Une étoile dans le cÅ“ur

Dans un sombre cauchemar, j'ai vu le jour se lever. Encore un jour à supporter. J'aurais voulu la nuit, Celle qui tombe sur vous de manière définitive. Mais la mort décidément ne veut pas de moi.
Karine Giébel - Toutes blessent, la dernière tue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 24 octobre

Contenu

Roman - Noir

Une étoile dans le cœur

Social - Urbain MAJ mercredi 13 février 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 13 ans

Prix: 11 €

Louis Atangana
Rodez : Le Rouergue, janvier 2013
158 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-8126-0462-1
Coll. "DoAdo"

Aux Iris

Louis Atangana nous ouvre, avec le parcours de Damien, jeune métis sans histoire qui, du jour au lendemain, voit émerger dans sa vie des questions auxquelles il ne pensait jamais devoir s'intéresser, les portes de l'adolescence avec justesse et violence. Si devenir adulte est un défi, découvrir qui l'on est et s'affranchir du regard de l'autre, surtout lorsque l'on vient de "la cité", est un parcours semé d'embûches. Damien l'apprend à ses dépens et nous entraine avec lui dans ce dur apprentissage.
Avec les mots qu'il faut et une lucidité admirable, Louis Atangana nous livre un roman parfaitement abouti sur l'adolescence, mais également, et peut-être surtout, sur la quête d'identité. Si Damien assume depuis son plus jeune âge son métissage, le départ de son père le confronte à un autre lourd héritage : il est juif par sa mère. Jamais la question de la religion n'avait émergé, sa mère étant athée. Cependant, et puisque la famille se reconstruit autour de la mère de Damien, cette question s'impose rapidement. Plus exactement, cette religion lui est imposée : si sa mère est juive, il est juif. Juif et Noir. Double peine puisqu'il est rejeté par les deux communautés. Une question le hante alors : qu'est-ce qu'être juif ? Être métis, il le revendique, mais appartenir à une communauté religieuse n'évoque rien pour lui. Pourtant on lui impose ce statut de "Juif", on l'enferme dans cet état de fait.
Sa vie déjà compliquée aux Iris prend alors un virage : il découvre l'antisémitisme, l'obscurantisme, la violence aveugle, gratuite et irraisonnée. À sa révolte face à sa situation - "étiqueté" Noir et issu du quartier mal réputé des Iris -, s'ajoute la peur ; sa famille est menacée car le bruit de leur judéité s'est répandu aux Iris : Damien voit son propre quartier, celui dans lequel il a grandi et vécu, devenir un guet-apens. Lui-même ne sait plus où trouver les repères qui lui permettront de se positionner et d'avancer, de savoir où il en est. Comment comprendre ce qu'il lui arrive sans comprendre qui il est ? Comment redémarrer sa vie après le départ de son père, originaire du Congo, alors que l'héritage culturel qu'il lui a transmis est tout à coup supplanté par celui (jusque-là ignoré) de sa mère ? Autant de questions auxquelles Damien tente de répondre en lisant, en interrogeant ses proches, en initiant de nouvelles rencontres et en s'armant de connaissance, de rage et de courage.
Avec le langage adapté, celui parlé dans ces fameuses "cités", Louis Atangana prête à Damien des mots forts, des interrogations douloureuses, des constats accablants. Mais il y montre également, et surtout, cette foi en un ailleurs, cette volonté de s'en sortir, mais également en la solidarité et en l'amitié qui, envers et contre tout, permettent de devenir l'adulte que l'on rêvait d'être, sans oublier l'enfant et l'adolescent que l'on était.

Citation

Je devais aussi me battre. Toujours. Pour trouver ma place. J'avais le vertige de la solitude.

Rédacteur: Catherine Thiéry mercredi 13 février 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page