Le Jugement dernier... : l'énigme du Codex Lucis

L'imagination avait toujours constitué le talon d'Achille de Mlle Lemon. Elle n'en avait aucune. Imbattable sur les faits, elle était perdue lorsqu'il fallait recourir aux conjectures. Jamais elle n'aurait pu partager l'état d'esprit des hommes de Cortez contemplant le panorama du haut du pic de Darien.
Agatha Christie - Pension Vanilos
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Corps et l'âme
Frank Elder a fait partie des forces de police. Il y a sept ans, il a sauvé in extremis sa fille qui avai...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 février

Contenu

Roman - Thriller

Le Jugement dernier... : l'énigme du Codex Lucis

Anticipation - Terrorisme - Complot MAJ jeudi 06 juin 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Stéphane Haument
Paris : J éditions, mai 2013
24 x 16 cm
ISBN 979-10-90278-40-0

Actualités

  • 17/05 Édition: Parutions de la semaine - 17 mai
    Hormis le nouvel opus de Karine Giébel (Fleuve noir) et celui de Liza Marklund (Hachette), il faut aller chercher dans les poches pour trouver quelques romans dignes d'un intérêt profond - nous ne parlons pas là de ces Agatha Christie proposés dans un format poche élargi avec photos de couverture prises par l'Anglais Martin Parr - mais de romans de Gregorio Leóon, Roger Martin, Robert Pobi, Antonin Varenne et S. J. Watson.
    Mais nous ne saurions vous recommander l'adaptation BD de Boulevard... Ossements ! faite par Nicolas Barral d'après un roman de Léo Malet, le tout dans l'univers de Jacques Tardi. Tout comme nous ne pourrions vous reprocher de vous plonger dans la biographie noire mais mise en couleur de Rimbaud par Xavier Coste. L'essai de Jean-Michel Rey La Vengeance par le crédit ou Monte-Cristo est passionnant, et prend une autre dimension aujourd'hui que nous sommes en pleine crise, et que nous avons vu des banques s'écrouler.
    Mais comme d'habitude, faites votre choix...

    Fictions adulte grand format :
    Les Lumineuses, de Lauren Beukes (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Le Poète, de Michael Connelly (Retrouvées)
    Méfiez-vous du chat qui dort, de Roger Coupannec (D'Orbestier, "Carbone")
    Léviathan. 3, Le Pouvoir, de Lionel Davoust (Don Quichotte)
    La Méthode du crocodile, de Maurizio de Giovanni (Fleuve noir, "Thriller")
    Purgatoire des innocents, de Karine Giébel (Fleuve noir, "Thriller")
    Le Jugement dernier : l'énigme du Codex Lucis, de Stéphane Haument (J)
    Les Mystères de Druon de Brévaux. 4, In anima vili, d'Andrea H. Japp (Flammarion)
    Deadline, de Liza Marklund (Hachette, "Blackmoon thriller")
    Embrouille en Provence, de Peter Mayle (NIL)
    L'Ultime secret du Christ, de José Rodrigues dos Santos (HC)
    La Fille qui avait de la neige dans les cheveux, de Ninni Schulman (Le Seuil, "Policiers")
    L'Or est un poison, de Jean-Louis Tourné (Albiana)
    Et la malédiction s'abattra sur la ville, de David Verdier (La Bouinotte, "Black Berry")

    Fictions adulte poche :
    Black Berry ! Meurtres au pays : histoires courtes, collectif (La Bouinotte, "Black Berry")
    Le Requiem des abysses, de Maxime Chattam (Pocket, "Thriller")
    Le Crime de l'Orient-Express, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    L'Heure zéro, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Un meurtre sera commis le..., d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Miss Marple au club du mardi, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    La Nuit qui ne finit pas, d'Agatha Christie (Le Masque, "Agatha Christie")
    Le Poète, de Michael Connelly (Points, "Policiers")
    Les Larmes d'Aral, de Jérôme Delafosse (Pocket, "Thriller")
    L'Interprétation des peurs, de Wulf Dorn (Pocket, "Thriller")
    Le Visiteur du vendredi, de Jean Failler (Du Palémon, "Une enquête de Mary Lester")
    L'Avalanche, de Grégoire Gauchet (Le Verger, "Enquêtes rhénanes)
    Juste une ombre, de Karine Giébel (Pocket, "Thriller")
    Real Murders Club, de Charlaine Harrison (J'ai lu)
    L'Ultime secret de Frida K., de Gregorio Leon (Pocket, "Thriller")
    Jusqu'à ce que mort s'ensuive, de Roger Martin (Pocket, "Thriller")
    L'Invisible, de Robert Pobi (Points, "Thriller")
    L'Invisible, de Robert Pobi (Pointdeux, "Pointdeux")
    Garde à vie, de Pierre Ricour (Les Presses littéraires, "Crimes et châtiments")
    Maigret en Auvergne, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Le Mur, le Kabyle et le marin, d'Antonin Varenne (Points, "Roman noir")
    Le Bras du diable, de Julie Waeckerli (Pocket, "Thriller")
    Avant d'aller dormir, de S. J. Watson (Pocket, "Thriller")

    Bandes dessinées :
    Boulevard... Ossements, de Nicolas Barral (Casterman)
    Il pleut sur Beyrouth, de Caroline Bourgeret & Sophie Raynal (Nova)
    Rimbaud : l'indésirable, de Xavier Coste (Casterman)
    Virginie. 1, Morphée, de Séverine Gauthier & Benoît Blary (Casterman)
    Les Indes noires, de Marc Jakubowski & Éric Rückstül (Le Sphinx des glaces, "Jules Verne et ses voyages")
    Du rififi chez les yéyés, de Jérôme Lebrun & Philippe Pinard (Paquet, "Calandre")
    Les Cosaques d'Hitler. 1, de Valérie Lemaire & Olivier Neuray (Casterman)
    Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg, de Roger Seiter & Giuseppe Manunta (Le Verger)

    Littérature de jeunesse (documentation) :
    Condamné au XVIIIe siècle, d'Arlette Farge (Le Bord de l'eau, "3e culture")

    Fiction jeunesse :
    Une moitié de Wasicun, de Jean-François Chabas (Casterman, "Poche")
    L'Énigme du grenat perdu, de Catherine Cuenca (Gulf Stream)
    L'Occasion fait le larron, de Claire Gratias (Thierry Magnier, "Le Feuilleton des Incos")

    Littérature (théorie et études) :
    La Vengeance par le crédit ou Monte-Cristo, de Jean-Michel Rey (L'Olivier, "Penser rêver")
    Liens : Le Requiem des abysses |Le Crime de l'Orient-Express |La Nuit qui ne finit pas |L'Ultime secret de Frida K. |L'Invisible |Le Mur, le Kabyle et le Marin |Le Bras du diable |Avant d'aller dormir |Boulevard... ossements |L'Or est un poison |Le Poète |Michael Connelly |Karine Giébel |Andrea H. Japp |Liza Marklund |David Verdier |Maxime Chattam |Agatha Christie |Roger Martin |Georges Simenon |Antonin Varenne |Julie Waeckerli |Nicolas Barral |Claire Gratias |Jean-François Chabas

Retour de la fin du monde

Dans les années 2040 les choses n'ont pas trop changé. Les rivalités entre États continuent et l'Onu s'est effondrée, remplacée par une Assemblée de Gouvernance Globale. Qui est le représentant des États-Unis à cette organisation ? Un certain Dan Brownie, ce qui place le roman de Stéphane Haumant sous la double symbolique de l'auteur du Da Vinci Code et de l'influence des gâteaux du même type.

Sous couvert d'enquêtes, les personnages vont découvrir que le monde évolue, en sous-main, à cause de l'influence que se livrent deux groupes d'hommes depuis de longs siècles. Il y a d'un côté les Cathares, ou nihilistes, qui veulent expurger la terre de l'humanité, qu'ils considèrent comme un véritable cancer. Pour ce faire, ils ont lancé la peste noire, provoqué la Révolution française er russe. L'un de leurs plus célèbres homme de paille a été JFK qui tenta dans les années 1960 de déclencher une nouvelle guerre mondiale. Il faut imaginer JFK en Cathare refusant les plaisirs de la chair ! De l'autre côté, les francs-maçons, honnêtes et droits, qui n'hésitent pas à recourir au meurtre et à l'assassinat politique. C'est là qu'il faut imaginer J. Edgar Hoover en gentil garçon qui fait abattre JFK pour sauver le monde...
En 2040, il est donc temps d'essayer de replonger l'Humanité dans le chaos avant qu'elle n'essaime la gangrène humaine à travers l'univers. Les cathares ont à leur disposition une arme ultime, une bombe super-atomique miniature qu'ils font exploser dans les grandes villes du bombe, réveillant les démons nationalistes des différents États. Un agent du FBI et un journaliste français vont essayer de retrouver ceux qui se cachent derrière ces attentats et ainsi mettre à jour cette lutte ancestrale.

Comme dans les brownies, il y a dans ce roman beaucoup de pâtes et quelques miettes de chocolat : quelques idées intéressantes, quelques scènes fortes et, notamment, un final qui change des habitudes au milieu de moments plus convenus. L'art du suspense, souvent se résume au feuilletonesque, avec une fin de chapitre où le héros découvre quelque chose qui lui hérisse les cheveux ou lui fait comprendre une certaine vérité et le chapitre suivant qui démarre sur un autre personnage et un autre lieu. Les personnages, même les principaux, sont juste esquissés au profit d'actions rapides (comme dans le Da Vinci Code où les soutanes peuvent servir de parachute) et de quelques incohérences, la plus énorme concernant le livre sacré des Cathares, imprimé mais à un seul exemplaire, auquels les chefs se réfèrent sans pour autant le conserver dans leur refuge secret censé être inexpugnable, préférant le laisser dans un coffre aux États-Unis...
Si Le Jugement dernier se laisse lire, comme on regarde un épisode de Benjamin Gates ou une adaptation de Tintin, c'est grâce au rythme échevelé, à la rapidité des actions qui suspend le jugement raisonné. Un bon livre, pour la plage, pour des vacances, pour un moment de détente, pour être le thriller d'une grande chaine de télévision pendant l'été. Ce n'est déjà pas si mal.

Citation

La fin du monde était un jour comme les autres. Un dimanche. Le jour du Seigneur. Mais Donatien et Héloïse Chantôme ne croyaient pas en Dieu.

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 16 août 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page