La Robe et la plume : dix affaires criminelles du Grand Ouest

Dans la vie, il y a toujours un troisième choix possible. Même si tu te sens coincé dans un dilemme.
Marcus Sedgwick - Revolver
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Lovecraft Country
"Encore un machin lovecraftien", me suis-je dit in petto. Il est vrai que je suis un grand fan du maître ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 11 août

Contenu

Essai - Policier

La Robe et la plume : dix affaires criminelles du Grand Ouest

Faits divers MAJ mardi 12 novembre 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Pascal Rouiller & Julien Moca
Gérard Berthelot (illustrateur)
Turquant : L'àpart, novembre 2013
416 p. ; 24 x 16 cm
ISBN 978-2-36035-213-5

Viandes froides

Alors que Ouest-France sort un hors-série sur le même thème où l'on retrouve les cas les plus connus du genre comme la tuerie nantaise de Xavier Dupont de Ligonnès, ce recueil limite son périmètre au Maine-et-Loire et, parfois à la Loire-Atlantique ou la Sarthe. C'est parce que l'avocat Pascal Rouiller est intervenu dans ces affaires et qu'il donne son point de vue après l'exposition des faits par Julien Moca. Celui-ci vient du livre pour enfant et du scénario BD. Sa formation universitaire d'historien lui a finalement servi : à la demande des éditions De Borée, il a scénarisé de grandes affaires criminelles réalisées en BD comme Pauline Dubuisson, Marie Besnard, Violette Nozière, l'Auberge Rouge, les sœurs Papin, les amants diaboliques de Bourganeuf et l'Affaire Seznec dont les illustrations sont dues à Gérard Berthelot qui signe aussi ici les aquarelles parsemant l'ouvrage. Le papier glacé de l'ouvrage sied bien à la reproduction de ces aquarelles mais il alourdit le livre. Sans doute est-ce la condition pour lui donner un aspect plus luxueux justifiant le prix. Il manque un bête sommaire mais le schéma du "processus pénal simplifié" pages 8 et 9 est une excellente idée pour simplifier le déroulement des étapes judiciaires et faire apparaître clairement les intervenants. Preuve est faite qu'un schéma vaut mieux que le meilleur des discours.
La Robe et la Plume se place sur un axe différent des autres ouvrages du genre. Ici, après chaque affaire exposée par Julien Moca, suivent les points de vue de l'avocat Maître Pascal Rouiller, qui peut être en défense ou en accusation, ceux de journalistes ayant suivi l'affaire, voire de gendarmes, inspecteurs, juges, médecins légistes, membres des familles concernées, et même du coupable.
Les plus grandes affaires ayant défrayé la chronique sont celles de Prescilla, quatorze ans, assassinée à Montsoreau, village tout en tuffeau du Maine-et-Loire ; de Laetitia assassinée et découpée par Tony Meilhon à Pornic en Loire-Atlantique et surtout le grand procès de pédophilie qui s'est déroulé à Angers à partir du 3 mars 2005 avec neuf jours de délibérations du jury. "C'est le procès de tous les excès, précise Pascal Rouiller, le plus grand procès de toute l'histoire judiciaire française : soixante-six accusés dans le box, cinquante avocats en défense, deux avocats généraux pour porter l'accusation, quarante-cinq enfants victimes, des centaines de témoins, des dizaines d'experts, cinq mois d'audience programmés... la construction d'une salle spéciale, immense, qui vient se loger dans la salle des pas perdus de notre Palais... et cent-cinquante accréditations pour les médias, notamment étrangers." Cette monstrueuse affaire concerne le quart-monde même si certains ont voulu y ajouter des "consommateurs" bourgeois ce qui n'a pas été démontré. Elle arrive après le scandale d'Outreau et la pression sur la Justice est extrême.
Toutes les affaires sont très contemporaines et plusieurs pourraient être qualifiées de "mineures". Pablo, le violeur, est un commercial pris dans un burn out, tandis que Lambert à Angers assassine sa belle-mère et qu'une bande mitraille les flics après un hold-up à Pelouailles-les-Vignes... L'affaire dite des "Vendangeurs de Saint-Lambert-du-Lattay" (Maine-et-Loire) vient en miroir avec celle de Beaugé où un groupe de jeunes s'acharne sur un homme plus faible au point de le faire mourir après des coups et de longues tortures.. L'avis imprimé en page 4 du livre en lettres majuscules et au-dessus des dédicaces est inhabituel "CERTAINS PASSAGES DE CE LIVRE PEUVENT CHOQUER LA SENSIBILITÉ DES PLUS JEUNES LECTEURS". Il est vrai que des détails font froid dans le dos et des descriptions comme celle de l'étranglement en direct de Prescilla touche l'ignoble. C'est un axe assez périlleux qu'ont choisi les auteurs et l'éditeur : celui d'aller dans l'empathie pour les victimes. Cela n'évite pas le mélodrame. Le pauvre homme martyrisé de longues heures à Beaugé va continuer son calvaire comme cadavre : le chapitre "Les précisions du médecin légiste" ne nous épargne rien de l'examen "des structures intestinales" perforées et autres joyeusetés. Le docteur Clotilde Rougé-Maillard, professeur de médecine légale, s'est visiblement prise au jeu. Elle écrit huit pages avec schémas qui nous mettent le nez dans l'horreur et le cynisme de la mort.

Citation

Dans l'équipe nous prenons la température en intra-rectal grâce à un thermomètre adapté qui a la particularité de descendre bien en dessous du thermomètre habituellement utilisé en médecine. Ce sont des thermomètres à viande froide que nous nous procurons tout simplement près de grossistes en boucherie !!!!

Rédacteur: Michel Amelin mardi 12 novembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page