Darling Jim

Ils avaient découvert les quanats en juin de la dernière année du second conflit mondial, ces souterrains qui étaient leurs jardins secrets, pour eux ou du moins pour ceux d'entre eux qui avaient des rêves et de l'imagination.
Ruth Rendell - Celle qui savait tout
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Frontière
Depuis les années 1970, l'Amérique mène la guerre contre la drogue. Elle l'a perdue et elle le sa...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 12 novembre

Contenu

Roman - Noir

Darling Jim

Psychologique - Enlèvement MAJ samedi 20 juin 2009

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Christian Mørk
Darling Jim - 2007
Traduit du danois par Agnès Jaubert
Paris : Le Serpent à plumes, mai 2009
352 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-268-06801-5
Coll. "Serpent noir"

Actualités

  • 11/06 Édition: Parutions de la semaine - 11 juin
    Parmi les nombreuses publications de la semaine, l'événement est peut-être la parution du nouveau roman d'espionnage historique d'Alan Furst, chez L'Olivier, Les Soldats de la nuit. Les amateurs de thrillers français trouveront leur bonheur dans les "Nuits blanches" d'I9ngrid Desjours et Laurent Terry. Mention spéciale à "Bouquins", de Robert Laffont, qui non content de continuer les réédition de San-Antonio, offre la part belle à Gaston Leroux. Le reste, bien sûr se découvre :

    Grand format
    Le Domaine, de Nelson Demille (Michel Lafon, "Thriller")
    Potens, d'Ingrid Desjours (Plon, "Nuit blanche")
    La Conspiration Hadrien, d'Allan Folsom (L'Archipel, "Les Maîtres du suspense")
    Les Soldats de la nuit, d'Alan Furst (L'Olivier)
    Requins, de Xavier Gardette (D'Orbestier, "Carbone")
    La Séance, de John Harwood (Le Cherche Midi, "Ailleurs")
    Proies, de Mo Hayder (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    La Malédiction du livre noir, de Tom Knox (Belfond, "Belfond noir")
    Entre cœur et raison, de Lynda La Plante (Le Masque)
    Jéricho, de Josef Ladik (First, "Thriller")
    Les Assassins fantômes, de Gaston Leroux (Robert Laffont, "Bouquins")
    Aventures incroyables, de Gaston Leroux (Robert Laffont, "Bouquins")
    Cadavres et skis, de Jean-Marc Ligny & Fabrice Bouvier (Solar, "Romans-Jeux")
    La Place du mort, de Jean-Marc Ligny & Fabrice Bouvier (Solar, "Romans-Jeux")
    Le Livre sans nom (Sonatine)
    Du sang sur la toile, de Miyuki Miyabe (Philippe Picquier)
    Silence, de Thomas Perry (Le Seuil, "Thrillers")
    Là où s'étendent les ombres, de Michael Ridpath (First, "Thriller")
    Jeux de masque sur l'Erdre, de Jean-Luc Risson (D'Orbestier, "Carbone")
    San-Antonio. 3, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")
    San-Antonio. 4, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")
    Usurpé, de Laurent Terry (Plon, "Nuit blanche")
    Présumé innocent, de Scott Turow (Albin Michel, "Spécial suspense")

    Poche
    Les Âmes sans nom, de Xavier-Marie Bonnot (Pocket, "Policier")
    Le Mystère Millow, de Gilles Bornais (10-18, "Grands détectives")
    La Dame en blanc, de Wilkie Collins (Le Masque, "Labyrinthes")
    Écho, d'Ingrid Desjours (Pocket, "Thriller")
    Courir après le diable, de David Fulmer (Rivages, "Noir")
    Lien fatal, de Tess Gerritsen (Pocket, "Thriller")
    Apocalypse, d'Éric Giacometti & Jacques Ravenne (Pocket, "Thriller")
    Séduction, de Catherine Gildiner (10-18, "Grands détectives")
    Clair-obscur à l'Île-aux-Moines, de Gisèle Guillo (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Skin, de Mo Hayder, (Pocket, "Thriller")
    L'Inconnu du Nord, d'Anna Jansson (LGF, "Thrillers")
    Gros gnons à Roscoff, de Firmin Le Bourhis (Alain Bargain, "Enquêtes & suspense")
    Travail soigné, de Pierre Lemaître (LGF, "Thrillers")
    52 pick-up, d'Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    Goald Coast, d'Elmore Leonard (Rivages, "Noir")
    Crossfire, de Miyuki Miyabe (Philippe Picquier, "Picquier poche")
    Les Oiseaux du Rhiannon, de Viviane Moore (Le Masque, "Labyrinthe")
    Darling Jim, de Christian Mørk (Pocket, "Policier")
    La Tendresse des loups, de Stef Penney (10-18, "Domaine étranger")
    Blonde de nuit, de Thomas Perry (Points, "Policiers")
    Les Filles de la Jonquera, de Renaud Rebardy (Mare nostrum, "Polar")
    Petits crimes sous Louis-Philippe, de Jean-Louis Vissière (Le Masque, "Labyrinthe")

    Grands caractères
    Vérités et feuilles de thé, d'Alexander McCall Smith (Éditions de la loupe, "Détective")
    Les Ailes du corbeau, d'Ellis Peters (Éditions de la Loupe, "Détective"
    Liens : Séduction |Alan Furst |Mo Hayder |Josef Ladik |Gaston Leroux | San-Antonio |Wilkie Collins |Éric Giacometti |Catherine Gildiner |Pierre Lemaitre |Elmore Leonard |Viviane Moore |Christian Mørk |Ingrid Desjours

  • 16/03 Prix littéraire: Prix noirs à Monaco
  • 12/12 Librairie: Christian Mørk à La Garenne-Colombes
  • 15/05 Édition: Le "Serpent noir" fait peau neuve

Dar(k)ling Jim

Une petite commune d'Irlande se retrouve sous le choc : en son sein, un drame horrible s'est noué, une découverte macabre en a résulté. Une maison à l'écart. Une étrangère qui ne sort jamais. N'ouvre que furtivement sa porte à un facteur simplet, intrigué mais qui ne le sait pas qu'il est intrigué car quelque chose cloche comme cette impression d'être observé. Un jour, le pot aux roses est découvert car l'étrangère est morte. La maison révèle les corps de deux sœurs, une dans une chambre, l'autre dans la cave, victimes de malnutrition et de maltraitance. Plus tard, un autre postier, dessinateur en herbe, les pieds au ciel, découvre le journal de la première et se plonge dedans. Commence alors une lecture haletante qui lui procure l'occasion de réaliser son Odyssée propre dans un monde hostile et de suivre un étrange conteur, un senchaí aussi beau que machiavélique, qui sème l'amour, la jalousie, la mort. Parallèlement, il recherche le deuxième journal pour savoir, juste savoir.

Dar(k)ling Jim est un étrange roman d'atmosphère proposant des drames psychologiques aux multiples ramifications. L'histoire en elle-même est un peu tirée par les cheveux avec autant de personnages qui sont autant d'archétypes (ce premier roman doit être remis en perspective : Christian Mørk est à l'origine scénariste pour la télévision ; il a tendance ici à esquisser plus qu'à créer des personnages). Les journaux des deux sœurs, que notre antihéros cherche et lit, proposent, ce qui est dommage, deux parties d'une même histoire et non deux versions d'une même histoire. On voudrait être envoûtés comme le sont les clients du pub où le senchaí raconte son histoire avant de se taper la plus belle femme du lot pendant que son acolyte dévalise sa maison. Une autre façon de prendre son pied de biche, quoi. Mais non. Quelques incohérences scénaristiques sont occultées par le style et l'avidité qui nous prend de tourner la prochaine page. Christian Mørk est un plus grand senchaí que son senchaí.

Le style justement. Froid. Incisif. Aussi cru que cruel. L'angoisse qui étreint le facteur qui arrive dans une ville d'Irlande où les morts sont plus vivants que les vivants, où les enfants en savent trop et jouent les manipulateurs, n'est que peu de chose comparée à celle qui nous prend. Le sentiment d'oppression est omniprésent et Christian Mørk crée un huis clos ouvert ! On assiste, impuissants, à un drame de l'Antiquité poussé à l'extrême. La passion amène la jalousie dont découle le drame. Équation banale mais juste qui ne contient que très peu d'inconnues. Le talent de Christian Mørk est alors de multiplier ces inconnues et de nous révéler peu à peu les pièce d'une tragédie celte. Le fait que le roman parait simultanément dans quatorze pays, élément mis en avant par l'éditeur sur la quatrième de couverture laisse cependant pantois.


On en parle : La Vache qui lit n°105 |Alibis n°32

Nominations :
Prix Polar international 2009

Citation

J'avais l'impression que Jim avait fabriqué une corde faite de charme, de jalousie, de spéculation, et qu'il m'étranglait avec mes propres désirs.

Rédacteur: Julien Védrenne jeudi 10 juin 2010
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page