Les Mystères du Far West – 2 : Qui a tué Sally Sampson  ?

La police s'en fout, dit-il. La police ne se soucie que de son image, pas du tout de la vérité. Et quand la vérité met en doute l'image, eh bien...
Michael Connelly - Wonderland Avenue
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 01 avril

Contenu

Roman - Western

Les Mystères du Far West – 2 : Qui a tué Sally Sampson  ?

Prison - Assassinat MAJ vendredi 07 juin 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

À partir de 10 ans

Prix: 14,5 €

Caroline Lawrence
The P.K. Pinkerton Mysteries Book 2 The Case of the good-looking corpse - 2012
Traduit de l'anglais par Christophe Rosson
Paris : Hachette, mai 2013
328 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-01-202870-8
Coll. "Aventure"

Épine, Manies et Excentricités

Si Pinky est un petit garçon de douze ans adorable, il a l'incroyable faculté de s'embarquer dans des aventures plus dangereuses les unes que les autres : poursuivi dans un premier temps par de redoutables desperados (Les Mystères du Far West - 1 : Les Trois Desperados), le voilà maintenant emprisonné et menacé de pendaison. Mais comme vous vous en souvenez peut-être, ce n'est pas sa faute mais celle de son Épine, vous savez cette absence de compréhension du langage paraverbal de ses contemporains qui le conduit sans cesse à se fourvoyer. Heureusement Virginia City n'est pas seulement, comme le lui avait dit sa mère adoptive, un repère de suppôts de Satan mais aussi la ville dans laquelle il a monté son affaire de détective privé et où vivent ses amis. Tout ça est très compliqué n'est-ce pas ? Pourtant Caroline Lawrence nous entraine avec brio dans ce deuxième tome des "Mystères du Far West".
Récemment installé à Virginia City, P. K. Pinkerton y a installé ses bureaux de détective privé : il en avait toujours rêvé, voilà chose faite. Mais lorsque l'on a douze ans au milieu du désert et des bandits les plus effrayants de l'Ouest, difficile d'être pris au sérieux. Aussi Pinky décide-t-il, pour s'assurer le respect de la ville et de ses amis, de trouver les raisons et l'auteur du meurtre de la "colombe de suif" repentie qu'était Sally Sampson. Même si la ville vit en quasi autarcie, les suspects sont nombreux, les mobiles également. Les facultés remarquables de déduction du jeune détective vont être mises à rude épreuves, et il va devoir plonger dans les bas-fonds de la ville, protéger une petite fille noire, témoin oculaire et menacée par le meurtrier, aider son ami journaliste à trouver les faits divers qui l'aideront à se faire une place dans l'équipe du journal local pour accéder au rapport du médecin légiste, découvrir les coulisses des maisons closes et maisons de jeux... Et tout cela sous la menace de différents mais nombreux adversaires déterminés à le faire taire.
Caroline Lawrence renouvelle avec toujours autant de talent le roman jeunesse western : Pinky est toujours aussi attachant avec ses tocs, Virginia City ressemble toujours autant à la ville perdue dans le désert, arpentée par des desperados aux colts luisants, avec son shérif effrayant et ses colons venus de tous horizons – dont la très sympathique communauté chinoise -, et dont les lieux de rassemblement sont, pour le meilleur et pour le pire, l'Église, le saloon et la prison. Les codes sont respectés et Caroline Lawrence nous offre à nouveau un roman jeunesse travaillé et efficace.

Citation

En plus de mon Épine, j'ai aussi mes Manies et mes Excentricités. Une de mes Manies, c'est que j'entre facilement dans une Salle Transe. Une de mes excentricités, c'est que j'aime faire des Collections. C'est à cause de mes Manies et de mes Excentricités – en plus de mon Épine – que je me retrouve aujourd'hui en prison. Et que je risque la corde.

Rédacteur: Catherine Thiéry vendredi 07 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page