Le Cimetière des chimères

Et il rentre chez lui pour ouvrir son courrier et se branler en pensant à sa voisine pubère. Un gars formidable, un cœur gros comme ça.
J. Robert Lennon - Mailman
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 06 décembre

Contenu

Roman - Policier

Le Cimetière des chimères

Vengeance - Procédure MAJ vendredi 04 octobre 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 18 €

Éléna Piacentini
Paris : Au-delà du raisonnable, juin 2013
340 p. ; 19 x 13 cm
ISBN 978-2-919174-16-4

Actualités

  • 13/06 Prix littéraire: Mille et une feuilles noires - sélection 2014
  • 25/03 Prix littéraire: Sélections 2014 "Lion Noir" & "Lionceau Noir"
    À l'occasion de la douzième édition du Week-end noir à Neuilly-Plaisance, seront décernés deux prix - adulte et jeunesse - comme le veut désormais la coutume.
    C'est d'abord le "Lion Noir" qui sera dévoilé en lever de rideau de la manifestation le samedi 5 avril aux alentours de 11 heures. Les jurés auront eu à départager sept titres publiés chez de grands éditeurs, d'auteurs français confirmés et aussi habitués des festivités du genre.
    Le Prix jeunesse "Lionceau Noir" est lui plus que jamais une récompense publique pour sa neuvième édition puisque pas moins dee quatre cents élèves de CM1 et de CM2 ont découvert sa sélection de quatre titres et ont choisi en leur âme et (in)conscience juvénile leur ouvrage favori.
    Il reste maintenant à attendre les noms des deux lauréats... Vivement le 5 avril !

    Nominations pour le prix "Lion Noir" 2014 :
    - Angle mort, d'Ingrid Astier (Gallimard, "Série noire") ;
    - Premier homme, de Xavier-Marie Bonnot (Actes Sud, "Actes noirs") ;
    - 616, de Frédéric Coudron (Ex æquo, "Rouge") ;
    - Mais délivrez-nous du mal, de Maurice Gouiran (Jigal, "Polar") ;
    - Le Cimetière des chimères, d'Éléna Piacentini (Au-delà du raisonnable) ;
    - Fin d'Amérique, de Damien Ruzé (Krakoen, "Polar) ;
    - Rosa Mortalis, d'Élisa Vix (Le Rouergue, "Noir").

    Nominations pour le prix "Lionceau Noir" 2014 :
    - Hacking !, de Jeanne Desaubry (Le Jasmin, "Jasmin noir") ;
    - La Maison aux paupières crevées, de Christian Roux (Syros, "Souris noire") ;
    - Le Mystère de la chambre noire, de Serge Rubin (Talents Hauts, "Livres et Égaux") ;
    - 500000 euros d'argent de poche, de Rémi Stéfani (Rageot, "Heure noire") ;
    - La Mer disparue, de Gérard Streiff (Du bout de la rue).
    Liens : Premier homme |Rosa mortalis |Ingrid Astier |Xavier-Marie Bonnot |Frédéric Coudron |Maurice Gouiran |Éléna Piacentini |Élisa Vix |Jeanne Desaubry |Christian Roux |Gérard Streiff |Week-end noir à Neuilly-Plaisance

Vendetta ch'ti

Un tireur isolé a visé des personnes venues assister à l'enterrement d'un notable, et ouvre ainsi la porte à une histoire complexe d'autant plus que les cibles du tueur sont liées au mort part l'entremise d'une sombre histoire d'escroquerie. En plus de la question essentielle qui repose sur l'identité de la cible réelle du tueur, la trame policière se complique car Éléna Piacentini s'attèle dans le même temps à raconter l'histoire d'une vengeance qui va puiser des causes rationnelles dans un passé très lointain et très fugace qui n'a laissé aucune trace dans l'imaginaire collectif. Son roman suit donc, de manière éminemment classique, deux intrigues en parallèle. D'une part, une enquête procédurière sobre avec recherche des témoins, épluchages des mobiles et des alibis, fouille dans les archives pour découvrir les liens entre les personnages. D'autre part, des chapitres alternés qui nous plongent dans le passé et dans ce qui sera les racines de la vengeance. Le Cimetière des chimères se situe donc dans la tradition du roman policier classique, agrémenté de quelques rebondissements. L'influence de la série télévisée se fait sentir dans le découpage et l'approche des personnages que l'auteur présente dans les différentes facettes de leur métier et de leur vie personnelle, notamment Pierre-Arsène Leoni, le commandant de police corse venu s'installer en région lilloise, et qui conserve des liens avec sa corsitude. Raconté de manière classique, également, le roman se laisse lire sans déplaisir, quasiment avec une routine qui peut s'apprécier, à laquelle on est habitué, mais qui n'offre que peu de surprises.


On en parle : La Tête en noir n°167

Nominations :
Mille et une feuilles noires 2014

Citation

Le quart d'heure suivant son arrivée sur la scène du crime, le commandant Pierre-Arsène Leoni, spécialiste des homicides à la PJ de Lille regretta amèrement d'avoir ignoré les conseils de sa grand-mère.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 03 mai 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page