Le Secret des rois

Tu pourrais prendre n'importe laquelle de ces rues, et tu trouverais de la merde partout : de la drogue, de la violence, des abus sexuels. Tu n'as pas idée…
Fredrik Ekelund - Le Garçon dans le chêne
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 16 juin

Contenu

Roman - Thriller

Le Secret des rois

Historique - Énigme MAJ mercredi 22 janvier 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Steve Berry
The King's Deception - 2013
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Danièle Mazingarbe
Paris : Le Cherche midi, novembre 2013
496 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-2978-5
Coll. "Thriller"

Sur la piste de la fortune des Tudor

On ne prête qu'aux riches énonce la sagesse populaire. Si en matière de finances, cela ne s'avère que trop vrai, il en est de même en matière de secrets royaux. Si aujourd'hui, le dépouillement des archives permet de mieux connaître nombre des décisions prises par les monarques et leurs ministres, il reste bien des zones d'ombre propices à intrigues pour des auteurs dotés d'un peu d'imagination. Et Steve Berry n'en manque pas !

Pour rendre service à Stéphanie Nelle, Cotton Malone accepte d'accompagner Ian, un adolescent fugueur, pour le remettre à la police londonienne. Il poursuivra, alors, vers Copenhague pour passer les vacances de Thanksgiving avec Gary, son fils.
Ian est soupçonné de meurtre. Or, il n'a pris qu'une clé USB dans la poche de l'homme avant que quelqu'un pousse celui-ci sous le métro. Mais, cette clé est très convoitée car elle contiendrait les éléments permettant de percer le secret des Tudor et le lieu où est cachée leur fabuleuse fortune.
Malone doit faire face à une équipe de la CIA menée par Blake Antrim, de mystérieux individus appartenant à la société Dédale, et à Kathleen Richards de la SOCA, l'équivalent anglais du FBI.
Tout ce petit monde veut, soit protéger le secret, soit s'en emparer en utilisant un Cotton Malone qui a horreur qu'on le manipule.
De plus, diplomatiquement, les USA font pression sur le gouvernement de Londres pour que l'Écosse ne remette pas en liberté l'auteur de l'attentat de Lockerbie. Entre toutes ces factions Cotton Malone a bien du mal à protéger son fils et l'adolescent qui a disparu avec la clé du secret des Tudor.

Steve Berry aligne son thriller historique annuel avec la régularité d'un métronome. Cependant, il prend le soin de se documenter sur place, de s'imprégner de l'atmosphère qui baigne les lieux qu'il retient pour décor. Il en fait, ainsi, une restitution fidèle et réaliste.
Le Secret des rois s'appuie sur la dynastie des Tudors et particulièrement sur les plus marquants de cette lignée, à savoir Henri VII, Henri VIII et Elisabeth Ière. Avec savoir-faire, il concocte une intrigue de grande qualité alliant mystères et action, aventures et données historiques. Il faut constater qu'il offre une véritable page d'Histoire avec un résumé captivant des faits marquants de ces monarques, de leurs conseillers, et une synthèse pertinente de leurs règnes.

Dans ce roman, particulièrement, il met en scène des personnages fragilisés, sur qui pèse une menace ou qui sont déstabilisés par une révélation traumatisante. Il donne, ainsi, une dimension humaine à sa galerie de personnages, produisant une empathie pour les principaux et une meilleure crédibilité dans l'intrigue et ses développements. Cependant, il ne ménage nullement ses protagonistes, multipliant les actions, les rebondissements et des hypothèses hardies.

Le Secret des rois se lit d'une traite tant l'auteur maîtrise l'art du récit, un récit servi par une intrigue prenante, un sujet captivant et traité avec brio et une écriture alerte.

Citation

Le professeur Pazan devait vous parler du carnet de Robert Cecil et des différentes possibilités à son sujet. Le déchiffrage de ce carnet est la clé de tout ça. La fortune des Tudors n'a jamais été retrouvée et son existence jamais attestée. De nos jours, elle vaudrait des milliards.

Rédacteur: Serge Perraud jeudi 02 janvier 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page