Cherub - 14 : L'Ange gardien

La taupe CYGNE opérait donc à l'intérieur même du gouvernement des États-Unis. Un très gros poisson. Que ses informations soient considérées par les Russes comme les meilleures depuis des décennies indiquait qu'elles étaient de qualité et qu'elles circulaient en quantité ; pour Benford, c'était surtout la preuve qu'une hémorragie de secrets frappait les États-Unis.
Jason Matthews - Le Moineau rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 26 février

Contenu

Roman - Espionnage

Cherub - 14 : L'Ange gardien

Mafia - Infiltration - Gang MAJ jeudi 14 mars 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 12 ans

Prix: 15 €

Robert Muchamore
Guardian angel - 2012
Traduit de l'anglais par Antoine Pinchot
Paris : Casterman jeunesse, février 2013
260 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-203-04371-8

À tire d'ailes...

Pour la quatorzième aventure de ses jeunes agents secrets, Robert Muchamore poursuit l'enquête menée dans le tome précédent par le jeune Ryan, appelé à faire ses preuves. Révolté par les conséquences désastreuses de sa précédente mission sur l'existence de son ami Ethan, lié bien malgré lui à un empire mafieux, l'agent du Cherub veut cette fois parvenir à le sauver et à lui restituer sa liberté, quitte pour cela à ce que le jeune homme le déteste.
Ryan, malgré son caractère emporté, est devenu depuis sa dernière mission un agent considéré par sa hiérarchie. Malgré l'exfiltration d'Ethan par sa famille au Kirghizstan, il a pu rester en contact avec lui pour le convaincre de lui transmettre des informations sur le clan Aramov dont il fait maintenant partie. Mais pour obtenir ces renseignements, Ryan doit mentir à Ethan et l'obliger à se mettre en danger, situation qu'il accepte d'autant plus mal que ce dernier disparait rapidement. Accompagné de Fu Ning, la jeune chinoise rencontrée au Kirghizstan, Ryan part sur les traces de son ami, déterminé à le sortir des griffes du clan Aramov.
Si le ton général de ce roman est plus léger que le précédent, le rythme est tout aussi soutenu : voyages à travers le monde, enlèvements, bagarres, trahisons et manipulations sont tout autant utilisés par Robert Muchamore pour entretenir le suspense et faire de L'Ange gardien un bon roman d'aventures. On regrette cependant un certain essoufflement : nous n'en apprenons pas beaucoup plus sur les personnages, qui se livrent bien moins. Il est vrai que l'intrigue s'y prête probablement moins, mais l'impression de seulement effleurer les situations et les caractères, de survoler les relations entre les jeunes agents et avec leur hiérarchie, est prégnante. De la même façon, si l'importance de regagner la confiance d'Ethan et de le sauver est souvent mise en avant par Ryan, cela semble artificiel. Un décalage donc entre les buts affichés des personnages et les comportements qui leur sont attribués.
Cela n'empêche pas les jeunes agents du département ultrasecret des renseignements britanniques d'être attachants et confrontés aux mêmes problèmes que les jeunes de leur âge : rupture amoureuse, amitié, incompréhension face aux adultes, interrogations face à l'avenir... Comme dans les précédents romans de la série, les mots sont justes, forts lorsqu'il s'agit des états d'âmes des jeunes gens. On regrette donc d'autant plus que l'intrigue ne soit pas plus fouillée.
La suite des aventures de Ryan est donc quelque peu décevante, même si, au regard de la qualité de la série, nous nous résoudrons à ne parler que d'essoufflement. La suite au prochain épisode.

Citation

Ryan, c'est moi. Je suis dans une merde incroyable. Tu vas sans doute penser que je me fous de ta gueule, mais je suis sérieux, je te jure [...] Mon oncle a détourné mon avion et j'ai été placé dans une cellule, comme un animal.

Rédacteur: Catherine Thiéry samedi 09 mars 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page