Pusher

À cran, Dessaignes débarqua le soir suivant chez Big Steve, pour trouver une maisonnée en éruption. Ce qui le calma. Rien de tel que le démon des autres.
Thierry Marignac - Renegade Boxing Club
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 20 septembre

Contenu

DVD - Thriller

Pusher

Drogue - Trafic MAJ lundi 23 septembre 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Réédition

Public averti

Prix: 12,99 €

Luis Prieto
Pusher - 2012
Pamiers : Wild Side, mai 2013
1 DVD VOST/VF Zone 2 ; couleur ; 19 x 14 cm

Techno-dope

Avec sa trilogie Pusher, Nicolas Winding Refn avait provoqué un sacré séisme dans le milieu du cinéma noir. Mais voilà, c'était en 1996 (le premier opus), dix-sept ans ont passé et l'idée d'un remake a émergé. Londonien (même si réalisé par un Espagnol) et technoïde (pour la musique). L'histoire donc : un dealer se fait planter sur un coup qui devait lui rapporter de l'argent et se retrouve endetté jusqu'au cou. Son prêteur ayant un sens de l'amitié assez limité, il doit tout faire pour trouver les sous, mais rien n'y fait, alors il va plonger plus profond... Vous me direz, peu de différences avec le script original, c'est vrai, alors pourquoi faire un remake ? Pour mieux le vendre à l'export sans doute, car Londres sera toujours plus bankable plus Copenhague. Mais une fois qu'on a dit ça, on a presque tout dit. D'ailleurs, initialement, le réalisateur ne voulait pas tourner cette relecture de Pusher. Il estimait l'original inégalable. Mais il s'est finalement laissé séduire, sous l'œil bienveillant de Nicolas Winding Refn qui a produit le film sans intervenir sur le contenu, et avec la complicité de Zlatko Buric qui reprend son rôle de Milo et qui domine ce film par sa présence chaleureuse et... glaçante. Pour le reste, quelques séquences très convaincantes (celle du night-club au début, par exemple), du rythme, un bon casting, et un film correct. Mais avait-il une raison d'être ? Pas sûr selon les professionnels du cinéma, en France par exemple, il n'est pas sorti en salles, juste en vidéo.

Pusher (90 min.) : réalisé par Luis Prieto sur un scénario de Matthew Read. Avec : Richard Coyle, Bronson Webb, Agyness Deyn, Mem Ferda, Zlatko Burić, Paul Kaye...
Bonus. Making of. Bandes annonces. Entretiens avec Luis Prieto et les comédiens. Table ronde avec Nicolas Winding Refn.
Interdit aux moins de 12 ans.

Citation

Dans deux heures, tu as intérêt à avoir trente-cinq mille livres ou tu perds des rotules.

Rédacteur: Jean-Noël Levavasseur lundi 23 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page