FBI animaux disparus : Un éléphant qui trompe

- Ainsi donc, pour conclure cette première leçon, Gros, il faut convenir que notre Histoire commence par une défaite ! – Ce qui n'empêche qu'à l'heure où tu causes, tout le monde chez nous a sa bagnole et son poste de télé, tranche le Mahousse.
San-Antonio - L'Histoire de France vue par San-Antonio
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

L'Ange rouge
Le nouveau roman de François Médéline nous emmène à Lyon il y a une vingtaine d'années. Une brigade p...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 23 novembre

Contenu

Roman - Policier

FBI animaux disparus : Un éléphant qui trompe

Disparition MAJ mercredi 19 juin 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

À partir de 9 ans

Prix: 7,9 €

Gérard Lecas
Joëlle Passeron (illustrateur)
Paris : Scrineo, avril 2013
144 p. ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-3674-0037-2

Un éléphant qui disparait, ça n'existe pas !

Après deux enquêtes réussies, Félix, Bruna et Inès n'imaginent rien que de divertissant en allant au cirque qui vient de s'installer dans leur ville. Mais voilà qu'en plein spectacle un éléphanteau sort de scène et disparait, étonnant vu le volume de la bête... Et pourtant aucune trace de l'animal, qui semble s'être évanouit dans la nature. C'est d'ailleurs là que le trio va commencer ses recherches... Tout en découvrant l'univers étrange du cirque, magique certes, mais pas toujours rose.
"FBI" vaut pour les initiales du prénom des trois enfants, mais ils n'ont pas trop intérêt à se trouver sur le chemin de l'inspecteur Rossignol qui leur en veut de leurs interventions précédentes. Cela tombe bien puisque les responsables du cirque n'ont pas envie d'ébruiter l'affaire...
Les trois amis se complètent à merveille, Inès impertinente, n'a pas la langue dans sa poche, Bruna est imparable, une encyclopédie vivante sur les animaux, et Félix veut bien évidemment prouver qu'il est le meilleur enquêteur du monde....
Le roman se lit agréablement, un glossaire des mots difficiles peut être consulté en fin de volume, les illustrations en noir et blanc sont sympathiques. Tout invite le jeune lecteur à devenir un professionnel de l'enquête policière, d'y prendre goût et de se pencher plus avant sur ce genre littéraire !

Citation

Le mot est juste. Une révélation. Il a envie de sauter sur la table et de pousser un grand hourra. Car, décidément, il vient de le vérifier, aucun mystère ne lui résiste !

Rédacteur: Valérie Sebag vendredi 14 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page