King Kong sur Seine

Pas étonnant qu'on ait créé l'âge de raison. Ça a permis au surnaturel de se reposer un peu.
Daniel O'Malley - The Rook : au service surnaturel de Sa Majesté
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 20 août

Contenu

Roman - Policier

King Kong sur Seine

Urbain - Évasion MAJ mardi 22 janvier 2013

Note accordée au livre: 1 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 12,8 €

François Devenne
Arles : Actes Sud junior, octobre 2012
204 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-330-01211-3
Coll. "Ado. Aventure"

Bobo jusqu'au bout des griffes

Paris, l'été, engoncée dans la canicule, dépeuplée de ses habitants. Deux touristes meurent dans d'étranges circonstances – les épidémies de crise cardiaque existent-elles ? –, et c'est l'inspecteur Augier qui est chargé de l'enquête. Lorsque des témoignages évoquent un immense singe, c'est Victor Augier, son fils, qu'il a pris l'habitude d'emmener avec lui sur le terrain, pour ce qu'ils appellent entre eux la "brigade buissonnière", qui se prend de passion pour cette affaire, d'autant plus qu'à événement exceptionnel, conséquence exceptionnelle : la famille Augier ne pourra partir en vacances avant que l'inspecteur ait résolu l'enquête. Peu crédible, n'est-ce pas ? L'intrigue semble déjà hésiter entre conte et roman réaliste ; il faut dire que ce King Kong sur Seine s'adresse à ces enfants qui ont treize ans : l'âge ingrat pour l'auteur car se pose le problème de la maturité du lecteur. Et ce n'est que le début.

François Devenne a donc voulu faire preuve d'originalité – mission accomplie – mais dans King Kong sur Seine, il a complètement perdu le fil. Au-delà d'une intrigue tirée encore plus par les cheveux (une fillette seule depuis l'expulsion de sa mère en situation irrégulière, un singe géant en liberté dans Paris, un inspecteur qui emmène dans ses enquêtes son fils et le laisse en prendre les commandes...), qu'il semble avoir voulu dissimuler derrière l'étiquette "jeunesse", alors que rien dans le récit ne permet de déterminer vraiment quel est le public auquel King Kong sur Seine s'adresse, le récit est découpé, sans rythme, bâclé avec une pauvreté de style. Nous sommes baladés dans Paris (et si vous ne connaissez pas sa géographie, tant pis pour vous) pour les besoins d'une enquête complètement improbable. Nous rencontrons des personnages aucunement crédibles à travers lesquels l'auteur semble faire des copier-coller de Wikipédia pour développer des notions compliquées. Victor et son père ne sont pas convaincants : leurs dialogues et échanges sont creux et pourtant caricaturaux. Quand sonne le Kong...

Citation

Au début de cette histoire, vous étiez persuadés qu'un homme se déguisait en singe. Or, ce qui risque de se produire, c'est exactement l'inverse : qu'un singe se déguise en homme pour passer inaperçu.

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 18 janvier 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page