Les Caïmans du Marais

Malgré sa force, la blessure le rendait moins opérationnel qu'un haltérophile bulgare sans anabolisant.
Maurice G. Dantec - La Sirène rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 24 juin

Contenu

Roman - Policier

Les Caïmans du Marais

Historique MAJ mardi 26 mai 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Pierre-Alain Mesplède
Saint-Malo : Pascal Galodé, mai 2009
224 p. ; 21 x 15 cm
ISBN 978-2-35593-041-6
Coll. "Univers grands romans"

Quand le meurtre mène la musique !

Nicolas Lecœur est second violon dans l'orchestre du chevalier de Saint-Georges. Il a une belle carrière derrière lui, mais il n'a pas eu la place qu'il espérait. Il s'en plaint à qui veut l'entendre. Or, le destin veille. Le premier violon, tant jalousé, meurt dans un accident occasionné par la chute de balles de foin mal arrimées sur un chariot. Parce que Saint-Georges est bien en cour, qu'il se plaint de la perte de son musicien auprès de sa Majesté, celle-ci mobilise la police. Le lieutenant général confie le soin de nettoyer le quartier du Marais au commissaire Guillaume Davier, qui s'en décharge, pour l'organisation et le suivi, sur l'agent Malvy. Mais les "accidents" se multiplient, sans que personne ne puisse explorer la moindre piste...
Pierre-Alain Mesplède a signé nombre de romans historiques et policiers. Avec le présent opus, il livre un texte érudit sur le milieu musical des années 1780. Par une succession de scénettes, il apporte quantité de précisions sur les musiciens, compositeurs et œuvres de cette époque. Cependant, cette suite de portraits, si elle est attrayante et riche en informations, masque quelque peu l'intrigue et le déroulement d'une enquête policière menée de façon très classique. La force publique utilise force "mouches" et indicateurs, recueille de multiples témoignages...
Roman historique avant d'être roman policier, Les Caïmans du Marais est à conseiller à tous ceux qui s'intéressent de près aux faits de la "petite histoire".


On en parle : La Tête en noir n°141

Citation

Et si l'on excepte les accidents volontaires, encore à déterminer précisément, il y a quand même eu, pour ce que nous en connaissons, cinq accidents mortels, dus aux conditions de chargement et de transport, depuis quelques mois.

Rédacteur: Serge Perraud lundi 25 mai 2009
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page