La Malédiction de l'enclume

Pénétrer dans cette pièce, c'était comme voyager à rebours à travers le temps. Retourner à la misère sordide des logements pouilleux où les Rastas faisaient tourner un shilom comme un offrande sous les étoiles, emplissant leurs cerveaux d'assez de drogue pour embarquer vers une nuit de violence, voler, violer, assassiner.
Phillip Baker - Rasta Gang
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Passager clandestin
Douze années après avoir fait escale à Tahiti, Georges Simenon propose un roman noir exotique plombé de n...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 décembre

Contenu

Roman - Policier

La Malédiction de l'enclume

Social MAJ mardi 21 avril 2009

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 10 ans

Prix: 5,9 €

Philippe Carrese
Paris : Syros, mai 2007
180 p. ; 19 x 11 cm
ISBN 978-2-7485-0537-5
Coll. "Souris noire"
Marseille, quartiers sud, 4

Ce qu'il faut savoir sur la série

Une petite bande de collégiens de Marseille est mêlée a des histoires pas toujours très claires. Il s'agit à chaque fois de mettre le doigt sur des problèmes de société : la religion juive et le problème de l'antisémitisme, la criminalité mafieuse ou la cupidité sans limite des promoteurs...

Une histoire d'azawakh, de lapin leurre et de Batman

Les quartiers Nord de Marseille sont en pleine rénovation. Un chantier a mis à jour une crypte chrétienne. Un cercueil semble particulièrement intéressant. Avec leur professeur Van Klume, dit l'Enclume, Kévin, Zoé, Aram, Kabyl et Cie, partent à la découverte des ancêtres de leur ville. Malheureusement, les promoteurs immobiliers qui font les constructions voient cette arrivée d'un mauvais œil. Tout le monde doit repartir. Dans la tourmente du départ, les gentils garnements ont emporté une plaque de marbre, qui confirme la présence d'un Saint dans la crypte. Cela suffirait à retarder les travaux, mais il faudrait que cette plaque soit découverte sur le lieu des fouilles. Zoé, en fine stratège qu'elle est, a son plan pour faire réintégrer l'objet et passer outre le vigile de l'entrée. Une histoire d'azawakh, de lapin leurre et de Batman. Mais tout ne se passe pas comme prévu.
Un roman mi-noir mi-humoristique, véritable course-poursuite dans les rues encombrées de Marseille, où l'on retrouve avec plaisir les héros de la série "Marseille, quartiers Sud". Toujours aussi polissons, ils nous en apprennent sur la faune, plus particulièrement les lévriers, et nous invitent à sortir le dictionnaire à la découverte de nouveaux mots. La Malédiction de l'enclume reflète l'omniprésence du langage poétique d'un Philippe Carrese toujours prompt à le mettre au service d'une cause juste, mais souvent perdue d'avance. Ici, il s'attaque à ces promoteurs immobiliers sans foi ni loi qui dénaturent la cité phocéenne.

Citation

Un azawakh, c'est un genre de chien qui court dans les tiercés pour chiens mais sans jockey, parce que les jockeys sont trop grands pour les chiens, même les jockeys nains.

Rédacteur: Julien Védrenne mardi 21 avril 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page