Une chanson douce

Je crois en la sagesse de ce qui est et dans le pouvoir de l'instant.
Jim Dodge - Stone Junction
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 16 septembre

Contenu

Livre sonore - Policier

Une chanson douce

Disparition - Assassinat MAJ mercredi 04 décembre 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23,9 €

Mary Higgins Clark
Daddy's Gone A Hunting - 2013
Bénédicte Charton (lecteur)
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Damour
Paris : Audiolib, juillet 2013
19 x 14 cm
ISBN 978-2-35641-595-0
Extrait audio :


Qui croyait prendre...

Un incendie a ravagé l'entreprise familiale. Mais une troublante explosion a mis en éveil la police. Kate, la sœur d'Hannah, bien que sur son lit d'hôpital, est suspectée. Que faisait-elle ce soir-là dans l'entreprise de son père ? Hannah, s'étonne, s'inquiète, scandalisée par ces suspicions et puis s'interroge... Que faisait donc sa sœur, en effet, cette nuit-là ? D'autant que son père, évasif et cultivant un flou destructeur, ne la rassure guère. Gus, l'employé licencié au compte en banque singulièrement fourni, est mort dans cet incendie. Et sous les cendres encore fumantes de l'entreprise défunte, on découvre un autre cadavre. Les pistes se démultiplient, les affaires possibles aussi, dans une sorte de dédoublement constant. Des personnalités aussi, que Bénédicte Charton rend extraordinairement sensibles par sa lecture. Fragile, ténue, en particulier dans l'interprétation d'Hannah, qui pose sur le monde son regard tendre et intrigué. Hannah posée dans l'innocence d'une lecture jamais tranchée, questionnant sans cesse les uns et les autres, pesant leurs raisons, toutes tellement invraisemblables. Bénédicte Charton prend le temps, surtout, de donner à entendre le texte dans ses nuances trompeuses, épousant à merveille le dessein de l'auteur, ouvrant toujours à l'ambivalence d'une interprétation toujours comme en suspens d'une autre possible, relançant sa lecture dans les tons de l'intime d'une voix presque désorientée, juste nécessaire.

NdR - 1CD, 10 h 12 d'écoute.

Citation

Je me demande si toutes les chaises des salles d'attente ressemblent à celle-ci...

Rédacteur: Joël Jégouzo lundi 18 novembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page