En cage

Mais c'est l'inconvénient d'avoir eu des amis à un moment de sa vie. Quand ils vous font défaut, vous vous sentez soudain abandonnée, désemparée comme si l'ont vous avait trahie. Elle n'avait plus qu'à rejoindre son monde où les lois étaient simples : survivre comme l'on peut, sans rien attendre de personne.
Jean-Philippe Arrou-Vignod - Mimsy Pocket et les enfants sans nom
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 01 avril

Contenu

Roman - Noir

En cage

Social MAJ jeudi 16 avril 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 14 ans

Prix: 13,5 €

Kalisha Buckhanon
Upstate - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Élodie Leplat
Rodez : Le Rouergue, mars 2009
256 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-81260-015-9
Coll. "DoAdo Monde"

L'amour en prison

Deux Blacks à Harlem, Natasha et Antonio, lycéens, vivent leur premier amour. Lui est plutôt glandeur, beau gars, elle plus sage et motivée. Un soir, Antonio trouve son père, frappant sa mère pour la énième fois. Il ne peut plus le supporter et lui plante plusieurs coups de couteaux dans le corps. C'est du moins ainsi qu'il présente les faits lors de son procès. Ce moment d'égarement va bouleverser sa vie, il est emprisonné à 17 ans. Natasha doit faire face à sa solitude, veut s'en sortir et étudier à l'université, mais leur relation forte survivra-t-elle à cette séparation ?
Roman épistolaire qui témoigne de la vie en prison et des difficultés de la minorité noire, c'est une œuvre engagée et sensible. Les personnages sont crédibles, leur évolution réaliste et leur relation délicate et touchante. Le langage est parfois cru, il suit le parcours des deux ados qui deviennent adultes et restent soudés dans l'épreuve. Un roman de qualité qui a reçu de nombreux prix aux États-Unis.


On en parle : L'Ours polar n°49

Citation

Je me lance, je plaide coupable. Homicide involontaire. 10 ans. En cage.

Rédacteur: Valérie Sebag mercredi 08 avril 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page