, de Nick Gardel (Édilivre, "Coup de cœur")
    Feed 1, de Mira Grant (Bragelonne)
    Cherche jeunes filles à croquer, de Françoise Guérin (Le Masque)
    Ce que cachent les murs, de Lisa Jackson (Mosaïc)
    La Conspiration Romanov, de Glenn Mead (City, "Thriller")
    10e anniversaire, de James Patterson & Maxine Paetro (Jean-Claude Lattès)
    La Sage-femme de Venise, de Roberta Richs (Ma, "Pôle noir")
    Ordo ab chao, de Orso Sinedy (Pascal Galodé)

    Fictions adulte poche :
    La Mort à marée basse, de Pieter Aspe (LGF, "Policier")
    Toxines sur Nantes, de Jean-Claude Belfiore (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Maître vengeur en pays rennais, de Nelly Boisnard (Astoure, "Breizh noir")
    Le Rôdeur, de Tania Carver (LGF, "Thriller")
    Hôpital psychiatrique, de Raymond Castells (Rivages, "Noir")
    Instinct de survie, de Jeffery Deaver (LGF, "Thriller")
    L'Année du rat, de Régis Descott (LGF, "Thriller")
    Meurtres sans bruit dans le Landerneau, de Gérard-Henri Hervé (Astoure, "Breizh noir)
    Il fait si bon mourir en Catalogne, de Henri Labaum (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments")
    Hors circuit à Chateaulin, de Firmin Le Bourhis (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Bons baisers du tueur, de James Patterson & Liza Marklund (LGF, "Thriller")
    Le Cinquième Évangile, de Philipp Vandenberg (City, "Poche thriller")

    Bandes dessinées :
    Butcher Baker : le redresseur de torts, de Joe Casey & Mike Huddelston (Ankama, "Label 619")
    Le Jeune Albert, de Yves Chaland (Les Humanoïdes associés)
    Sienna. 3, de Stephen Desberg, Philippe-Emmanuel Filmore& Chetville (Bamboo, "Focus")
    Les Aventures de Loupio. 9, L'Incendie : et autres récits, de Jean-François Kieffer (Mame)
    L'Agent 212. 28, Effet monstre, de Daniel Kox & Raoul Cauvin (Dupuis)
    La Cellule Prométhée. 1, L'Escouade 126, de Patrice Larcenet & James (Treize étrange)
    Mako, de Lionel Marty & Boris Beuzelin (Treize étrange)
    La Victime de Beauvillage, de Marine de Sailly (R. Rils)
    Largo Winch. 17, Mer Noire, de Jean Van Hamme & Philippe Franco (Dupuis, "Repérages")
    Largo Winch. 18, Colère rouge, de Jean Van Hamme & Philippe Franco (Dupuis, "Repérages")

    Mangas :
    Arago. 1, de Takahiro Arai (Pika)

    Cinéma, télévision, radio :
    James Bond : le dossier secret, de Kevin Bertrand Colette (Le Rocher)
    James Bond : 101 voitures de légende, de Jean-Antoine Duprat (L'Opportun)
    James Bond girls : l'album des 50 ans d'un mythe (Premium)

    Criminologie, prison :
    La Peine de mort : séminaire. 1, 1999-2000, de Jacques Derrida (Galilée)
    Les Résistances carcérales, du comment au pourquoi : une approche juridique et pluridisciplinaire, de Loup Noah (L'Harmattan, "Logiques juridiques")

    Littérature (théorie et études) :
    Pleins feux sur le polar, d'Isabelle Casta (Klincksieck)

    Littérature jeunesse :
    Qui a tué Charles Perrault ?, de Jean-Pierre Duru (Art et comédie, "Côté cour")
    Les Aventures de Kamo : l'idée du siècle, de Daniel Pennac (Gallimard jeunesse, "Bibliothèque Gallimard jeunesse")
    Oliver Twist, de Juliette Saumande & Daniel Volpari d'après Charles Dickens (Auzou)
    Lisa et le mystère des traboules, de Marie Schoepfer (Les Presses du Midi)
    Liens : La Mort à marée basse |Bons baisers du tueur |Cherche jeunes filles à croquer |Hôpital psychiatrique |10e anniversaire |Ordo ab chao |Jean-Pierre Alaux |Pieter Aspe |James Lee Burke |Gilles Caillot |Deborah Crombie |Clive Cussler |James Patterson |Maxine Paetro |Jeffery Deaver |Régis Descott |Liza Marklund |Stephen Desberg | Filmore | Chetville |Boris Beuzelin |Charles Dickens |Françoise Guérin

Ethno-polar

Américaine vivant en Angleterre, Deborah Crombie semble mélanger les deux cultures : on retrouve l'obsession d'écrire le grand roman américain™ qui donne trop souvent des sagas prétentieuses et insipides, et l'obsession anglaise pour le social, indéboulonnable depuis l'ère victorienne. On dit que dans tout bon polar, la ville est quasiment un personnage à part entière, et là, l'auteur brosse un portait saisissant du bon vieil "East End" londonien, coincé entre modernisme des magasins d'art branchés, du multiculturalisme plus ou moins intégré et de ses vieux démons de la drogue (comme dit le policier Gemma James — et non Gemma Jones, comme le dit la quatrième de couverture — désabusée, la moitié des habitants de la ville y touche d'une façon ou d'une autre) et des affaires louches dans les arrières-salles des clubs tenus par l'arrière-garde truandière. L'enquête ? Gemma James enquête sur la double disparition de Sandra Giles, artiste intègre et amie personnelle, et de son avocat de mari, Naz Malik. Lorsque ce dernier est retrouvé mort, drogué jusqu'au trognon, elle refuse de croire à un suicide... et Sandra Giles reste toujours introuvable. Ce qui mènera à la découverte d'un réseau de drogue et de pédophiles (si ceux-ci cessaient un beau jour d'exister, la moitié des auteurs de polar se retrouverait au chômage technique...). Une enquête des plus classiques entrecoupée de longs développements sur la vie privée des personnages, souvent issus d'autres tomes de la série, ce qui finit par donner à l'ensemble des allures de sitcom — mais l'un des plus anciens de la télévision britannique n'est-il pas Eastenders ? La boucle est bouclée. Dommage que le style un peu mou gâche l'ensemble, mais les amateurs de procedural à l'anglaise et d'ambiances londoniennes sont invités à y jeter un œil...

Citation

Elle me manque, ajouta-t-il avec une certaine gravité. Chacun de nous a besoin d'un ou une amie qui ose lui dire ce qu'il n'a pas envie d'entendre.

Rédacteur: Thomas Bauduret lundi 17 décembre 2012
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page