Dark Summer

Mele n'était pas réputé pour être un tendre. Il avait tout du malfrat. Il en deviendrait un vrai deux ans plus tard, quand on le retrouverait dans un caniveau du Lower East Side avec assez de plomb dans le corps pour fondre un bataillon de soldats. Un gros bataillon.
Wilfred Charles Heinz - Ce que cela coûte
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Sang chaud
Voilà un étonnant roman de gangsters à la sauce coréenne. L'action se déroule à Guam, un quartier por...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 18 janvier

Contenu

DVD - Thriller

Dark Summer

Road Movie MAJ vendredi 30 août 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 1,9 €

Gregory Marquette
Innocents - 2002
Paris : UFG, juin 2002
1 DVD VOST-VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Road closed

Un jour, Jean-Hugues Anglade a dû se dire : "Tiens, et si je tentais ma chance aux USA ?" Et alors le sympathique Jean-Hugues a obtenu le premier rôle masculin d'un petit polar sans prétention le mettant face à deux jeunes femmes, Connie Nielsen et Mia Kirshner. Oui, la belle Connie de Gladiator ou Mission to Mars (dans ce cas précis, ne jamais oublier qu'avant de faire la belle dans ces films américains, la Danoise a démarré sa carrière au cinéma dans Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir de Philippe Clair). Bref, il incarne Gérard Huxley, professeur de violoncelle victime d'un accident de voiture. Soigné par une infirmière aussi blonde que les blés du Middle West où elle réside, il se voit proposer de dîner chez elle avant de reprendre sa route. Il découvre qu'elle habite avec sa sœur, et qu'elles veillent sur leur père malade. Tout se passe plutôt bien mais quand Gérard revient les voir, le lendemain, le père est mort et on se dit que Gérard aurait dû faire demi-tour mais non, il reste. Il propose même aux filles de les emmener dans un road trip qui va virer au cauchemar... Le cauchemar était-il scénarisé ? On se le demande tellement les invraisemblances s'accumulent au fil des minutes, le pauvre Jean-Hugues semblant complètement paumé dans ce fiasco, il surnage en se disant que ce film est juste une erreur et on confirme, c'en est une. On est prêt à pardonner la modestie du budget, on admire de belles images parfois, mais on a le pénible sentiment que le scénario de ce road movie a été totalement improvisé. Du genre : "Tiens, et si on imaginait un juge pervers ? Comme ça, ça donne un bon prétexte pour dévoiler la plastique de Connie Nelsen. Et deux pirates de la route, c'est pas mal, non ? Ben oui, mais une mère folle, c'est cool aussi..." Mais, dans tout ça, rien de cohérent et rien d'absorbant. On a juste envie de zapper, de partir loin de notre écran, et de dire à Jean-Hugues : "Reviens !" Ce qu'il a fait depuis, fort heureusement...

Dark Summer (90 min.) : scénarisé et réalisé par Gregory Marquette. Avec : Jean-Hugues Anglade, Connie Neilsen, Mia Kirshner...
Bonus. Version commentée par le réalisateur (et sous-titrée). Sept scènes coupées et commentées par le réalisateur. interviews de Jean-Hugues Anglade, Anne Archer, Joseph Culp et du réalisateur. Bandes annonces. Teaser. Album photos. Filmographies. (Le dossier de presse annoncé sur la jaquette ne figure pas dans le coffret.)

Citation

Le destin est une salope que j'ai toujours rêvé d'enfiler.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur lundi 12 août 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page