Alex Rider - 9 : Le Réveil de Scorpia

Il jeta un sac devant le père de Lalu. Le sac se creva, laissant échapper des graines de soja. Lalu fixa son père, ne voulant pas qu'il le ramasse. Il tendit la main, hésita, puis regarda Lalu, les yeux implorant sa compréhension. Elle détourna la tête, un sanglot s'étranglant dans sa gorge. Elle l'entendit saisir le sac et ramasser les graines répandues.
Ruthanne Lum McCunn - Mille pièces d'or
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 août

Contenu

Roman - Espionnage

Alex Rider - 9 : Le Réveil de Scorpia

Terrorisme - Complot MAJ mardi 16 juillet 2013

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

À partir de 9 ans

Prix: 6,9 €

Anthony Horowitz
Scorpia Rising - 2011
Traduit de l'anglais par Annick Le Goyat
Paris : Le Livre de poche jeunesse, mai 2013
404 p. ; 18 x 13 cm
ISBN 978-2-01-323647-8
Coll. "Fictions", 1728

Jeux de miroir

Alex Rider a raccroché, après une aventure particulièrement éprouvante au cours de laquelle il s'est définitivement rendu compte de la dangerosité des missions pour lesquelles il était appelé. Pourtant, ce n'est pas ainsi que ses supérieurs voient les choses et, sous couvert d'une mission de surveillance en Égypte, dans une école internationale, le renvoient sur le terrain. C'est exactement ce qu'avait espéré le groupe terroriste Scorpia, auquel Alex a déjà eu affaire, et qui entend bien éliminer le jeune agent qui a eu l'audace de les défier par le passé. Plus que jamais, Alex va se rendre compte à ses propres dépens que sa vie clandestine d'agent secret le met, et met ses proches, en danger. Mais peut-il vraiment abandonner ses réflexes d'agent secret et se libérer du patriotisme qui l'anime ?
Scorpia, un groupuscule terroriste qui rassemble les pires criminels du monde, est bien décidé à abattre Alex Rider. Mais plutôt que de se contenter d'un simple assassinat, et alors que le jeune agent les a déjà plusieurs fois contrecarrés, ils souhaitent intégrer ce meurtre dans un plan plus large pour déstabiliser le gouvernement pour lequel il travaille. Avec une clairvoyance et une intelligence redoutable, ils organisent donc le retour sur le terrain du jeune agent et mettent en scène sa dernière mission. Leur plan machiavélique fonctionne plutôt bien, et il faut du temps à Alex pour se rendre compte qu'il n'a, dans cette mission, à aucun moment été maitre de ses décisions. Manipulé, il perd petit à petit pied et doit faire face aux attaques auxquelles sont confrontés ses proches. Jamais auparavant il n'avait ainsi été mis sur la sellette.
Les amateurs des aventures d'Alex Rider seront une nouvelle fois séduits par le rythme effréné de ce Réveil de Scorpia, et salueront la capacité de l'auteur à, encore une fois, mettre en scène son jeune agent. Cependant, il est indubitable que la série s'essouffle avec ce neuvième tome, et des longueurs sont constatées. Anthony Horowitz parvient bien à lier cet opus aux précédents, en effectuant notamment des retours en arrière, mais il est de plus en plus difficile d'anticiper une suite. Il semble qu'aucun véritable jalon ne soit posé, et l'évolution du personnage d'Alex Rider, si elle peut être constatée, reste très anecdotique. Si Alex Rider est et reste un agent secret hors pair, le jeune garçon qui se cache derrière demeure très effacé, alors même qu'au début de ce tome l'auteur tente de le mettre au premier plan.
Si l'on regrette donc un certain mimétisme d'un tome à l'autre, aucun doute cependant quant au fait que les aventures d'Alex Rider continuent et continueront à passionner les amateurs du genre et de la série.

Citation

C'était sans doute la pire des situations auxquelles Alex ait été jamais confronté. Scorpia poursuivait un but dont il ignorait tout. Grief, au contraire, avait une seule idée en tête. Il voulait se venger de lui et le plus cruellement possible.

Rédacteur: Catherine Thiéry mardi 16 juillet 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page