Messe noire

Aucune fausse note ne doit rompre l'harmonie sécuritaire de la principauté de Monaco.
Luigi Ciardelli - Prisonnier du Rocher
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 10 juillet

Contenu

Roman - Policier

Messe noire

Historique - Religieux - Disparition - Assassinat MAJ lundi 02 septembre 2013

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

Olivier Barde-Cabuçon
Arles : Actes Sud, mars 2013
365 p. ; 24 x 14.5 cm
ISBN 978-2-330-01641-8
Coll. "Actes Noirs"

Actualités

  • 17/01 Édition: Parutions de la semaine - 17 janvier
  • 01/10 Prix littéraire: Sélection 2013 du prix Historia du roman policier
  • 30/08 Prix littéraire: Sélection 2013 du Prix des lecteurs de Villeneuve lez Avignon
  • 14/03 Librairie: Les Lucioles s'offrent Olivier Barde-Cabuçon
  • 08/03 Édition: Parutions de la semaine - 8 mars
    Tobie Nathan fait son retour chez Rivages pendant que Sebastian Fitzek propose un nouveau thriller allemand. Mais la nouveauté de la semaine est probablement à chercher du côté des éditions du Masque, qui proposent le quatrième roman de Rachid Santaki, qui avait commis deux romans très remarqués chez Moisson rouge, Les Anges s'habillent en caillera et Des chiffres et des litres. L'auteur continue son chemin linéaire avec Flic ou caillera. On lui souhaite bien du succès.
    Quelques rééditions de bon aloi se cachent parmi les poches. Jean d'Aillon ravira les amateurs de romans historiques, quant aux aficionados de Rivages-Noir, en dehors de Tobie Nathan, ils se réjouiront de la parution de Tokyo zodiac murders, du Japonais Soji Shimada. Le roman est également richement documenté.
    Pas grand-chose en revanche qui se démarque dans les bandes dessinées. Panini comics continue d'inonder le marché en (ré)éditant quasiment tout Marvel dans de nombreuses collections. Les super-héros sont décidément immortels.
    Pas grand-chose également en littérature jeunesse. Les très jeunes pourront s'enthousiasmer des super-pouvoirs très particuliers des Minijusticiers, qui débarquent en masse, ceux qui adorent le Cluedo, trouveront un troisième opus signé Michel Leydier.
    Enfin, paraissent en documents quelques ouvrages très intéressants mais souvent pour un public très averti, adepte des colloques ou des publications universitaires comme ces Figures et langages de la marginalité aux XVIe et XVIIe siècles : actes du colloque d'octobre 2010, sous la direction de Maria Teresa Ricci.
    On vous avait prévenu !

    Fictions adulte grand format :
    La Femme sans tête, d'Antoine Albertini (Grasset, "Roman")
    Messe noire, d'Olivier Barde-Cabuçon (Actes sud, "Actes noirs")
    Une seconde chance, de Mary Higgins Clark (Retrouvées)
    Il court, il court le privé, de Joseph Farnel (Pascal Galodé)
    Le Voleur de regards, de Sebastian Fitzek (L'Archipel, "Suspense")
    Narcoses, de Nathalie Garance (In octavo)
    Les Fers maudits, de Nicole Gonthier (Pygmalion, "Policiers")
    Hipnofobia, de Salvador Macip (Blackmoon, "Thriller")
    Le Manuel du serial killer, de Frédéric Mars (Blackmoon, "Thriller")
    Les Nuits de Patience, de Tobie Nathan (Rivages, "Thriller")
    Flic ou caillera, de Rachid Santaki (Le Masque, "Grands formats")

    Fictions adulte poche :
    La Malédiction de la Galigaï, de Jean d'Aillon (J'ai lu, "Roman historique")
    Le Livre de Johannes, de Jørgen Brekke (LGF, "Thriller")
    Une cage en enfer, de Tania Carver (LGF, "Thriller")
    Le Cauchemar de l'aube, de Frédéric Dard (Pocket, "Frédéric Dard")
    Maraudeur, de Laurent Fétis (Lokomodo)
    Les Bâtisseurs de l'Empire, de Thomas Kelly (Rivages, "Noir")
    Saraka bô, de Tobie Nathan (Rivages, "Noir")
    Meurtre au dix-huitième trou, de John-Erich Nielsen (Scottish Day & Head over Hills publishing, "Head over hills présente")
    Peur sur le volcan, de John-Erich Nielsen (Scottish Day & Head over Hills publishing, "Head over hills présente")
    Le Serment des Highlands, de John-Erich Nielsen (Scottish Day & Head over Hills publishing, "Head over hills présente")
    En votre honneur, de James Patterson (LGF, "Thriller")
    Tokyo zodiac murders, de Soji Shimada (Rivages, "Noir")

    Bandes dessinées :
    Aura l'orpheline, de Roberto Baldazzini (Delcourt, "Erotix")
    X-Men : l'intégrale. 2, 1977-1978, de Christopher Claremont & John Byrne (Panini comics, "Marvel Classic")
    SOS Lusitania : cycle 1. 1, La Croisière des orgueilleux, de Patrick Cothias, Patrice Ordas & Jack Manini (Bamboo, "Grand angle")
    Qui est Jake Ellis ? de Nathan Edmondson & Tonci Zonjic (Panini comics, "Fusion comics")
    The Boys deluxe. 3, de Garth Ennis, Darick Robertson & John McCrea (Panini comics, "Deluxe Fusion comics")
    Jennifer Blood. 2, de Al Ewing & Kewber Ball (Panini comics, "100 % Fusion comics")
    Nightfall. 1, La Nuit, de Fred Fordham (Delcourt, "Comics Fabric")
    Man-thing, de Steve Gerber & Kevin Nowlan (Panini comics, "Marvel graphic novels")
    Secret warriors. 3, Renaissance, de Jonathan Hickman & Brian Michael Bendis (Panini comics, "Marvel Deluxe")
    Doctor Who. 7, À la croisée des mondes, de Tony Lee, Richard Rayner & Tim Hamilton (French Eyes)
    Judge Dredd : intégrale. 3, Années 2101-2102, de Pat Mills & John Wagner (Soleil, "Soleil US comics")
    Tapage nocturne, de Ariane Pinel (L'Œuf)
    The Goon. 10, Malformations et déviances, de Eric Powell & Evan Dorkin (Delcourt, "Contrebande")
    L'Escadrille Lafayette, de Wallace & Patrick Rivéra (Zéphyr BD)

    Littérature de jeunesse (documentaire) :
    Sur les traces de la police scientifique, de Patrick Rouger (Le Pommier, "Les Minipommes")

    Littérature de jeunesse (éveil) :
    Spider-Man 2, Marvel comics (Hachette jeunesse-Disney, "Le Monde secret")
    7 histoires pour la semaine : Spider-Man, Walt Disney company (Hachette jeunesse-Disney)

    Fictions jeunesse :
    Fausse alerte, de Gregory Baranès, Vincent Costi & Fabrice Ravier (Albin Michel, "La Bande des minijusticiers")
    Greg, de Gregory Baranès, Vincent Costi & Fabrice Ravier (Albin Michel, "La Bande des minijusticiers")
    Marion, de Gregory Baranès, Vincent Costi & Fabrice Ravier (Albin Michel, "La Bande des minijusticiers")
    Olivier, de Gregory Baranès, Vincent Costi & Fabrice Ravier (Albin Michel, "La Bande des minijusticiers")
    Yvon, de Gregory Baranès, Vincent Costi & Fabrice Ravier (Albin Michel, "La Bande des minijusticiers")
    Proie idéale, de Charlotte Bousquet (Rageot, "Thriller")
    Le Soir de nos 13 ans, d'Évelyne Brisou-Pellen (Oskar, "Polar")
    De l'eau dans le gaz en Cévennes, d'Anne Jercilof (Du bout de la rue, "Detectivarium")
    Le Baiser de l'araignée, de Roger Judenne (Oskar, "Polar")
    Cluedo. 3, Monsieur Olive, de Michel Leydier (Bibliothèque verte, "Aventures sur mesure")
    Go just go, de Joe Schreiber (De La Martinière jeunesse)

    Criminologie & prison :
    La Nouvelle revue de l'adaptation et de la scolarisation. 59, Des enseignants et des élèves... en prison, sous la direction de Daniel Beauvais & Cécile Rambourg (INS-HEA)
    Les Grandes affaires criminelles élucidées par la police scientifique, de David Owen (Terres)

    Problèmes sociaux & sécurité :
    Mort pour la France : Mohamed Merah a tué son fils, de Latifa Ibn Ziaten (Flammarion)

    Presse :
    La Chronique criminelle dans la presse de Puy-de-Dôme de 1852 à 1914, de Sébastien Soulier (Fondation Varenne, "Collection des thèses")

    Littérature (théorie & études) :
    Figures et langages de la marginalité aux XVIe et XVIIe siècles : actes du colloque d'octobre 2010, sous la direction de Maria Teresa Ricci (H. Champion, "Le Savoir de Mantice")
    Liens : La Malédiction de la Galigaï |Le Livre de Johannes |Sur les traces de la police scientifique |Il court, il court le privé |Flic ou caillera |Maraudeur |Mary Higgins Clark |Sebastian Fitzek |Frédéric Mars |Jean d'Aillon |Tania Carver |Frédéric Dard |Laurent Fétis |John-Erich Nielsen |James Patterson |Patrick Rouger |Charlotte Bousquet |Michel Leydier |Joseph Farnel |Rachid Santaki

La vierge, le commissaire et le moine

Sartine, la perruque outrageusement plus poudrée qu'une fournée de pains, tente de maintenir un calme relatif sur Paris. Il veut à tout prix protéger le roi, Louis XV, pas très populaire. En ce mois de décembre 1759, le froid est déjà bien vif, la neige a recouvert d'une fine pellicule blanche les rues de la Capitale cachant à peine la saleté des ordures et des excréments lestement balancés par les fenêtres des étages miséreux. Mais derrière cette crasse couve une colère, les premiers grondements du peuple commencent à se faire entendre. La misère n'a de cesse d'épuiser toujours les mêmes pour mieux les accabler. Pourtant le roi est sourd, bien à l'abri des murs épais de son château de Versailles où les courtisans se complaisent en courbette pour mieux décrocher une faveur.

Sartine a donc bien conscience de la fragilité de la situation. C'est pour ces raisons qu'il veille au grain. Le lieutenant général de police surveille tous les évènements un peu étranges susceptibles de venir éclabousser la royauté et ébranler le pouvoir. La découverte du corps sans vie d'une jeune fille nue sur une tombe d'un cimetière parisien lui fait craindre le retour d'obscurs rituels, les messes noires. Pour essayer de démêler rapidement l'affaire, Sartine dépêche sur place un commissaire de vingt-cinq ans, le spécialiste en morts étranges. Volnay possède tous les archétypes du héros : il a un physique des plus avantageux. Ses vingt-cinq ans font exploser son charme mais surtout il a un esprit des plus brillants parfait pour décortiquer les énigmes policières. Il est accompagné d'un moine pas très catholique qui a endossé la robe de bure plus pour sauver sa peau que pour prier Dieu. L'autre particularité de cet étrange duo est que le religieux est le père du jeune commissaire. Sartine n'a pas de doute sur les capacités des deux hommes, en revanche il se méfie un peu plus de leurs méthodes. Pour garder un œil sur eux, il va leur adjoindre une équipière à sa solde censée les épauler. Mais la jeune femme, un brin séductrice mais surtout manipulatrice va surtout faire ressortir les rivalités entre le père et le fils qui ne se sont jamais trouvés.

Le zèle et l'empressement ne manquent pas au duo pour débuter ses investigations. En plus, au sacrifice de la jeune vierge, vient s'ajouter le meurtre du gardien du cimetière. Il était peut-être un témoin gênant de cette célébration à la gloire de Satan. Mais la trace des adorateurs du diable ne va pas être aussi facile à remonter. Les fausses pistes ne vont pas manquer et les phénomènes étranges vont se multiplier autour d'eux. Un cadavre disparait de la cave dans laquelle il attendait que le moine l'examine minutieusement, le fantôme de la jeune vierge apparait à plusieurs reprises comme si elle voulait leur délivrer un message... Mais le plus inquiétant est qu'à chaque avancée se dessine très nettement l'ombre de Sartine. Volnay n'arrive pas à comprendre pourquoi l'intrigant préfet de police semble être lié à cette affaire.

L'univers d'Olivier Barde-Cabuçon n'est évidemment pas s'en rappeler celui de Jean-François Parot. Nicolas Le Floch aurait pu croiser Volnay, son contemporain, lors d'une visite à Sartine. Même si on évolue dans le même Paris rempli de salissures, il ne faut pas chercher à comparer. Les deux auteurs possèdent le même talent pour reconstituer l'atmosphère des rues de la Capitale couplé à l'art de la description et de la reconstitution historique. Messe noire joue la carte du sulfureux avec des personnages principaux qui sont coincés dans leurs carcans opposés. La rigidité morale côtoie la luxure à la limite de la dépravation pour bon nombre de dévots de l'époque. Olivier Barde-Cabuçon semble prendre plaisir à opposer le père et le fils en passant des faiblesses de la chair aux réflexions philosophiques avec une certaine ironie. À cette époque, où déjà tous les rouages de la révolution se mettent en place, l'inconnu fait encore grand peur aussi bien lorsque l'on croise une diablerie sur son chemin que lorsque l'on est ravagé par les tourments de l'amour conjugués aux affres incontrôlables de la jalousie.

Récompenses :
Prix Historia du roman policier historique 2013

Nominations :
Prix des lecteurs de Villeneuve lez Avignon 2013
Prix Landerneau Polar 2013

Citation

- A bove ante, ab asino retro, a morionem undique caveto ; 'Prends garde au bœuf par-devant, à l'âne par-derrière, à l'imbécile par tous les côtés !'
- C'est un conseil que je suivrais !

Rédacteur: Fabien Maurice lundi 23 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page