Triple Crossing

Là où ils voyaient des mines et ce qu'ils appelaient le progrès, les éleveurs voyaient autre chose. Ils voyaient des routes qui couperaient leurs pâturages, des camions qui effraieraient leurs rennes, des accidents lorsque les animaux devraient traverser les routes.
Olivier Truc - Le Dernier Lapon
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tu entreras dans le silence
Lorsque les soldats français partirent au combat, en 1914, c'était avec la certitude de rentrer rapid...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 03 juin

Contenu

Roman - Noir

Triple Crossing

Géopolitique - Drogue - Infiltration - Gang MAJ jeudi 19 décembre 2013

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,8 €

Sebastian Rotella
Triple Crossing - 2011
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Anne Guitton
Paris : 10-18, septembre 2013
500 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-264-06040-2
Coll. "Domaine policier", 4733

Actualités

  • 10/07 Prix littéraire: Sélections GPLP 2012
  • 13/04 Édition: Parutions de la semaine - 13 avril
    Semaine des retours voire, pour l'essentiel, des seconds romans avec Robert Goddart, Marek Krajewski, Eva-Marie Liffner ou encore Jacques Saussey. Loin devant, James Patterson, San-Antonio (que Fleuve noir s'ingénie à vendre en grand format après des années de poches...) et Nora Roberts. Des millions de pages à eux trois dans des domaines certes très variés.
    Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans les romans grands formats (jetez quand même plus d'un œil à Dernier shoot pour l'enfer, de Ludo Sterman et à Triple crossing de Sebastian Rotella), il vous reste des poches intéressants. Rivages propose quelques inédits, et Folio retire toute une gamme de Jo Nesbø. Que demander de plus ?

    Grand format :
    Derrière la haine, de Barbara Abel (Fleuve noir, "Thriller")
    Prise directe, de Eoin Colfer (Gallimard, "Série noire")
    Seuls les innocents n'ont pas d'alibi, de Georgio Faletti (Robert Laffont)
    La Mauvaise élève, d'Alessia Gazzola (Presses de la Cité, "Sang d'encre")
    Heather Mallander a disparu, de Robert Goddart (Sonatine)
    La Mort à Breslau, de Marek Krajewski (Gallimard, "Série noire")
    Apokalypse, de P. J. Lambert (De Midi)
    Le Rêveur et la peine, de Eva-Marie Liffner (Rivages, "Thriller")
    La Trahison dans le sang, de Eric van Lustbader (City, "Thriller")
    Private Londres, de James Patterson & Mark Sullivan (L'Archipel)
    Possession, de Nora Roberts (Harlequin, "Mira")
    La Clé de l'Apocalypse, de James Rollins (Fleuve noir, "Thriller")
    Triple crossing, de Sebastian Rotella (Lian Levi, "Policier")
    Film noir à Odessa, de William Ryan (Les 2 teres)
    Les Clés du pouvoir sont dans la boîte à gants, de San-Antonio (Fleuve noir, "San-Antonio, grands formats")
    San-Antonio. 10, de San-Antonio (Robert Laffont, "Bouquins")
    Quatre racines blanches, de Jacques Saussey (Les Nouveaux auteurs)
    Sherlock Holmes : enquêtes inédites, collectif (Le Masque d'or, "Adrénaline")
    Dernier shoot pour l'enfer, de Ludo Sterman (Fayard, "Noir")
    Seuls les morts ne rêvent pas, de Vidar Sundstol (Grasset)

    Poche :
    Vengeance au cœur de Lille, de Maryse Cherruel (BTF concept)
    Les Murmures, de John Connolly (Pocket, "Thriller")
    Mildred percée, de Stuart M. Kaminsky (Rivages, "Noir")
    Le Maître des noms, de Josef Ladik (Pocket, "Thriller")
    Le Visage de la folie, de Max Milan (Rivages, "Noir")
    Chasseurs de têtes, de Jo Nesbø (Folio, "Policier")
    L'Homme chauve-souris, de Jo Nesbø (Folio, "Policier")
    Rue Sans-souci, de Jo Nesbø (Folio, "Policier")
    Le Sauveur, de Jo Nesbø (Folio, "Policier")
    Dans la peau d'un mafieux, de Don Pendleton (Vauvenargues, "L'Exécuteur")
    Intime ressemblance, de Lisa Scottoline (Pocket, "Thriller")
    Dimanche, de Georges Simenon (LGF, "Policier")
    Gataca, de Franck Thilliez (Pocket, "Thriller")
    Charlene ne reviendra pas, de Lisa Unger (Pocket, "Thriller")
    Liens : Chasseurs de têtes |Le Sauveur |Dernier shoot pour l'enfer |Gataca |Charlene ne reviendra pas |Mildred percée |Chasseurs de têtes |Eoin Colfer |Stuart Kaminsky |Marek Krajewski |Josef Ladik |P.J. Lambert |Eva-Marie Liffner |Jo Nesbø |James Patterson | San-Antonio |Jacques Saussey |Lisa Scottoline |Georges Simenon |Ludo Sterman |Franck Thilliez |Lisa Unger |John Connolly

Sphynx maléfique

Il arrive qu'un homme doive se battre contre le crime, la corruption, le mensonge organisé et le système vicié, et qu'il trouve des appuis, des renforts, des soutiens, au cœur même de l'adversité. Mais dans Triple Crossing, nous sommes dans un cas différent : le crime est partout, la gangrène est au cœur même du système et les rares honnêtes hommes se trouvent démunis face à ce monde absurde. À l'intérieur du roman, l'un des personnages centraux se voit obligé d'aller parlementer avec un ancien chef de la police mexicaine enfermé dans une prison. De fait, dans la prison, les gangs font la loi, les geôliers évitent de se promener dans des couloirs jugés trop violents, et des familles et des prostituées se baladent entre des immeubles construits illégalement dans les cours. Tout est à l'image de cette scène : un magma de violence, de force brutale régnant en maitre sur un système tellement pourri et depuis si longtemps qu'il est inconcevable autrement.
L'intrigue ? Nous suivons en parallèle Valentin Pescatore, policier à la patrouille frontalière américaine qui, suite à un pétage de plomb, se trouve obligé de jouer l'agent double au sein d'un gang mexicain dirigé par une figure montante de la truanderie et son oncle, homme politique influent ; Mendez, un journaliste mexicain entré dans les forces anti-corruption mais qui doit composer avec les aléas politiques, et Puente, une agente fédérale américaine qui essaie de coordonner les forces des deux côtés de la frontière même si à Washington, on l'entend d'une autre oreille.
Le récit est profondément amer avec quelques victoires à la Pyrrhus et des trahisons de toute nature, qui laissent les agents de terrain devant gérer d'énormes frustrations avec en point d'orgue funéraire une longue scène où l'une des rares femmes mexicaines qui lutte contre la corruption est abattue en présence de nombreux policiers devant justement assister à sa mort. Sebastian Rotella est journaliste, et cela se sent dans un roman qui s'apparente comme un long documentaire sur le crime organisé, avec des personnages un peu plaqués, même s'ils s'inspirent peut-être de personnes réelles, qui incarnent les options de cette époque qui mondialise tout et surtout le crime. Triple Crossing décrit, sans insistance, un monde âpre, cynique et profondément désillusionné.

Nominations :
Grand prix de la littérature policière - roman étranger 2012

Citation

La barrière rouillée était composée de morceaux de piste d'atterrissage récupérés sur d'anciennes bases aériennes temporaires : des reliques militaires qui dataient du Vietnam.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 30 décembre 2015
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page