La Quatrième théorie

Ces vendeuses, à son humble avis, avaient la fâcheuse manie de quitter leur emploi sans préavis, et parfois même sans se donner la peine de récupérer leurs affaires personnelles dans leur chambre du premier étage.
Erik Larson - Le Diable dans la ville blanche
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 20 juin

Contenu

Roman - Thriller

La Quatrième théorie

Anticipation - Terrorisme - Complot MAJ mardi 16 avril 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Thierry Crouzet
Paris : Fayard, mars 2013
542 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-213-67234-2
Coll. "Noir"

Actualités

  • 31/03 Café littéraire: Se Crouzet au Centre commercial
  • 29/03 Édition: Parutions de la semaine - 29 mars
    Beaucoup de parutions disparates mais pas inintéressantes au programme de cette semaine entre les ouvrages de Lawrence Block, François Boulay, Fabrice Colin, Thierry Crouzet, Ingrid Desjours, Sébastien Gendron et Frédéric Lenormand qui arpentent le polar du thriller effrayant au roman policier en passant par le déjanté, le minimaliste et le documenté. Une fois n'est pas coutume, les Français sont d'ailleurs en nombre. Moins de promesses en poche, pas de grosse sortie en bande dessinée, un brin de classicisme en jeunesse avec Claire Mazard et surtout Béatrice Nicodème, quelques essais sur Borges, Chraïbi et Zola, et un joli "Omnibus" sur la prison de la Bastille. Mais, comme d'habitude... Faîtes votre choix !

    Fictions adulte grand format :
    Le Fardeau des idoles, de Tchinguiz Abdoullaïev (L'Aube, "L'Aube noire")
    Frères de sang, de Nicole Amann (L'Écriteau, "Polar")
    Le 11 à 11 heures rue Droite, de Christian Berjon (Les Chantuseries)
    Des hommes de tête, de Richard Birkefeld & Göran Hachmeister (Le Masque, "Grands formats")
    Le Coup du hasard, de Lawrence Block (Calmann-Lévy, "Robert Pépin présente")
    Cette nuit..., de François Boulay (Télémaque, "Entailles")
    Un pays plus vaste que la terre, de Wiley Cash (Belfond, "Noir")
    Chapeau claque et fins limiers : enquêtes à la Belle Époque (Omnibus, "Omnibus")
    La Troisième porte, de Lincoln Child (Michel Lafon)
    Arnaque à Hollywood, de Carol Higgins Clark (Albin Michel)
    Ta mort sera la mienne, de Fabrice Colin (Sonatine)
    La Quatrième théorie, de Thierry Crouzet (Fayard, "Noir")
    Sa vie dans les yeux d'une poupée, d'Ingrid Desjours (Plon, "Suspense thriller")
    Effets secondaires, de Thierry Dufrenne (Ex æquo, "Rouge")
    Road tripes, de Sébastien Gendron (Albin Michel, "Romans français")
    La Nuit, de Frédéric Jaccaud (Gallimard, "Série noire")
    Un cadavre peut en cacher un autre, de Andrea H. Japp (Marabout)
    Le Projet Morgenstern, de David S. Khara (Critic, "Thriller")
    Le Diable s'habille en Voltaire, de Frédéric Lenormand (Jean-Claude Lattès, "Romans historiques")
    La Sœur de l'ombre, de Patricia J. McDonald (Albin Michel, "Spécial suspense")
    Une danse de trop, de Donna Malane (Prisma, "Noir")
    Le Sang d'Odin, de Ottar Martin Nordfjörd (Prisma, "Noir")
    San-Antonio. 11, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")

    Fictions adulte poche :
    Une cible parfaite, de Tchinguiz Abdoullaïev (L'Aube, "L'Aube noire")
    L'Appel des ombres, de Belinda Bauer (10-18, "Domaine policier")
    Noire porcelaine, de Franck Bouysse (Geste, "Le Geste noir")
    Voile rouge, de Patricia Cornwell (LGF, "Thriller")
    Mauvaise graisse, de Patrick K. Dewdney (Geste, "Le Geste noir")
    Adieu, de Jacques Expert (LGF, "Thriller")
    Sanglante vérité : au cœur des collines corréziennes, de Frank Klarczyk (Geste, "Le Geste noir")
    Lune de miel à la morgue, de Franck Linol (Geste, "Le Geste noir")
    Pliera bien qui pliera le dernier, de Margot D. Marguerite (Baleine, "Le Poulpe")
    Roulette charentaise, d'Alain Mazère (Geste, "Le Geste noir")
    Bryanston Mews, de Anne Perry (10-18, "Grands détectives")
    Blondie et la mort, de Roger Smith (LGF, "Policier")
    Concerto en lingots d'os, de Claude Vasseur (Atelier Mosésu)
    Le Sceau de l'ombre, de Marie Vindy (Nouvelles éditions Krakoen, "Les Poches Krakoen")

    Bandes dessinées :
    Les Voleurs de Carthage. 1, Le Serment du Tophet, de Appollo & Hervé Tanquerelle (Dargaud)
    L'Agence. 6, La Dynastie De Wilde, de Jean-Claude Bartoll & Frisco (Casterman, "Ligne rouge")
    Tony Corso. 6, Bollywood connection, d'Olivier Berlion (Dargaud)
    Une main en or, de Jordan Crane (L'Employé du Moi, "Vingt-quatre")
    Projets Manhattan. 1, Nouvelles expériences, de Jonathan Hickman & Nick Pitarra (Delcourt, "Contrebande")
    L'Homme truqué, de Serge Lehman & Gess (Atalante)
    Brune Platine. 1, Mon sang est plus noir que le vôtre, de Lisa Mandel & Marion Mousse (KSTR)
    Le Seigneur des couteaux : intégrale, de Fabien Rondet & Henscher (Casterman)
    Superman : anthologie (Urban comics, "DC anthologie")
    À l'ombre du convoi, de Kid Toussaint & José-Maria Beroy (Casterman)
    Catwoman. 2, La Maison de poupées, de Judd Winick & Guillem March (Urban comics, "DC renaissance")
    Le Client, de Zidrou & Man (Dargaud)

    Littérature de jeunesse (documentaire) :
    La Seconde Guerre mondiale, de Simon Adams (Gallimard jeunesse, "Les Yeux de la découverte")

    Fictions jeunesse :
    Blood song. 2, Siren song, de Cat Adams (De La Martinière jeunesse)
    Batman. 7, Robin à rude épreuve !, Detective comics (Albin Michel jeunesse, "P'tit tome")
    Superman. 7, Les Petits hommes verts, Detective comics (Albin Michel jeunesse, "P'tit tome")
    La Nuit des otages, de Guy Jimenes (Oskar, "Polar")
    L'Affaire du 15 bis, de Claire Mazard (Oskar, "Polar")
    Un rival pour Sherlock Holmes, de Béatrice Nicodème (Le Livre de poche jeunesse, "Policier")
    L'Enfant de Soweto, de Lova Pourrier (Oskar, "Histoire & société")
    Amnesia. 1, de Jennifer Rush (Albin Michel jeunesse, "Wiz")
    La Femme noire qui refusa de se soumettre : Rosa Parks, d'Éric Simard (Oskar, "Histoire & société)

    Littérature (théories & études) :
    Hommage à Driss Chraïbi, de Zohir El Mostafa (L'Harmattan, "Approches littéraires")
    Borges : l'homme derrière le miroir, de Edvard Lönnrot (Lönnrot, "Classiques")
    Comment Zola composait ses romans, d'après ses notes personelles et inédites, de Henri Massis (Slatkine)
    Sigila. 31, L'Énigme = 0 enigma (Gris-France)

    Criminologie & prisons :
    La Bastille dévoilée par ses archives : interrogatoires, rapports de police, dénonciations, témoignages..., présenté par Claude Quétel (Omnibus, "Omnibus")
    Les Cahiers de la sécurité. 22, Chiffrer la délinquanc ? (Documentation française)
    Un homme disparaît, l'affaire JPK : 15 décembre 1997, de Benoît Collombat (Scrineo : Éditions Nicolas Eybalin, "Au vif de l'histoire")

    Problèmes et services sociaux :
    Merah : ce que l'affaire ne dit pas, d'André Gallego (De l'Ixcéa)
    Liens : L'Appel des ombres |Le Sceau de l'ombre |La Nuit |Cette nuit... |Richard Birkefeld |Lawrence Block |François Boulay |Lincoln Child |Fabrice Colin |Thierry Crouzet |Ingrid Desjours |Sébastien Gendron |Andrea H. Japp |David S. Khara |Frédéric Lenormand |Patricia McDonald | San-Antonio |Belinda Bauer |Franck Bouysse |Margot D. Marguerite |Anne Perry |Marie Vindy |Claire Mazard |Béatrice Nicodème |Claude Quétel |Driss Chraïbi |Frédéric Jaccaud

  • 12/03 Jeux: Micro-nouvelles de 140 signes

Tweet turner

Il faut souvent que la forme s'adapte au fond. Aujourd'hui, comment écrire un roman classique alors que les technologies de communication évoluent sans cesse et à toute vitesse ? Dans les années 1970 et 1980, la typographie chamboulait tout le processus éditorial, puis l'informatique amena son lot de micro-révolutions. Maintenant, les réseaux sociaux y vont de leurs attraits et de leurs contraintes. C'est dans ce contexte qu'arrive le roman de Thierry Crouzet, qui pose la question de comment restituer la complexité d'humains devenus extensions de machines (ou réciproquement) en traitant des systèmes de connexion informatique. Rien de révolutionnaire cependant car une telle démarche a déjà été explorée et exploitée au Japon à savoir une contrainte oulipienne née de la technologie : écrire son roman en une suite de phrases respectant le nombre de caractères maximum utilisés pour un tweet. Cette contrainte détermine durablement le roman. Tout d'abord parce qu'elle introduit un style rapide et nerveux, qui oblige à des concessions, notamment en ce qui concerne les développements de pensée et de réflexion, ou des sentiments et de la psychologie. Le tout se fait au bénéfice de l'action pure car on saute de la France (Alpes, Conques, Brest, île de Batz) à la Scandinavie en passant par l'Italie, on monte en Mercedes, en 4 X 4, en hélicoptère, quand on ne s'embarque pas dans un sous-marin nucléaire.

La Quatrième théorie est une intrigue on ne peut plus classique avec son lot de groupes qui s'opposent. D'un côté des "freemen" qui veulent que les hommes vivent libres et dégagés de toute emprise, et de l'autre des gens qui essaient de renforcer le contrôle, la domination d'une minorité sur des populations que l'on veut encore plus asservir. Ce contrôle passe par tous les moyens possibles avec en premier lieu la surveillance et la totale mainmise sur Internet, sur l'agriculture (au moyen des OGM), sur l'information et les pouvoirs politiques, et sur les forces religieuses. Évidemment, même au sein des factions anti-liberticides des "Freemen", il y a des dissensions sur les moyens à employer, et certains membres sont quasiment devenus aussi totalitaires que ceux qu'ils combattent (on ne va pas refaire le monde avec de nouvelles ficelles quand on peut le faire avec de vieilles). Les autres, les "Croisés", ne sont pas en reste avec des trahisons, des coups tordus et fourrés afin de prendre le pouvoir sur l'ensemble du groupe : qui a parlé de partage intelligent ?

L'histoire tourne donc autour de trois personnages centraux : Jason, le "chef" de la rébellion, sorte de gourou invisible et omnipotent, capable de se déguiser, et qui semble jouer aux échecs avec vingt coups d'avance sur ses adversaires ; Idé, un informaticien rangé des PC, mais qui doit reprendre le combat ; et Mitch, compagne d'Idé, ancienne star du porno, et à qui on a greffé des extensions informatiques dans le cerveau. Du coup, entre la thématique d'une course contre la montre pour empêcher la prise du pouvoir mondial et la volonté stylistique de phrases courtes, le roman ne développe pas une prise de parole originale sur l'informatique, l'enjeu des nouvelles technologies et le contrôle, mais constitue un honnête thriller participatif mené tambour battant.

Citation

Il dégaina son Beretta 92, visa la Subaru et, à plusieurs reprise, tira dessus des microbombes de 9 mm Parabellum.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 18 mai 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page